On peut débattre pendant des années pour savoir qui est le meilleur entre Super Mario Bros. 3 et Super Mario World. Nos mémoires sont sélectives, et on a tendance à garder dans un coin de nos têtes le meilleur de Mario. Mais le plombier n'a pas fait que des belles choses, oh non, il a lui aussi mangé son pain noir. Aujourd'hui, nous allons vous présenter les pires jeux Mario ayant vu le jour. Et il y a du lourd.

  1. Hotel Mario(Philips CD-I)
    Un jeu Mario qui n'est pas édité ou développé par Nintendo, c'est jamais bon signe. Pour vous résumer la situation, Philips devait créer un lecteur CD pour la SNES. L'idée fut abandonnée, mais Nintendo lui autorisa de créer 3 jeux Zelda et un jeu Mario sur sa console. Et c'est ainsi qu'on a eu droit a Hotel Mario. Des cinématiques moches, des musiques qui font un peu saigner du nez et un jeu incompréhensible: on doit fermer des portes dans un hôtel. We got a Winner !
  2. Mario Clash (Virtual Boy)
    Un adaptation en 3D (ou plutôt en 2,5D) du Mario bros. En plus de vous bousiller les yeux, comme l'essentiel de la production sur Virtual Boy, le jeu vous prend carrément pour des demeurés avec une centaine de niveaux aussi élémentaires que répétitifs. Finir ce jeu était faisable. Le faire sans devenir fou ou aveugle était bien plus compliqué.
  3. Mario Time's Machine (NES - SNES - PC)
    Oh mon dieu... Un Point'n Click... Ici, Mario doit ramener des trésors historiques à des personnes célèbres comme Cléopâtre. Pour cela, il doit prendre une machine à remonter le temps. Des questions d'Histoire entrecoupées d'improbables séquences sur un genre de surf sur une musique de taré. Sans vouloir être insistant, les 10 minutes de la vidéo de gameplay valent le coup.
  4. Mario a disparu (NES - SNES - PC)
    La même chose que Mario Time's Machine, mais sur la géographie maintenant: Mario disparait mystérieusement et Luigi par à sa recherche. À priori un poil plus fun, on se rend vite compte de l'arnaque aux premières difficultés: "AAaaahh... un jeu éducatif!!!!"
  5. Mario's FUNdamentals (PC)
    Lorsque Mario nous apprend à jouer aux échecs, au Go fish, aux dominos, au Backgammon, etc... Premier jeu où Charles Martinet prête sa voix à notre plombier préféré, il permet de s'entraîner à jouer aux dames avec un mec qui ne peut pas s'empêcher de dire une connerie avec l'accent italien entre chaque tour, de "A Moi de jouer" à "Mamma Mia!". C'est comme ça qu'on devient fort mentalement.
  6. Mario's Early Years (PC)
    Un jeu d'éveil pour les tout petits. Mario va t'apprendre quelques mots, les cris des animaux et du calcul élémentaire. Mais comme il va le faire avec des voix préenregistrées par minuscules séquences, tu auras l'impression d'être dans une gare SNCF : "Le/TGV/à destination de/Quimper/va partir... Prenez garde/à la fermeture des portes...""

  7. Mario Teaches Typing (PC)
    Encore un jeu PC... Cette fois, vous devez taper sur les bonnes touches du clavier pour casser les briques, éliminer les ennemies... Un jeu, encore une fois, sans autre intérêt que la torture éventuelle d'un prisonnier de guerre au mépris total de la Convention de Genève. En prime, ils ont réussi à saboter la musique. Chapeau.

  8. Mario Tennis (Virtual Boy)
    La Virtual Boy, la console 3D... Ils s'emmerdaient pas à l'époque quand même quand il s'agissait de mettre du "3D" à toutes les sauces. Deux-trois stages et les 8 personnages de Super Mario Kart. Enfin, juste du tennis, quoi. MAIS C'EST EN 3D !!!

  9. Mario bros. (Atari 2600)
    L'esprit Arcade ultime pour cette version de Mario : un tableau fixe, une centaine de niveaux ultra-répétitifs, on a presque envie de glisser une pièce de 5 francs de temps à autre. Et puis on est rapidement satisfait de ne pas avoir claqué sa monnaie dans ce jeu. Le jeu était pourri, la pub de l'époque lui était fidèle.
    http://youtu.be/IrT0XFZL0SQ
  10. Super Mario bros. Spécial (PC)
    Cette fois, on décide d'adapter cette franchise sur PC. Grosse erreur ! Le jeu est, disons... original : les couleurs sont très flashys, la musique pique un peu les tympans et surtout, plus de défilement horizontal, ici, on fait des changements d'écrans rendant le jeu injouable. C'est bien simple, on se croirait dans Hugo Délire.
  11. (Bonus) Super Mario (Atari 2600?)
    On ne sait pas trop d'où sort ce clone qu'on trouve sur les émulateurs d'Atari 2600, mais on se dit qu'il aurait pu avoir son petit succès.
    http://www.youtube.com/watch?v=kxh_C1Sjk8U

Et vous, vous avez d'autres abus de la franchise Mario bros. à dénoncer?

Source : toplessrobot.com

Crédits photo (creative commons) : JD Hancock