Ça y est, la période des festivals se termine peu à peu, et il est désormais temps de faire le point. On a vu des concerts, ouais, normal. On a bu des coups, on a mangé, on a bien marché, on a sali nos chaussures dans la boue. Et on nous a offert des goodies. Et des bien moches. S’il y en a qu’on pourra réutiliser facilement, comme des tote bags pas dégueu, il y a aussi tous ces objets qu’on regrette d’avoir ramenés chez nous. Ils vont traîner sur un coin de notre bureaux jusqu’à ce qu’on fasse un grand ménage et qu’ils finissent à leur place : au fond d’une poubelle.

1. Les masques en carton

Il faut découper les yeux toi-même et l’élastique, quand il est fourni avec, se pète au bout de deux minutes. En plus de ça, tu ne vois rien à travers, c’est pas pratique pour les concerts, et si tu le ranges dans le fond de ton sac il en ressortira plié de partout. Donc tout le monde le met deux secondes pour prendre un selfie et le jette immédiatement après. RIP petit masque en carton. RIP les arbres qui sont morts pour toi.

PlaMan #nuitssecretes

A post shared by @pablocit0 on

2. Les chapeaux un peu trop moches

Des bobs, des panamas, des casquettes, peu importe. Le tout est de foutre un bon gros logo dégueulasse dessus, parce qu’un goodies c’est quand même fait pour faire de la pub. Sauf que quand tu portes ce chapeau, c’est toi qui deviens un panneau publicitaire ambulant. Tu as à peu près tout sauf la classe.

3. Les capotes avec des blagues

Les préservatifs, c’est bien. Pas forcément fun à utiliser mais ils sauvent des vies. Les préservatifs publicitaires c’est déjà un peu moins bien, parce que t’as pas envie de penser à une marque de chips ou de boucherie/charcuterie au moment de passer à l’acte. Mais le pire, ce sont les capotes publicitaires avec des messages humoristiques. De quoi faire débander un jeune étalon dopé au viagra. Humour approximatif et sexe ne vont pas ensemble.

4. Les boules anti-stress

Tu es en festival, tu es censé être un peu détendu, alors pourquoi on te file une boule anti-stress ? En plus cette boule stresse beaucoup plus qu’elle ne détend. Elles sont beaucoup plus utiles en tant que projectiles à lancer à travers un open space car elles ne sont ni trop dures, ni trop légères. Parfait pour viser un collègue sans risquer de le blesser.

5. Les lunettes avec des imprimés sur les verres

Celles-là tu ne les remettras clairement plus jamais de ta vie. Peut-être qu’à une fête de nouvel an tu les ressortiras d’un tiroir, tu penseras être la personne la plus fun (et même « déjantée » diront certains) de la soirée, alors qu’en vrai tout le monde percevra la tristesse qui règne au fond de ton âme. Brûle ces lunettes, pour ton plus grand bien.

6. Les ballons sponsorisés d'une marque de raclette

Ça marche aussi avec les frizbees aux couleurs d’une compagnie d’assurances. Tous ces jeux ont 90% de chances de finir aux ordures. Les 10% restants, c’est si tu les files à un gosse. Ou si tu pars miraculeusement à la plage avec tes potes et que tu les sortes pendant un quart d’heure avant que tout le monde ne s’en lasse pour toujours.

7. Les tours-de-cou

On n’a honnêtement jamais vu quelqu’un de bien utiliser ces accessoires autrement que pour y accrocher un badge d’accès aux backstages. Ceux qui en ont l’usage dans la vie de tous les jours pour y suspendre leurs clefs ou leur téléphone méritent de finir dans Les Z’amours à devoir rire aux blagues douteuses de Tex.

8. Un porte-clef aux couleurs d'une banque

Ils te rappellent ta banque. Tout le temps. Et quand tu vis toujours dans le rouge tu n’as pas vraiment envie de penser à ta banque. La palme des porte-clefs nuls revient à ceux qui font aussi porte-jetons de caddies. L’inventeur de ce truc doit être quelqu’un de très fun.

9. Les carnets de notes

Il est très simple de se retrouver avec 10.000 carnets de notes inutilisés chez soi. C’est typiquement l’objet qui semble très utile mais qui est tout sauf une denrée rare. Pour remplir tous ces carnets il faudrait que tu recopies un annuaire trois fois. Et personne ne fait ça, soyons sérieux deux minutes. Puis quel est l’intérêt de donner ça en festival ? Les gens vont prendre des notes de ce qu’ils voient en concert ?

10. Les t-shirts à personnaliser soi-même

On a découvert ça récemment : certains stands te permettent de personnaliser un vêtement à l’aide d’écussons qui se collent grâce à un fer à repasser. L’idée semble très bonne à la base, sauf que les écussons se décollent en un rien de temps et que les t-shirts blancs sont plutôt de couleur « blanc-transparent-on-voit-ta-peau-rose-de-merde-à-travers ». Bonne initiative tout de même.

Mais on va pas se mentir, on est toujours contents de les avoir, ces goodies.