Dormir c’est bien. C’est le bonheur. C’est l’activité préférée des Français après jouer à Sekiro (sondage réalisé auprès de 1 personne : moi). Mais parfois, on nous empêche de dormir. Du coup on vous a demandé sur la toile de voter pour le pire truc qui dégomme des heures de sommeil. Voici les résultats.

1. Les enfoirés de moustiques

Évidemment que les moustiques sont premiers du classement. C’est vraiment le mal ce truc. Bon déjà il y a le fait de les voir voler près de ta lampe qui te fait dire que tu vas passer une sale nuit, mais le pire c’est quand ils s’approchent de ton oreille. Ce petit bruit reste gravé dans ta mémoire à vie.

2. La chaleur de merde

Astuce qui ne marche qu’à moitié : prendre une douche fraîche, mais pas froide, avant d’aller dormir. Puis s’allonger sur le dos sans bouger. Penser à jeter la couverture le plus loin possible.

3. Ton cerveau qui te fait penser à plein de choses

Ça y est c’est bon, tu vas dormir. Et là ton cerveau te dit : « Combien de bières est-ce que ça prend à un crabe pour qu’il marche droit ? » Voilà c’est fichu pour avoir tes 8h de sommeil.

4. Un bébé qui pleure

Si c’est le tien tu passes ton temps à te lever pour aller aider le petit Gontran (prénom très moyen) à se rendormir. Mais si le bébé n’est pas à toi, tu passes ta nuit à espérer qu’il meure, ce qui est horrible car c’est un nouveau-né. Tu es sans cœur.

Source photo : Giphy

5. Avoir vu une araignée avant d'éteindre

Tu sais qu’elle est là, pas loin, qu’elle rôde et attend que tu t’endormes afin de pondre des œufs dans ton oreille. Alors qu’en vrai elle veut juste manger des moustiques alors tu la respectes ok ?!

6. Les travaux en bas de chez toi

Bon, en pleine nuit ça arrive rarement, mais le matin vers 5h, il y a toujours un chantier qui décide de percer la route en bas de chez toi. Les mecs font exprès.

7. Les ronflements de ta moitié

« Tu ronfles ? »

-Non, jamais, je suis une vraie tombe.

C’est faux, elle n’est pas une vraie tombe et dort comme un aspirateur.

Source photo : Giphy

8. Les mecs qui gueulent dans la rue

Toi tu es quelqu’un de healthy et respectueux de ton corps, tu te couches à 23h (en vrai tu as 78 ans dans ton esprit) et te lève à 7h pour aller arroser tes hortensias. Mais il y a toujours des jeunes (ils ont ton âge) qui crient dans la rue sous l’effet de l’alcool. Les vilains.

9. Le bruit bizarre dans le couloir

« C’est dans ma tête, j’ai verrouillé toutes les portes, il n’y a personne dans ce couloir ». Si, il y a bien quelqu’un, il est juste entré chez toi il y a 3 jours et dort sous ton lit. Bon courage.

10. Un examen à 8h le lendemain

« Allez, ce soir je me couche tôt, demain c’est épreuve d’Histoire, faut que je sois en forme ». Sauf que tu te mets à penser que tu n’as pas assez révisé. Résultat tu te coucheras à 4h du matin, après avoir relu 3 fois la 1ère Guerre mondiale.

Et toi, qu’est-ce qui t’empêche le plus de ronfler comme une merguez la nuit ?