Avec Trump et Marion Maréchal Le Pen, la bataille de celui qui dira le plus de merde sur Twitter et dans les médias est rude. Pourtant, on a quand même l'impression que le maire (putain y a des gens qui l'ont élu...) de Béziers a une longueur d'avance sur ces concurrents. En voici la preuve.








  1. "Ras le bol du vocabulaire imposé : « valeurs républicaines », « pas d'amalgame », « vivre ensemble », « laïcité »..."
    "Amour", "Joie de vivre", etc... Que de la connerie quoi.
  2. "Nous sommes rongés de l'intérieur (et) on voudrait que l'on n'ait pas envie de vomir".
    Effectivment, on a complètement la gerbe.
  3. "Je veux continuer à vivre dans un pays où l'on parle français et non pas une espèce de sabir de banlieue, je veux continuer à me promener dans des villages bâtis à l'ombre des églises, je veux une crèche dans mon hôtel de ville"
    Et nous on veut des frites à la cantine, mais on fait pas chier tout le monde avec nos requêtes.

Source : La connerie