On imagine souvent les pilotes de ligne comme des super-héros, des types ou des femmes hyper zens à qui on confierait notre vie les yeux fermés, en acceptant même de leur filer de l’argent pour que tout se passe bien. Ce qu’on sait moins, c’est qu’ils sont comme toi et moi : ils leur arrivent parfois de faire vraiment n’importe quoi.

1. Les deux pilotes piquent un somme et laissent deux hôtesses aux commandes

Cet épisode surréaliste se passe en 2013 sur un vol Air India entre Bangkok et Delhi. Arrivé à 33 000 pieds, le pilote et son collègue décident d’aller piquer un somme en première classe et demande à 2 hôtesses de rester dans le cockpit, juste au cas où. Tout ceci aurait pu passer inaperçu si l’une d’elle n’avait pas accidentellement désactivé le pilotage automatique. Les deux fautifs durent revenir précipitamment à leur poste pour sauver les meubles.

Source photo : Giphy

2. Le pilote qui se moque du physique des hôtesses à bord

L’erreur bête : oublier de couper son micro (ou son portable) lorsqu’on raconte des saloperies sur ses collègues. C’est la mésaventure qui est arrivée en 2011 à un pilote de la compagnie Southwest aux États-Unis. Ce dernier passa plusieurs minutes à pourrir le physique des hôtesses de son équipage et se plaindre de sa vie sexuelle, avant de s’apercevoir que tout le monde pouvait l’entendre, y compris la tour de contrôle et les autres pilotes alentours.

3. Le pilote coincé aux toilettes

Aux US on ne rigole pas avec la sécurité, ni avec les accents un peu chelou. C’est ce qui se produisit récemment sur un vol entre North Carolina et New York au cours duquel, le pilote enfermé accidentellement dans les toilettes de l’avion, demanda à un passager de prévenir son copilote. Ce que fit le bon samaritain qui avait le malheur d’être originaire du Moyen-Orient. On vous laisse imaginer la panique du copilote, qui résuma ainsi la situation aux autorités au sol : « Le pilote est sorti aux WC mais n’est pas revenu et j’ai un étranger sans doute d’origine arabe qui essaye de rentrer dans le cockpit ». Heureusement pour tout le monde, le pilote de ligne réussit finalement à sortir des toilettes et à reprendre la situation en main.

Source photo : Giphy

4. Les deux pilotes qui se bastonnent avec leur équipage en plein vol

La scène se passe en 2009 à bord d’un vol United Arab Emirates. Les passagers assistèrent médusés à une baston entre les deux pilotes de l’appareil et deux membres de l’équipage, pour une histoire glauque de harcèlement sexuel dont aurait été victime une des hôtesses à bord. Évidemment, pendant ce temps-là, personne n’était aux commandes de l’appareil.

Source photo : Giphy

5. Le pilote de ligne qui n’en était pas vraiment un

L’uniforme ne fait certes pas toujours tout, mais il a quand même permis à un inconnu de se faire passer pour le pilote sur un vol Goa-Delhi en 2011. Il aurait même pu éviter de se faire gauler s’il avait un peu mieux réussi son atterrissage au cours duquel les pneus avant touchèrent le sol peu avant ceux de derrière. Le truc qui n’arrive normalement jamais, même dans les pires parties de Flight simulator. Les passagers ne remarquèrent presque rien, au contraire des autres membres d’équipage qui signalèrent l’incident dès leur descente d’avion. On découvrit que le Commandant Parminder Kaur Gulati avait bien sa licence de pilote de ligne, mais qu’il avait falsifié tous les documents pour l’obtenir.

Source photo : Giphy

6. Les pilotes qui oublient d’atterrir

Allez savoir ce que se racontaient les deux pilotes de la compagnie Northwest lors d’un vol entre San Diego et Minneapolis, mais ils étaient tellement absorbés par ce qu’ils faisaient, qu’ils en oublièrent d’atterrir. Ce n’est que près de 200 kilomètres après avoir dépassé la piste d’atterrissage, qu’ils s’aperçurent enfin de leur erreur. Ils avaient tellement la tête ailleurs, qu’ils avaient également oublié de prendre contact avec la tour de contrôle. Les cons.

7. Le pilote occupé à envoyer un texto, qui oublie de sortir le train d’atterrissage

Ce sont des choses qui arrivent, un peu comme toi en voiture quand tu oublies de mettre ton clignotant, parce que tu réponds à une connerie de ta pote sur ton téléphone. Sauf que tu transportes rarement une centaine de passagers dans ta bagnole. Pas comme le pilote de la compagnie lowcost australienne Jetstar, occupé à pianoter sur son smartphone au moment où l’avion touchait le sol. Heureusement, le copilote prit le relais à temps et réussit au dernier moment à poser l’appareil.

Source photo : Giphy

8. La pilote qui demande aux passagers de voter pour savoir quelle tenue porter

La pilote de ce vol United Airlines était plus que coquette. Elle était surtout légèrement tarée. Celle-ci se pointe dans l’avion avec sa tenue de tous les jours, s’empare du micro et demande aux passagers de voter pour savoir s’ils préfèrent qu’elle enfile sa tenue de pilote de ligne, ou si elle peut rester habiller comme ça. Marrant, mais la suite est plus flippante, notamment lorsqu’elle explique qu’elle n’a voté ni pour Trump ni pour Clinton (tous des menteurs), avant de tenter de rassurer tout le monde en expliquant de ne pas s’inquiéter car elle allait confier les commandes à son copilote. Et effectivement, le vol se déroula à merveille.

Source photo : Giphy

9. Le pilote qui confond le bouton d’ouverture du cockpit avec celui qui contrôle le gouvernail

En septembre 2011, le vol All Nippon Airways entre Tokyo et Okinawa a bien failli se crasher à cause d’une simple pause pipi de son commandant de bord. Le cockpit étant verrouillé de l’intérieur par mesure de sécurité, le copilote va pour appuyer sur le bouton d’ouverture de la porte, mais se trompe et active celui du gouvernail de l’appareil. L’avion fait une chute de plus de 6000 pieds en à peine 30 secondes, avant que le fautif se rende compte de son erreur et rectifie le tir.

Source photo : Giphy

10. Le pilote qui confond la planète Venus avec un avion qui lui fonce dessus

En juin 2011, le pilote du vol Air Canada entre Toronto et Zurich revient aux commandes après une sieste d’une petite heure. Son copilote lui signale que l’avion traverse une zone militaire, mais qu’aucun problème n’est à signaler. Sauf que le commandant de bord n’est visiblement pas bien réveillé. Il jette un œil par le hublot et croit apercevoir la lumière d’un avion qui fonce sur eux. Il se jette alors sur le manche et fait plonger l’appareil de plus de 400 pieds, avant de s’apercevoir que la lumière était en réalité celle émise dans le ciel par la planète Venus.

Ça va vous sinon ? Toujours peur en avion ?

Source : Cracked