Temple de la contre-culture, place forte de l’alternatif, capitale gastronomique et artistique racée et généreuse, Berlin a beaucoup à offrir aux touristes. Il y a d’ailleurs tellement de trucs à voir et à faire qu’il est facile de s’y faire entuber. Ou tout du moins de passer à côté du vrai Berlin. Celui qui se cache derrière les attrape-touristes…

1. Checkpoint Charlie

Oui c’est sympa de poser avec des locaux déguisés en soldats là où se tenait jadis, alors que Berlin était scindé en deux par le mur, le poste de contrôle le plus connu. Sympa mais sans plus car tout ceci sent quand même le bon truc à touristes. Pour plus d’authenticité, mieux vaut se rendre au Mémorial du Mur de Berlin, où on peut notamment voir la dernière portion du mur entièrement conservée.

2. Faire du shopping à Kurfürstendamm

Cette avenue, comparée à nos Champs-Élysées, est à voir c’est certain. Pour autant, quand il est question de faire du shopping, ce n’est pas l’endroit à privilégier tant on y trouve surtout des attrape-touristes et des grandes enseignes qui vendent la même chose partout. Pour les bonnes affaires et pour dégoter des trucs typiquement berlinois, c’est dans le quartier punk/alternatif de Kreuzberg qu’il faut aller.

3. Le bunker d'Hitler

Enfin, l’emplacement du bunker d’Hitler. Aucun intérêt, d’autant qu’on peut y croiser des gens pas forcément fréquentables. À la place, une visite au Memorial de l’Holocauste, ou encore au Mémorial aux homosexuels persécutés sous le nazisme, est conseillée.

4. Le point de vue depuis la Fernsehturm

Tour qui diffuse les signaux TV et FM, la Fernsehturm culmine à 368 mètres. Son antenne tout du moins. Le toit lui, plafonne à 250 mètres, tandis que le dernier étage s’arrête à 200 mètres. C’est de là qu’on peut s’offrir à prix d’or une vue d’ensemble de la capitale allemande. Cher et très prisé. Dans ces conditions, il faut privilégier les alternatives. Le Teufelsberg par exemple, une ancienne station d’espionnage abandonnée, que l’on peut visiblement rallier gratuitement quand on a de la chance.

5. Boire la première bière venue

En Allemagne, et plus particulièrement à Berlin, la bière est partout. La tentation de rallier le premier bar dès qu’on pose le pied dans la ville est grande, au point de parfois se voir refiler des bières qui ne font pas franchement honneur à la réputation des brasseurs berlinois. Il faut donc éviter les grandes avenues et fouiller à la recherche des micro-brasseries et de leur précieux et enivrant nectar. Hops & Barley par exemple.



6. Opter pour un tour en bateau de la ville

Le bateau c’est bien, c’est typique et romantique, mais au fond, ce n’est pas vraiment comme ça que Berlin se dévoile. Il faut sortir des sentiers battus. Mettre le pied à terre et aller à la rencontre des berlinois. Prendre la tangente en somme et avoir l’esprit aventureux, loin des itinéraires rabattus des tours opérateurs.

7. Le City Bus Tour

Des bus comme ceux-là, il y en a dans toutes les capitales. À Berlin, ils sont biens. On monte, on s’assoit et un type raconte des vannes en nous dévoilant, à partir d’un texte pré-défini, les « secrets » de la cité. À la place, prenez la ligne normale de bus. La 100 ou la 200. Elles empruntent le même itinéraire et même si personne n’y joue les guides, ce n’est pas plus mal, c’est beaucoup moins cher et c’est encore le meilleur moyen de vraiment s’immerger dans la culture locale.

8. S'en tenir au centre-ville

C’est là qu’on attend les touristes et ce n’est donc pas là qu’on pourra découvrir ce que Berlin a vraiment à offrir. Au lieu de se focaliser sur Mitte, il est ainsi conseillé d’aller dans des quartiers comme Friedrichshain, Kreuzberg ou encore Prenzlauer Berg.

9. Oublier de prévoir du cash

À Berlin, beaucoup de magasins ne prennent encore que du liquide et ne proposent pas de paiement par carte bleue. C’est tout bête mais c’est bon à savoir histoire de ne pas être obligé de laisser ces magnifiques claquettes et cette paire de chaussettes assorties que vous veniez de trouver pour l’oncle Roger.

10. Engloutir le premier currywurst venu

Cette légendaire saucisse accompagnée à l’occasion de frites et de ketchup est une des grandes spécialités culinaires de Berlin. On peut en trouver partout et il est tentant, un peu comme les hot dogs à New York ou le cassoulet à Toulouse, de se jeter sur les premières qu’on voit. Erreur de débutant ! Le bon currywurst se mérite les amis. Il faut le chercher. Le traquer même !

Le saviez-vous ? Berlin est une ville immense. Environ huit fois comme Paris donc prévoyez de bonnes baskets !

Pour bien te marrer, même en voyage, c'est Topito Voyage qu'il te faut.