sales
Crédits photo (creative commons) : Single

D'un vendeur, on attend de l'expertise, de l'information, une aide objective et un benchmark qu'on n'a pas tellement le temps de faire. Mais 9 fois sur 10, on a droit à une grosse ficelle servie 1000 fois pour vous soutirer quelques euros. C'est moche. Heureusement, en consommateur responsable, vous avez désormais l'oeil pour repérer les margoulins derrière les tiroirs-caisses. En général, ils sortent des trucs dans ce genre là :

  1. "Est-ce que je vous mets l'extension de garantie pour SEULEMENT 49 euros de plus ?"
    Vous ne m'avez pas dit il y a 5 minutes que je n'aurais jamais de problème avec ce produit ?
  2. "Par contre, je prends la carte à partir de 25 euros"
    Vous savez quoi ? On va quand même essayer, et je suis sûr que ça va marcher quand même. Avec un peu de bonne volonté, tout marche.
  3. "Dépéchez-vous, c'est un modèle qui part très vite."
    Si il partait si vite, est-ce que vous auriez vraiment besoin de me tenir la manche ?
  4. "Vous voulez la carte du magasin ? Elle est gratuite !"
    Oui, l'abonnement à la médiathèque de Roubaix aussi est gratuit, mais j'en n'ai rien à foutre.
  5. "Ce canapé ? J'ai le même à la maison ? Celui là ? Je l'ai aussi à la maison. Et le grand là-bas ? Je l'ai aussi à la maison."
    J'ai une grande maison.
  6. "Le prix ? Attendez, je demande à mon responsable"
    "il va déterminer dans quelle mesqure vous avez une bonne tête de pigeon"
  7. "Désolé la machine à carte bleue ne fonctionne plus depuis ce matin"
    Et on ne prend pas les chèques.
  8. "Pour 9 achetés, le 10ème est offert"
    Alors je vais juste prendre le 10ème du coup. Merci.
  9. "C'est la bonne taille, vous verrez, le cuir se détend avec l'usage"
    Et après le premier lavage, le tissu s'ajuste ou se détend, selon ce qui vous arrange.
  10. "Il faut en profiter maintenant, il est à moitié prix cette semaine"
    Ca veut dire que si vous n'arrivez pas à le vendre ces jours-ci, vous doublez le prix ? Pas con.
  11. "60 euros par mois, ça ne revient qu'à 2 euros par jour, c'est le prix d'un café..."
    Alors on va se dire les choses clairement mon petit pote : NON, JE N'ARRETE PAS LE CAFÉ ! Ce n'est pas négociable !
  12. "Mes clients sont globalement très contents de ce produit"
    Vous êtes en train de me dire que des gens reviennent spontanément dans votre boutique pour vous dire qu'ils sont ravi de leur achat ? Vous me prenez pour un con ? Si. Là, vous me prenenz pour un con.

Et vous, vous aimez être pris pour un pigeon ?