Ces gentils messieurs qui passent leur temps accoudés sur le zinc de leur meilleur café-tabac ont toute une panoplie d’expressions bien à eux. Ils peuvent les ressortir régulièrement sans jamais se lasser, entre deux gorgées de bière ou de pastis. C’est presque un signe de reconnaissance entre deux piliers de bar, un langage (pas trop) codé qui permet de savoir qu’on a affaire à un vrai habitué de l’établissement. Et comme le pilier de bar aime Franck Dubosc, on va vous faire ce top comme une vidéo de Dubosc des années 2000.

1. On n'a plus rien le droit de dire aujourd'hui

Le pilier de bar est déçu de ne plus pouvoir sortir sa panoplie habituelle de blagues racistes et sexistes.

2. De toute façon les politiques c'est magouilles et compagnie

Le pilier de bar n’a aucune confiance en ceux qui nous gouvernent. Pour le coup, il a un peu raison.

3. Tu me remets la p'tite sœur ?

Le pilier de bar a généralement assez soif pour plusieurs verres. Même s’il est 9 heures du mat’.

4. Faut que je rentre, sinon madame va pas être contente

Le pilier de bar s’étonne toujours de se faire engueuler en rentrant bourré chez lui alors qu’il arrive tout pile pour le dîner.

5. A l'époque c'était 10 francs

Le pilier de bar n’est pas encore passé à 100% à l’euro et ne peut pas s’empêcher de tout comparer pour dire que c’était moins cher avant.

6. T'façon, y a plus de saisons

Le pilier de bar est subjugué par le dérèglement climatique (qu’il nie par ailleurs).

7. Y'a plus que des conneries à la télé maintenant

Le pilier de bar passe quand même une bonne partie de son temps devant des émissions qu’il dit détester parce que, de toute façon, « y’a rien d’autre ».

8. Tu me remets deux Astro et un Ricard stp ?

Le pilier de bar est joueur, même s’il doit y laisser l’intégralité de ses économies.

9. Ah bah c'est la crise hein

Le pilier de bar n’a pas lâché cette phrase depuis 2008. Il l’aime bien parce qu’elle justifie à peu près tout et rien.

10. Une dernière et j'y vais...

Le pilier de bar sait se fixer des limites. Même s’il y a eu 3 « derniers verres » avant qu’il ne rentre enfin chez lui.

11. Normalement je bois pas...

Le pilier de bar doit suivre les recommandations de son médecin, mais de la bière ça peut pas non plus lui faire de mal.

12. On ne nous dit pas tout

Le pilier de bar ne sait pas que cette phrase est devenu un gimmick d’Anne Roumanoff, et il n’a aucune honte de répéter encore et encore cette même sentence complotiste.

13. Quel jour qu'on est déjà ? Ça file...

Le pilier de bar est perdu dans son calendrier après ces années de train-train quotidien.

14. Dire que c'est comme ça qu'ils dépensent nos impôts...

Le pilier de bar est attentif à la manière dont sont utilisés ses impôts, même s’il n’en a pas payé depuis 15 ans.

15. Allez c'est mon jour de chance, balance-moi un Millionnaire

Le pilier de bar annonce son jour de chance de manière totalement aléatoire, comme si ça allait lui porter chance. En réalité, ça ne marche jamais.

16. Tiens y'est pas du coin lui

Le pilier de bar n’aime pas trop les nouveaux. Surtout s’ils ont la peau un peu mate.

17. Vous avez regardé le match hier ?

Le pilier de bar aime le football. Beaucoup.

18. Avec Marine, je peux vous dire que ça aurait été différent

Le pilier de bar n’a pas besoin de préciser de quelle Marine il parle, parce que les autres piliers de bar pensent comme lui.

Si vous aimez les phrases alcoolisées, faites un tour sur les brèves de comptoir, les citations sur l’alcool et les phrases de beaufs à l’apéro.