Etre étudiant en prépa, ce n’est pas une mince affaire. On* se tape une grosse pression, on a une charge de travail infernale, on voit moins ses copains, sa famille, on est prêt à se réjouir d’avoir un 4/20. Bref, la prépa c’est un peu une sale vie. Alors, il faut parfois bannir certaines phrases quand on s’adresse à un élément de cet acabit.

*Je dis « on » mais personnellement j’ai arrêté l’école au CP donc je me base principalement sur les contributions de mes congénères qui ont expérimenté la question.

1. "Hey, tu viens boire un coup vendredi soir ?"

Alors non puisque samedi tu te tapes des khôlles, donc non, vendredi tu ne vas pas sortir, tu vas réviser jusqu’à se que tes globes oculaires soient définitivement brûlés par la lecture interminable de tes cours.

2. "Hey, tu devrais te détendre un peu, te reposer quoi"

Alors non parce que j’ai choisi de faire une prépa et que si je n’accepte pas d’avoir une absence totale de joie et de divertissement durant les deux années à venir, autant que j’arrête tout de suite mes études. Attends un peu… C’est pas ça la bonne idée ?

3. "Hey, est-ce que c'est vrai que les élèves en prépa sont prêts à s'entretuer à cause de la compétition ?"

Alors non, on n’est pas éduqués à devenir des tueurs en série en puissance même si les élèves en prépa sont légèrement sous tension. Et même que parfois ça arrive que les étudiants deviennent même amis. Si, si je vous jure.

4. "Hey, t'as eu 8/20 ? Comment t'es nul !"

Mmm. Comment te dire…? Déjà va mourir, ensuite 8/20 en prépa c’est plutôt excellent, et puis troisièmement pense bien à aller niquer ta mère et à ne plus jamais produire de sons à l’égard de ma personne.

Source photo : Giphy

5. "Hey, t'as une colle ce soir ? C'est parce que t'as fait une connerie ?"

Non. J’ai pas fait de connerie. C’est juste une nuisance inhérente à mes études. Et ça s’écrit pas « colle » mais « khôlle » espèce de patate. Maintenant laisse-moi souffrir seul-e durant mes révisions.

6. "C'est pas trop galère tout ce boulot ?"

Je ne vois pas de quoi tu parles. Je suis dans le déni.

7. "Hey, mais en fait pourquoi t'as fait prépa, je capte pas ?"

PARCE QUE JE VOULAIS QU’ON ME PARLE MAL ET PASSER TOUS MES WEEK-END A LIRE DES LIVRES SANS IMAGE.

8. "Non mais de toutes façons, les épices et les taupins vous êtes pareils"

Non mais dis donc il va la fermer le khâgneux ?

9. "Tu veux cuber ?! T'es suicidaire ?"

Repiquer ta deuxième année pour avoir des chances de réussir tes concours, oui c’est une méthode courante et qui donne lieu généralement à beaucoup de souffrance intérieure dans ton cœur. Mais tu peux aller encore plus loin et devenir un bicarré, c’est à dire un élève qui ne se contente pas de redoubler sa deuxième année, mais bien de la retripler. Et là tu te mets mal.

10. "La gueulante de toutes façons, c'est vraiment un truc de gamin"

OK, jusque là je t’aimais bien, mais tu es es allé trop loin…

Amis étudiants en prépa, je vous respecte chaudement. Ceci étant dit, je veux pas dire mais techniquement vous n’êtes pas censés avoir le temps de lire ce top.