Allez, avouez, vous n’avez rien écouté, et vous n’avez absolument aucune idée de ce qu’elle a pu raconter. Nous non plus. En revanche on sait que ça, elle ne l’a pas dit.

1. Moi vous savez, les enfants, ça me casse les couilles.

Que ça soit clair hein, ce job je le fais seulement parce que j’adore être payée au lance-pierres pour bosser toute la journée et corriger des copies le soir. Mais alors vos gosses, c’est le cadet de mes soucis.

2. Je ne la sens pas, cette classe.

C’est marrant, parce que c’est très intuitif, dès les premiers jours on sait si ça va le faire ou pas. Là, par exemple, je sais que non. Ils sont sages hein, c’est pas le problème, mais ils sont empotés et ils ont toujours le nez qui coule, ça m’énerve. C’est pas dramatique hein, mais la vache, ça va être long.

3. Les fonctionnaires, c’est vraiment des glandeurs.

J’espère que je vais vexer personne, mais c’est comme les Mikados ces bestioles, le premier qui bouge a perdu ! Et d’ailleurs, vous savez ce que c’est un fonctionnaire qui travaille une demi-heure par jour ? Allez on lève le doigt ! Personne ? Bah, un hyperactif, AHAH !

4. Le vôtre il est gentil, mais alors qu’est-ce qu’il est con.

C’est fou, j’ai jamais vu ça, un con pareil. Si on faisait un concours de con, il arriverait deuxième. Comment ça pourquoi deuxième ? Mais parce qu’il est trop con pour arriver premier.

5. Concernant les cadeaux de fin d’année, j’accepte les chèques et les tickets restaurant.

Non parce que les mugs « Merci maîtresse » ça commence à bien faire, j’en ai déjà assez pour m’en accrocher un à chaque doigt.

6. L’école à la maison, il y a que ça de vrai.

Perso, c’est ce qu’ont fait mes enfants. Ah ça non, hors de question que je les envoie dans des classes bondées où ils vont choper des poux et apprendre en un an ce qu’ils peuvent apprendre en un mois.

7. Le premier qui me dit que les cartables sont trop lourds, je lui fais bouffer un double-décimètre.

Bah voilà, ça fera toujours ça de moins à porter. Non mais ça va bien, là, tous les ans j’y ai le droit, il y a pas écrit « service après vente » hein.

8. C’est fou, je ne vous imaginais pas du tout comme ça.

Je dis ça c’est pas méchant, c’est juste parce que votre enfant, il est plutôt mignon, physiquement ! C’est là qu’on se rend compte que la nature n’est pas rancunière.

9. Au terme « élève hyperactif », je préfère celui de « élève hyper-relou ».

C’est juste une petite nuance de vocabulaire hein, mais ça me parle d’avantage.

10. Notre petit rituel du matin, c'est de se mettre en rond, de prendre un môme au hasard et de l'insulter tous ensemble

Attention, la règle est claire, on s’arrête quand il pleure et se met en position fœtale. Ça aide les enfants à comprendre ce que ça fait d’être victime, et c’est un excellent moyen de décharger un peu ses rancœurs. CO_-MU-NI-QUER, on le dira jamais assez, il n’y a que ça de vrai.

Bon, 18h02. Apéro non ? Allez là, on va pas se laisser abattre ! Hop hop hop, on enchaîne, en rang et dans le calme pour venir remplir vos verres, on a déjà deux minutes de retard. Je déclare la réunion parents/mojito ouverte, et c’est moi qui régale !