sauzee
Source photo : Le 10 sport

Ca y est, on a dit adieu à notre édition 2013 de FIFA, et il va aller encombrer nos étagères avec ses prédécesseurs. Quel souvenir en gardera-t-on? Quelques bugs, un peu de mauvaise foi et des phrases inlassablement répétées par le duo Mathoux-Sauzée, au point de nous hanter encore quelques années comme le fit le "Oulala... quel tacle!" de David Ginola dans FIFA 99. Tournons donc la page sur ces quelques citations qui nous auront fait l'année. mais il était temps que ça se termine quand même...

  1. "Pique"
    Mais ça se dit Piqué bordel ! Le problème avec les commentaires enregistrés c'est qu'une fois que c'est dans la boite, c'est dans la boite.
  2. "C'était quoi ça ? Une passe ? Un tir ?"
    Se faire vanner ok, mais par Frank Sauzée ça fiche quand même un sacré coup à l'égo. Il faut vraiment être un sacré bonhomme pour se relever d'un truc comme ça.
  3. "Il se liiiiivre sur ce tacle glissé!"
    Mathoux tente de reproduire dans son "i" le bruit du short glissant sur quelques mètres de pelouse humide. "Toujours spectaculaires les tacles glissés..."
  4. "Qu'est ce qu'il essayait de faire avec ça, pas marquer j'espère"
    Celle-ci donne envie d'exploser sa manette contre la télé, heureusement qu'il n'y a pas un petit coin avec la tête de Mathoux sinon de nombreuses tv auraient péri. le "Une frappe sans grand espoir" quand vous avec mis toutes vos forces dans un pétron, ce n'est pas beaucoup plus apaisant.
  5. "Oh bem, c'est bien tiré"
    Quand Mathoux devient Mathinho et nous sort son plus bel accent
  6. "La passe était parfaite, le tir encore plus parfait..."
    Mais t'as pas marqué. Pourquoi? Puisque c'était parfait? RÉPONDS MOI SAUZEE!!! POURQUOI????!!!
  7. "Manifestement, il s'est fait mal au coude, mais ça a l'air d'aller"
    C'est ça ou l'élongation, toujours. Ce mec de bord de terrain ne sert à rien ou c'est nous ?
  8. "C'est l'archétype du match nul..."
    Un Monaco-Sochaux? Sérieusement? Sauzée trouve un compromis : "peut-être les coups de pieds arrêtés...
  9. "Peut-être le buuuuut"
    Le sensationnalisme propre au diffuseur. Mais 150 fois par match, à raison d'une trentaine de matchs par soirée foot entre potes, c'est infernal.
  10. "Le joueur qui me fait mentir à l'instant, un grand classique..."
    Ce ne serait pas un grand classique si tu disais moins de conneries, Hervé...

Allez les gars, on va voir si vous avez étoffé vos commentaires sur le 14