Les gens ne pouvant interagir directement avec un bébé comme il le voudrait (j’ai bien essayé d’avoir un débat sur la règle des 3% avec mon neveu de 2 ans, mais j’ai été déçu), c’est souvent auprès des parents qu’ils reportent ce qu’ils veulent dire à l’enfant au travers de remarques dont le sens est parfois masqué. Pas besoin de se munir d’un outil de décryptage quand Topito est là pour jouer les traducteurs.

1. « Il a eu des selles liquides »

Qui ? Le personnel de la crèche

Traduction : « Il en a foutu partout, pensez bien à ramener des changes pour demain, bisous. »

2. « On a été coquin avec les copains aujourd’hui ! »

Qui ? La nourrice

Traduction : « Il a mordu Matteo, griffé Léa jusqu’au sang, arraché un par un les cheveux de Gaspard et les a fait bouffer à Louna. »

3. « Il avait hâte de retrouver sa maman, ce choubidou-là."

Qui ? La baby-sitter.

Traduction : « J’avais hâte que vous rentriez. »

4. « Il mange bien à la cantine ! »

Qui ? Votre belle-mère

Traduction : « Il est obèse, ton fils, à ta place je ferais quelque chose. »

5. « Oh le petit blond vénitien ! »

Qui ? Un passant dans la rue

Traduction : « Oh le petit roux. »

6. « Il est fatigué, non ? »

Qui ? Une (future ex) amie qui n’a pas d’enfants

Traduction : « Tu veux pas aller le coucher ? »

7. « Il est gentil. »

Qui ? Votre grand-mère.

Traduction : « Il est beau » (marche aussi avec un « gentil chandail » et une « gentille maison » qui, par définition, ne peuvent pas être foncièrement méchants.)

8. « Qu’est-ce qu’il est calme, c’est fou. »

Qui ? Votre mère

Traduction : « Mais il bouge, parfois ? T’as vu une pédiatre récemment ? »

9. « Il sait ce qu’il veut ! »

Qui ? Votre (belle-) sœur

Traduction : « Il est un peu relou là, non ? »

On y voit beaucoup beaucoup plus clair.

Prix : à partir de 9.9 chez Amazon.fr