J’ai deux cauchemars : me faire découper en morceaux par des enfants zombies nazis, et sociabiliser. Encore que les enfants, je pourrais m’y habituer. Mais la discussion avec des inconnus inintéressants, c’est probablement ce qui se rapproche le plus de ma conception de l’enfer.

1. T'as passé un bon week-end ?

C’est gênant. Tu es arrivé en avance au boulot et tu te retrouves seul à discuter avec Didier Bof, de la compta, qui à 45 ans n’est jamais sorti d’Amiens et dont l’aventure la plus excitante de la vie, c’est quand il a appelé sa boss maman parce qu’il était trop fatigué d’avoir regardé des dessins animés jusqu’à 21h30 la veille. Forcément, vous avez pas grand chose à vous raconter.

Source photo : Giphy

2. Il fait frais

Ah oui, bien vu ! Je ne savais pas qu’en plus d’être polyvalent, capable d’être tout à la fois inutile et relou, tu étais météorologue !

3. Alors, ces révisions ?

Vu que tu me demandes ça par Facebook, et je réponds dans la minute, ça te donne idée de mon implication.

4. Ça va ?

Elle est traître cette question. On la pose pour être poli, mais si notre interlocuteur répond « non », on est emmerdé. Parce qu’on va être obligé de lui demander « pourquoi ? » Alors qu’on en a clairement rien à battre de sa vie.

Source photo : Giphy

5. Je dis ça je dis rien

Exact. Tu as parfaitement résumé à quel point cette phrase était vide de sens.

6. Une de perdue, 10 de retrouvées

J’espère que ce proverbe n’est pas toujours vrai, parce que je viens de subir l’ablation d’un testicule.

7. Santé !

Boire à la santé de quelqu’un, c’est à peu près aussi cohérent que de faire de l’e-sport pour perdre du poids.

Source photo : Giphy

8. On s'appelle ?

Oui, bien sûr. Merde, j’ai pas pris ton numéro. Bah, au moins ça nous aura évité de se quitter sur un malaise.

9. L'équipe qui ouvrira le score aura l'avantage

Heureusement que des commentateurs diplômés et qualifiés sont là pour te donner ce genre d’analyse essentielle.

10. Je croise les doigts pour toi

Ouf ! Je peux partir à ma greffe de cœur l’esprit tranquille.

Source photo : Giphy

11. Bonne année !

Marche aussi avec bonjour, bonne nuit, bonne chance, et va te faire enculer : cette phrase ne changera absolument rien à ta vie.

12. Tu t'es fait mal ?

Non, t’inquiète, je suis juste tombé du 8ème étage sur des pieux empoisonnés. Ça va aller.

Source photo : Giphy

13. Alors, le boulot ?

Oh, tu sais, comme d’habitude. Toujours un arbre de la famille des bétulacées, qui pousse en général sur les terres pauvres et siliceuses.

14. L'impératif catégorique de Kant, c'est avant tout une critique de la conception antique de l'Homme

Oui, ça va, tout le monde le sait merci.

15. Tu es adopté

Pffff… On sent vraiment que tes parents ne savaient pas quoi dire pour te balancer un truc aussi insignifiant.

Source photo : Giphy

Allez, on dit qu’on arrête ?

Tu ne sais pas quoi offrir pour la fête des mères ? On a déniché les trucs les plus cool :