Il y a certainement plein de raisons historiques qui ont poussé la Suisse à faire le choix de la neutralité. Mais la plus évidente de ces raisons est visible dans le travail du photographe allemand Leo Tomas : quand on a un pays tel que celui-ci, on a juste envie de dire au reste du monde « démerdez-vous entre vous, laissez nous tranquille, on ne veut pas le savoir »

1.

favorite color: swiss blue.

A post shared by Leo Thomas | @germanroamers (@theolator) on

2.

dark green dream.

A post shared by Leo Thomas | @germanroamers (@theolator) on

4.

veins of swissness.

A post shared by Leo Thomas | @germanroamers (@theolator) on

6.

I never expected to find paradise in Switzerland.

A post shared by Leo Thomas | @germanroamers (@theolator) on

10.

dramatic, terrific, mystic... helvetic?

A post shared by Leo Thomas | @germanroamers (@theolator) on