Différencier l’horizontale de la verticale c’est le genre de truc qu’on sait mais sur lequel on a toujours un doute, même un tout petit. Et dans son projet horizons verticales, le photographe Romain Jacquet-Lagrèze nous perd complètement. Plutôt que de prendre en photo ce qu’il avait en face de lui, il s’est intéressé à ce qu’il y avait au dessus de sa tête. A voir ses clichés, on se croirait presque dans une autre dimension, mais non, c’est la vue qu’il y a du bas des bâtiments de Hong Kong. Dépaysement garanti.