On dira ce qu’on voudra de la sympathique commune d’Uyuni, en Bolivie, mais on ne peut pas leur enlever une vraie créativité pour attirer les touristes : non content de disposer du plus grand désert salé du monde qui permet aux visiteurs de faire des photos débiles, Uyuni affiche son histoire compliquée avec le chemin de fer, décrété nécessaire au développement du pays par le Président Aniceto Arce au début du XXème siècle et saboté par les populations locales qui y voyaient une menace. Après avoir été utilisé pour l’exploitation minière, les machines sont restées là à se couvrir de rouille, au milieu de nulle part.

1.

Crédits photo (Domaine Public) : Herr stahlhoefer

2.

Crédits photo (CC BY-SA 2.0) : Lenta Moebiusa from Russia

3.

Crédits photo (CC BY 2.0) : Ville Miettinen

4.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : Louen

6.

https://www.instagram.com/p/1Rd3TNwjUP/

8.

Crédits photo (CC BY 3.0) : Martin St-Amant

9.

Crédits photo (Domaine Public) : Steffen Sledz (Zone42)

10.

Crédits photo (Domaine Public) : Herr stahlhoefer

11.

Crédits photo (CC BY-SA 3.0) : MaltaGC

12.

https://www.instagram.com/p/BBCKNtmSqsL/