La méteo ne se limite pas aux anticyclones et aux perturbations qui font pleuvoir sur nos belles contrées. Parfois, dans certains endroits du globe, quand elle s'en donne vraiment les moyens, la nature n'y va pas avec le dos de la cuillère. En résulte des shows tour à tour poétiques et sauvages, qui démontrent bien d'une toute-puissance face à laquelle nous nous sentons décidément petits.

  1. Le serpent de Maloja
    Un gigantesque serpent de nuages qui se faufile entre les pentes des montagnes du col de Maloja en Suisse, en descendant vers la vallée... Un phénomène unique qui se produit été comme hiver quand une situation anti-cyclonique se combine avec un vent de sud-ouest. On peut voir ce fascinant serpent dans le film Sils Maria.

  2. Les nuages lenticulaires
    L'Altocumulus lenticularis est un nuage stationnaire qui se forme en aval du sommet des montagnes, sous le vent. Il signale la présence d'un ressaut ou d'une onde orographique. Voilà pour l'aspect scientifique de la chose. Dans les faits, cet étrange phénomène évoque davantage une invasion extraterrestre. C'est beau mais aussi un peu flippant.

  3. L'orage volcanique
    Deux composantes sont indispensables à la formation de ce cataclysme ultra spectaculaire : un volcan en éruption et un orage. Autant dire que ce n'est pas demain la veille que vous verrez un orage volcanique au-dessus de Chalons-sur-Saône. Mais sinon, comment ça marche ? C'est simple : des particules de cendre et de poussières sont expulsées par le volcan au cœur d'un orage, puis se chargent en électricité, avant de déchaîner les enfers.

  4. L'orage de Catatumbo
    C'est l'orage le plus persistant du monde. Il se produit entre 140 et 160 nuits au nord-ouest du Vénézuela, au-dessus du lac de Maracaibo. En moyenne, la foudre s'abat 28 fois par minute et l'intensité enregistrée atteint jusqu'à 300 000 ampères (contre 50 000 ampères maximum pour un orage classique). Les scientifiques s'interrogent toujours quant à la raison de ce phénomène.

  5. Les aurores polaires
    Appelées aurores boréales dans l'hémisphère nord et aurores australes dans l'hémisphère sud, ces phénomènes parent le ciel de voiles lumineux et attisent depuis toujours la curiosité. On doit les aurores à l’interaction entre les particules chargées du vent solaire et de la haute atmosphère. On peut ainsi en observer en Antarctique, en Alaska, au Groenland, ou en Laponie. Les inuits croyaient que les aurores apparaissaient dans le ciel lorsque les âmes des morts jouaient à la balle avec des cranes de morses...

  6. Les pluies d'animaux
    Ceux qui ont vu le film Magnolia n'ont pas pu oublier la scène durant laquelle une pluie de grenouilles s'abat sur la ville. Un phénomène plusieurs fois observé au cours de l'Histoire du au passage de tornades sur une zone peuplée de batraciens ou de poissons, qui seraient ensuite rejetés plus loin, souvent morts mais parfois vivants. Parmi les cas recensés, on peut citer la pluie de crevettes en Australie en 1978, la pluie de poissons en Grèce en 2002 ou encore la chute plutôt effrayante de plusieurs centaines de tourterelles en 2011 en Italie. De quoi alimenter les peurs de fin du monde chez les lecteurs assidus de la Bible.
    ani
  7. Les fleurs de glace
    Direction l'océan arctique avec ces petites fleurs de glaces, qui, une fois la température descendue à – 20 degrés Celsius, se forment à la surface de la glace ou sur l'eau. En l'espace de quelques heures, plusieurs centaines de fleurs peuvent surgir, offrant un spectacle saisissant. Jeff Bowman, un océanographe biologiste a affirmé que ces petites formations de glace pouvaient très bien abriter des micro-organismes marins.

  8. Le Mamma
    Et soudain le ciel fut recouvert de coton... Encore une facétie des nuages, due à une configuration spécifique des couches nuageuses et d'air sec. On peut trouver des mammas gris, bleus, mais aussi de couleur or ou plus rougeâtres quand ils accompagnent la lente descente du soleil sur la ligne d'horizon.

  9. Les tornades de feu
    Une tornade passe sur un feu de forêt et c'est parti ! Les flammes s'engouffrent dans le vortex et grimpent vers les cieux, offrant un spectacle plutôt flippant et bien sûr très dangereux pour toute personne se trouvant à proximité.

  10. L'arc circumhorizontal
    On peut observer des arcs en ciel de feu (son autre appellation) aux États-Unis, mais beaucoup moins en Europe (on recense quelques cas néanmoins, en France notamment). Des phénomènes atmosphériques optiques qui découlent de la rencontre entre les rayons du soleil et des cristaux de glace des cirrus de haute altitude. Ce qui forme dans le ciel de sublimes traînées de couleur...

Quand on vous dit que mère nature est sacrément balèze !

Source : Blazepress, ListVerse

Pour bien te marrer, même en voyage, c'est Sokodo qu'il te faut.