1
Crédits photo (creative commons) : Upsilon Andromedae

Depuis que vous payez vos impôts, vous vous êtes persuadé que l'enfance était un paradis de liberté et d'insouciance. Vous avez même réussi à vous convaincre qu'à cette époque la technologie n'existait pas encore et que vous passiez vos journées à courir dans les champs après les papillons en riant à gorge déployée. Mais non, votre enfance était parsemée de trucs bien plus casse-couilles que de devoir faire face à ses responsabilités de grande personne, rappelez-vous.

  1. Cette fin d'été entre le CM2 et la 6e où vous avez compris que vous ne recevrez jamais de lettre pour Poudlard
    Et donc que la magie n'existe pas. Ou pire, qu'elle existe mais que vous avez été exclu du game parce que vous n'êtes qu'un sale moldu.
  2. Quand à votre première communion votre pote Micheline et vous-même avez respectivement reçu une game-boy et un cierge
    Le coup de grâce après avoir réalisé que l'hostie ça n'a pas de goût et ça colle aux dents.
  3. Le jour où une tierce personne a essayé de vous rafler votre BFF
    En primaire, autant on a 7 amoureux à la fois et ça ne dérange personne, autant on transige pas sur l'exclusivité en amitié.
  4. Le jour où on vous a dit que vous n'aviez plus l'âge de vous asseoir dans le siège du caddie au supermarché
    Qui correspond également au jour où vous avez insisté et êtes resté coincé(e) dedans.
  5. Lorsqu'on vous a dit que vous ne pourriez plus dormir avec vos parents les nuits de cauchemars
    Genre à 7 ans le pantin maléfique qui se cache dans le tiroir de votre table de chevet cesse d'exister.
  6. Quand votre meilleur copain a changé d'école
    Deux mois plus tard vous aviez oublié jusqu'à son prénom, mais quand même, c'était dur.
  7. Quand au parc d'attraction, vous aviez voulu jouer les aventuriers et courir devant sans tenir la main de papa-maman, et que vous vous étiez lamentablement perdu
    La crise de larmes à 10 ans et demi, c'est un gros coup dur pour la dignité.
  8. Quand à Noël le seul cadeau que vous aviez réclamé était un poney, et qu'il était pas sous le sapin
    C'est pas que vous avez arrêté de croire au père Noël, c'est juste que vous avez compris qu'il en avait rien à foutre de votre avis.
  9. Quand avant de pouvoir regarder le roi Lion il fallait se taper une demi-heure de rembobinage de cassette
    Et que la bande se débobinait, s'emmêlait dans le poste, avant qu'on ne vous dise "Allez l'heure des enfants est passée tout le monde au dodo". Super soirée.
  10. Quand vous étiez tout excité à l'idée de découvrir le nouveau jouet dans votre paquet de céréales, et que vous l'aviez déjà en triple
    Et quand ils les ont remplacé par des putain de labyrinthes au dos du paquet.
  11. Quand les pubs Lego vous avaient donné l'illusion que les voitures volaient toutes seules, que les personnages parlaient et qu'il allait se passer un truc démentiel dans votre salle de jeux
    En fait faut tout déplacer avec ses mains, et faire les bruitages avec la bouche. Déconcertant.
  12. Quand vos parents décidaient des films et émissions que vous aviez droit de le voir, et qu'ils étaient nettement plus pointilleux que ceux de vos amis
    Et quand vous avez enfin pu voir le retour de la momie, plus personne n'en parlait dans la cour de récré.
  13. Quand vous alliez au cinéma et que vous ne voyiez que la moitié de l'écran
    Oui, même s'il n'y avait personne devant, juste un fauteuil plus grand que vous debout.
  14. Quand vous cassiez une assiette -pire bêtise que l'on puisse faire au monde à vos yeux- et que vous en culpabilisiez toute la soirée
    Par contre repeindre les murs à votre goût ou frapper votre frère à coups de pelle (en plastique), aucun problème. Zéro remord.
  15. Quand vos parents faisaient l'éloge d'un de vos camarades de classe
    Puis vous suggéraient d'essayer de lui ressembler l'air de rien, tandis que vous les imaginiez déjà vous abandonner sur le bord de la route.
  16. Quand vous avez retrouvé votre dessin de fête des mères sous une pile de dossiers dans son bureau, avec l'empreinte de la tasse à café dessus
    Ça, plus le poème qui a servi de support à la liste de courses, ça commence à devenir vexant.
  17. Quand vous aviez fait pipi au lit en colonie de vacances
    Vous aviez bien essayé de jeter votre duvet discretos à la poubelle, mais le mono en chef l'a retrouvé et s'est fait un plaisir d'en rechercher le propriétaire. "Mais c'est toi Jean-Charles ? Mais enfin tu connais le prix d'un duvet ?"
  18. Quand toutes vos copines ont leurs règles et pas vous : "toi tu les auras jamais parce que t'es pas une fille"
    Ça avait pourtant l'air d'un truc de guerrier cette histoire.
  19. Le jour où votre hamster Pikachu est mort (et il est pas impossible que vous y soyez un peu pour quelque chose)
    Comment ça, ça ne sait pas nager un hamster ?
  20. Quand vous étiez trop contents d'aller à l'école à vélo avant que vos parents ne vous forcent à mettre casque et gilet jaune
    Quoique, ça valait peut-être toujours mieux que le siège-auto.

D'autres souvenirs douloureux à nous confier ? Allez-y, on vous écoute.