Contrairement à ce que son nom laisse penser, l’Oktoberfest a lieu en septembre. D’ailleurs, les festivités ont débuté le weekend dernier à Munich et ne s’achèveront avec un gros mal de crâne que dans deux semaines. Et pour vraiment en profiter, il y a 2, 3 bricoles à savoir avant de se lancer.

1. Attendez le signal avant de picoler

Si vous voyez qu’autour de vous, personne n’a encore commencé à picoler, ce n’est pas parce qu’ils vous attendaient pour s’y mettre, mais tout simplement parce que les Allemands sont des gens bien élevés. La tradition veut en effet que ce soit le Maire de la ville qui donne le coup d’envoi des festivités en ouvrant le premier fut de bière et en s’écriant solennellement « O’zapft is » qui veut dire à peu de chose près « la bière est tirée »… et que la mousse coule à flot.

Source photo : Giphy

2. La bière de l’Oktoberfest tape fort

En plus d’être servie dans des chopes d’un litre (1 mass), l’Oktoberfestbier cogne fort pile entre les deux yeux. À 6 degrés, elle n’est pas particulièrement forte mais c’est la quantité ingurgitée qui fait généralement des ravages. En moyenne, chaque participant en avale plus de 7,5 litres. On ignore par contre si c’est en une seule fois.

Source photo : Giphy

3. Il faut 1,5 secondes pour servir une chope de bière

Sachant que chaque chope contient 1 litre de houblon, on vous laisse imaginer la pression du bordel. On comprend mieux comment plus de 7 millions de litres de bière sont servis chaque année pendant le festival.

Source photo : Giphy

4. 1800 WC sont prévus pour soulager votre vessie

Avec ce que vous allez picoler, mieux vaut ne pas devoir faire la queue 3 plombes pour accéder aux toilettes. L’organisation allemande étant ce qu’elle est, plus de 1800 toilettes sont prévues pour vous permettre de vous soulager sans trop traîner. Ce qui n’empêche pas chaque année, que certains énergumènes continuent de pisser un peu partout, sauf là où ils sont autorisés à le faire.

Source photo : Giphy

5. Ça ferme relativement tôt

N’imaginez pas y passer la nuit, l’Oktoberfest ferme ses portes à 23h30. Suffisant quand on sait qu’elle les ouvre à 9 heures le weekend et vers 10h le reste de la semaine. Ce qui vous laisse largement le temps de profiter du folklore local.

Source photo : Giphy

6. Faites gaffe à vos affaires

Rassurez-vous, ici ce ne sont pas les pickpockets qui font des ravages, ce serait plutôt l’abus d’alcool. D’ailleurs, il existe un bureau des objets trouvés qui chaque année fait le plein. Rien que la saison passée, 1056 passeports, 520 portefeuilles, 320 téléphones et 50 sac à dos auraient été oubliés par leurs propriétaires sans doute alcoolisés.

Source photo : Giphy

7. 130 000 chopes de bières sont volées chaque année

Pourtant, il faut ruser pour piquer une chope d’1 litre. Malgré la vigilance du service de sécurité, rien n’y fait, environ 130 000 chopes disparaissent chaque saison lors de l’Oktoberfest.

Source photo : Giphy

8. Albert Einstein a bossé à l’Oktoberfest

Ça ne remonte pas à hier mais à 1896. Albert Einstein alors étudiant y a travaillé comme électricien sur l’installation de l’une des gigantesques tentes qui abritaient déjà les visiteurs assoiffés.

Source photo : Giphy

9. Il existe aussi une tente pour boire du vin

En plus des 14 tentes réservées à la consommation de bière, certaines pouvant accueillir plus de 10 000 personnes, il en existe également une réservée aux amateurs de vin. Attention, elle attire surtout des personnes un peu plus âgées que la moyenne du coin, pour une ambiance forcément légèrement différente.

Source photo : Giphy

10. De la cocaïne en vente libre sur l’Oktoberfest ?

Évidemment, il s’agit d’une fausse cocaïne appelée « wiesn koks » composée d’un mélange de sucre et de menthol que l’on inhale à l’aide d’une paille. Jusqu’à l’année dernière, cette substance licite était vendue par de jeunes demoiselles habillées en costumes traditionnels. Elle était censée stimuler ceux qui avaient trop picolé, en leur libérant les voies respiratoires… Le concept aurait été jugé trop subversif par les organisateurs qui auraient finalement décidé d’en interdire la vente. On emploie le conditionnel car il reste un doute.

Source photo : Giphy

11. Une orgie de bière… et de bouffe

Pendant l’Oktoberfest, Munich ne se transforme pas seulement en capitale de la bière, c’est aussi la fête de la saucisse, des brochettes de poisson entier, ou de sandwiches schnitzel. En gros tout ce qui est bon pour votre corps et vous permettra de tenir quelques heures encore.

Source photo : Giphy

C’est pas tout ça, mais j’ai encore envie de pisser avec toutes ces histoires.

Source : Thrillist