La sédentarité, c’est la grande menace qui pèse sur notre société du service. Rester assis 6 heures par jour augmente de 40% le risque de mort prématurée pour les femmes par rapport à celles qui ne restent pas assises plus de 3 heures par jour. Du coup, nous, petits employés de bureaux, devons trouver des techniques pour contourner la position assise et prolonger un peu notre vie, et c’est pas fastoche.

1. Balancer ton canap'

Comme ça, tu ne pourras pas être bien assis chez toi. Et si tu es mal assis chez toi, tu ne resteras pas des heures assis. Et si tu ne restes pas des heures assis, tu resteras probablement en vie plus longtemps. Une suite logique implacable qui ne peut t’apporter que du bonus.

2. Acheter un bureau debout

Ou même un truc en carton que tu poses sur ta table et qui te permet de poser ton ordinateur à hauteur de ton visage lorsque tu es debout. Histoire de ne pas être obligé de bosser assis pendant des heures et d’ainsi te retrouver en position de faire dare-dare un AVC.

3. Aller bosser à pied

Ou au moins descendre une station de métro avant celle qui dessert ton bureau. Un peu de marche le matin, un peu de marche l’après-midi, c’est encore le mieux pour faciliter la circulation sanguine et combattre la sédentarité.

Source photo : Giphy

4. Rester debout pendant les réunions

Les réunions peuvent durer des plombes au cours desquelles ont est particulièrement inactif dans une salle surchauffée et, surtout, particulièrement assis. Rester debout pendant les réunions est une bonne manière de ne pas s’exposer aux risques liés à la sédentarité, tout en favorisant la brièveté de la réunion, parce que tout le monde en aura marre plus vite. Un choix gagnant-gagnant.

5. Se déplacer vers ses collègues quand on a un truc à leur demander

Toutes les occasions sont bonnes pour marcher un peu. Si vous arrêtiez de décrocher votre téléphone ou d’envoyer des mails en interne à chaque fois que vous devez mobiliser un collègue, vous feriez plus d’exercice et, en plus, vous maximiseriez la rapidité d’obtention des informations grâce au bon vieux face-à-face. Petit à petit, l’oiseau fait son nid.

Source photo : Giphy


6. Remplacer son fauteuil de bureau par un ballon

Un gros ballon en plastique mou. Qui bouge et s’agite. Et permet de mieux faire circuler le sang. Et d’avoir, certes, l’air un peu ridicule pendant qu’on bosse. Mais mieux vaut être vivant et ridicule que mort en toute dignité.

7. Prendre l'escalier

5 étages, quand on n’a pas 80 ans, ça se fait très bien. Très très bien, même. Un peu de motivation. A raison de 18 marches par étage, ça nous fait du 90 pas aller, 90 pas retour, et je vous assure que c’est toujours ça de pris.

8. Profiter de la pause déjeuner pour aller se promener 15 minutes

15 minutes de marche, ça fait du bien à tout le monde, ça aère l’esprit et c’est salvateur. Mine de rien, en 15 minutes, on marche 1 km, soit environ 2000 pas. Quand on sait que l’objectif bas est de faire 3000 pas par jour, c’est pas mal.

9. Se lever pour téléphoner

Un coup de fil ? L’intérêt du portable est qu’on peut se déplacer. Plutôt que de rester assis, autant déambuler, glisser le long des couloirs et de la terrasse, s’aérer un peu, quoi. De quoi se dégourdir les jambes et énerver tous ceux qui se sentent stressés par les conversations téléphoniques des autres.

10. Se procurer un podomètre

Dans l’idéal, nous devrions marcher 10000 pas par jour. Pour voir à peu près où l’on se situe, on peut installer une appli podomètre sur son smartphone ; c’est gratos, et l’on peut voir les moments où l’on pourrait marcher davantage. Ce serait quand même con de faire un AVC parce qu’on est trop resté assis.

Source photo : Giphy

Cette incitation à la marche n’était en aucun cas une pub déguisée pour Emmanuel Macron.

Sources : 20 minutes, pratique.fr

Et sinon, t'as 2 minutes (allez 3) ? Alors découvre notre dernière vidéo !