park
Crédits photo (creative commons) : Rodrigo Soldon

C'est aux grandes chaleurs que les citadins prennent conscience de leur attachement à la nature. Quand il est temps de sortir les bermudas et les chemisettes, on se sent un peu con dans les rues désertées de nos centre-ville et on cherche le seul petit coin de campagne dont on dispose : les chemins sablonneux et les pelouses interdites des parcs, pris d'assaut au moindre rayon de soleil par des milliers de citadins désœuvrés. Et dans le lot, vous trouverez sans doute ces spécimens :

  1. Un poivrot encore aviné
    Sa vie, il l'encaisse au rythme des bouteilles de rouge qu'il s'enfile. Mais il n'est pas bien méchant. Par contre, il prend tout le banc.
  2. Un jeune couple mignon amoureux
    Ils se font des bisous, ils sourient. En fait, tout leur sourit. La vie est belle pour eux, "pour l'instant", se dit le poivrot qui les regarde d'un air amer.
  3. Un vieux qui reste immobile sur son banc
    Vous croyez qu'il est mort. Sauf que non, ses yeux sont partout, mais surtout sur les jeunes demoiselles en jupe. Il n'en loupe pas une miette, au cas où.
  4. Un mec qui finit tant bien que mal sa soirée
    Il s'est réveillé, là, sans trop savoir pourquoi ni comment. Alors du coup, il n'en bouge plus. Il enlève même son tshirt, pour respirer un peu.
  5. Le gardien du parc
    Qui se demande à chaque pas s'il n'est pas déjà mort d'ennui. Alors du coup, il invite le mec torse nu à remettre son haut, question de décence. Pour s'occuper, surtout.
  6. Le joggeur qui attend l'heure de pointe pour bien montrer qu'il court
    Le con, il croit que le mini-short et le maillot rempli de sueur, ça attire les filles. Le con.
  7. Un jeune couple qui pense qu'un parc est une zone-franche du sexe
    Et donc, qu'on peut y faire tout ce qu'on veut. Les mains glissent dans tous les sens, les mouvement sont de plus en plus chauds. En fait, heureusement qu'on est en public, sinon, y a longtemps que ça aurait dérapé.
  8. Quelques vieux Chinois
    Ils étaient déjà là aux aurores pour une séance de tai-chi. Entre temps, ils ont déjeuné, et ils se disent qu'elle va bien se libérer un jour cette table de ping-pong.
  9. Les gosses qui courent partout
    Ils crient, mangent de la terre et vous envoient le ballon dessus dix-huit fois, malgré les mises en garde peu crédible des parents, "Arrête d'embêter les gens! Et regarde où tu vas!"
  10. Un gamin qui pleure
    "Ça devait bien arriver!" lui dira sa mère.
  11. Les gens venus pour bronzer
    Illustration de l'absurdité du bronzage : normalement, un bronzage, c'est juste la conséquence d'une semaine pendant laquelle on a pu trainer pratiquement à poil sous un soleil de plomb, c'est comme si vous marquiez sur votre front : "je reviens de vacances, et c'était bien cool". Le bronzage n'est pas une finalité, c'est un phénomène collatéral. Du coup, un bronzage chopé dans la douleur dans un parc du centre ville, un dimanche, avec son jean, inconfortablement étendu sur une pelouse minuscule, c'est un peu pathétique.
  12. Le couple de bobos pour qui le pique-nique est une affaire sérieuse
    Nappe a carreau, entrée, plat, assortiment de fromage et dessert. Le tout arrosé d'un rouge un peu jeune, mais plaisant. Il ne manque rien. Comme quoi, la campagne en plein Paris, c'est possible.
  13. Un mec qui vend des bouteilles d'eau minérale 1 euro pièce
    Le mec est assis sur une mine d'or : il connait un supermarché dans le quartier qui vend de l'eau en bouteille un dimanche après midi. Il aurait trouvé un gisement de pétrole sous le parc, il n'aurait pas été aussi content. Pas la peine de lui demander une facture si vous faites appel à ses services. Et non, il ne prend pas la carte.
  14. Des hippies et des jongleurs
    Avec des bolas enflammées, des pantalons orange faits dans des rideaux et toujours un mec ou une fille qui marche sur les mains, sans raison apparente. Le diabolo, c'est peut-être marrant à faire, mais c'est chiant à regarder.
  15. Un mec qui lit un bouquin hyper gros
    Mais toutes les deux minutes, il fait un repérage autour de lui. Pour voir si tout le monde l'a bien vu se "cultiver".
  16. La fille qui aime la nature, mais pas les bêtes
    Pas question de s'asseoir dans l'herbe sans glisser un truc en plastique sous ses fesses. Une fourmi, et elle change de coin. Ah non, pas là bas, un jour j'ai vu une abeille. Et comment peut-on promener son chien dans un parc? Un chien vivant! Qui court et qui bave en plus...
  17. Un mec qui emmène son rencard Adopte
    Histoire de parler plus librement qu'à la terrasse d'un bar. Et parce même s'il ne la connait pas vraiment, il a envie que ce soit "différent" avec celle-là.
  18. Une fille qui ne lâchera pas l'écran de son smartphone
    Parce que ça fait du bien d'aller au grand air, se vider la tête, et en profiter pour faire ses mails en retard. Elle ne s'accordera que quelques pauses pour passer des coups de fil.
  19. Un papa célibataire qui cherche à forcer le destin
    Les rencontres "par hasard" dans un parc, ça se prépare : la barbe naissante du type qui doit combiner travail stressant et son rôle de père, le regard attendri et protecteur du papa qui n'a ses filles qu'un week-end sur deux, normalement, ça suffit à faire de vous "l'homme à choper" sur ce banc devant le bac à sable.

Et vous, vous serez lequel cet après-midi ?