Il aura fallu trois saisons pour que la série devenue culte le plus rapidement du monde devienne passablement rasoir. Histoire chiante (pâle copie de la saison 2), et surtout personnages chiants. On n’en peut plus de ces sales mômes et de cette bourgade à la con. Pour exorciser notre déception, voici donc le classement des perso les plus insup’.

1. Hopper

Mais comment ce gars nous souuuuuule ! Déjà il est beaucoup trop amoureux de Joyce, ça minaude jusqu’au bout du string entre les deux et on est vite lassé par leur petit jeu de je t’aime moi non plus. Ensuite, il a beau se la jouer papounet protecteur, il est tout de même bien pète couille avec Eleven. Et puis en ce qui concerne la troisième saison c’est le rabat-joie de service, on ne comprend rien à ses décisions, il est chiant, caractériel. Bref on est bien content qu’il **** à la fin.

(Attention, le signe **** contient un spoiler).

Source photo : Giphy

2. Steve Harrington

Pseudo beau gosse, le pauvre Steve n’a pas une partition très élaborée dans cette dernière saison qu’il passera dans un accoutrement plus que douteux. Il est pas bien méchant hein mais c’est juste un gros naze. On ne croit pas une seule seconde que le type soit en mesure d’immiscer son cul dans une cachette d’espions russes nichée quelques centaines de mètres sous terre. Alors d’accord la crédibilité on se torche avec, mais là faut pas nous prendre pour des jambons.

Source photo : Giphy

3. Elfe/Eleven

OK elle était cool dans sa période punk avec le crâne rasé mais là clairement on n’en peut plus. Son talent est parti avec la maturité. A part saigner du pif comme une vieille accro à la coke chaque fois qu’elle bouge un cure-dent, on peut pas dire qu’on se passionne vraiment pour son histoire. Elle est en couple avec Mike alors forcément le début des emmerdes commence mais ouf sa copine Maxine l’emmène faire du shopping pour mieux surmonter ses problèmes de cœur. Insup’ puissance mille.

Source photo : Giphy

4. Joyce

Autant Joyce était connue dans la première et la deuxième saison pour chialer 90 % du temps, autant là elle a adopté une nouvelle expression faciale : le roulement des yeux. Elle forme avec Hopper un duo de l’enfer qu’on a très envie de gifler. En plus la meuf chaque fois qu’elle sort avec un mec, il finit par se faire bouffer le cul par un monstre ou mourir irradié dans un monde parallèle (oups, en aurais-je trop dit ?), ça part en mauvaise note sur Tinder.

Source photo : Giphy

5. Nancy Wheeler

Star de la minauderie, elle tente à s’émanciper dans cette série pour ne plus rester la soubrette de service de la rédaction et devenir la journaliste qu’elle a toujours rêvé d’être. Bravo Nancy. Mais en attendant, t’es quand même sacrément chiante on ne comprend pas comment Jonathan fait pour te supporter. Enfin bon pour être honnête elle a surtout un personnage qui sert pas à grand chose en dehors de jouer le rôle de la grande sœur relou.

Source photo : Giphy

6. Billy Hargrove

Le mec a été recalé au brevet de l’actorat. J’ai rarement vu jouer des patates plus mal que lui. Alors OK son personnage est écrit comme ça, il est outrancier, il a un mulet qui sent la mort, il est super méchant super bad boy, mais grossomodo on n’est pas sur le plus grand jeu d’acteur du XXIe siècle.

Source photo : Giphy

7. Mike

Clairement, le gars a une meuf alors il se sent plus pisser. Ce con de Hopper lui fout de seum en l’incitant à prendre ses distances avec Eleven, et lui il fait tout ce qu’on lui dit. Il n’est pas drôle du tout, il passe son temps à bouder, bref c’est un con.

Source photo : Giphy

8. Erica

Infecte petite garce, pimbêche, qui arnaque Robin (nouveau personnage de la saison 3 et accessoirement la fille de Uma Thurman et Ethan Hawke) et ses glaces. Elle est la petite sœur de Lucas et sa vie consiste en une seule activité : faire chier son monde. Pauvre Lucas qui a été totalement évincé de la dernière saison au profit de cette crevarde de haut niveau, c’est moche.

Source photo : Giphy

Je fais la guerre à Stranger Things, mais c’est parce qu’au fond de mon cœur, j’ai des blessures que seul le temps pourra réparer.