Adapter un bouquin en film, c’est hyper galère, surtout lorsqu’il s’agit de réussir à rendre les personnages aussi intéressants à l’écran que dans l’original. Et certaines fois, les réalisateurs se plantent. C’est pas forcément grave, mais on peut se retrouver avec des personnages bien moins complexes que ce qu’ils devraient être, et ça nous rend tellement triste qu’on finit par se baigner dans une piscine remplie de nos larmes salées. Bref, aujourd’hui on parle de Harry Potter, là où qu’il y a des perso qui étaient mieux dans le bouquin.

1. Percy Weasley

Dans les films, Percy disparaît pendant toute une partie de l’histoire pour revenir vite fait sur la fin. Dans les livres, le carriériste qu’il est se brouille avec toute sa famille parce qu’il préfère soutenir à fond le Ministère plutôt que de croire Harry. Il est devenu une sorte de sujet tabou chez les Weasley, jusqu’à la bataille de Poudlard où il retrouve enfin la raison. C’est grâce à ce genre de personnage qu’on se rend compte que le retour de Voldemort sème le trouble jusque dans les familles de sorciers qui se désunissent, et ça on n’en parle vraiment pas dans les films.

2. Dobby

On va tout de suite arrêter les débats : la mort de Dobby est la plus triste de toute la saga. Maintenant que c’est dit, on peut parler de son personnage. Déjà, le Dobby des livres est bien plus présent. On le retrouve pas mal dans La Coupe de Feu, où c’est lui qui file la branchiflore à Harry (et non pas Neville), et où il bosse au cuisine en étant le seul elfe rémunéré de Poudlard. Il est attachant, un peu con, et on comprend comment il devient aussi loyal avec Harry et ses potes qui lui offrent des cadeaux à Noël. Dans les films, il est juste chiant dans le 2 puis il revient dans le 7 où c’est devenu le sauveur absolu, sans aucune transition.

3. Ginny Weasley

C’est simple, la Ginny des films est très décevante. Dans les livres, elle est maligne, assez drôle, elle se fout régulièrement de la gueule de Ron, elle est indépendante, sait se battre et chope plein de mecs. Dans la version film, elle est juste là pour lacer les chaussures de Harry et lui faire des petits bisous tout pétés. C’est triste.

4. Hagrid

Le Hagrid au cinéma, il est bien gentil, mais on comprend limite pas pourquoi Harry le kiffe autant. Dans les livres, on sait qu’Hagrid a été très touché de devoir s’occuper de Harry bébé et de l’amener chez les Dursley. Pendant la scolarité de Harry, il est toujours un soutien pour lui, il l’invite régulièrement à parler et le remet un peu à sa place quand il fait la gueule à Hermione. C’est un vrai soutien pour Harry, pas comme dans les films où il ne fait pas grand chose.

5. Luna Lovegood

La Luna des films est déjà plutôt sympa et bizarre, mais c’est en lisant les livres qu’on se rend compte qu’elle est la meilleure personne qui existe. Par exemple, dans sa chambre, chez son père, elle a des portraits de ses potes et a écrit plusieurs fois le mot « Amis ». Elle est une des premières à faire confiance à Harry quand il annonce le retour de Voldemort, et, surtout, elle le soutient et lui propose de faire un article dans le journal de son père. En fait, elle est limite plus fidèle que Ron, mais ça personne n’en parle. Peut-être que ça dérange quand je dis ça, hein ?

6. Professeur Lupin

Bon, honnêtement, le Lupin des films est pas trop mal comme mec qui donne de bons conseils à Harry, mais ça s’arrête là. Evidemment, son personnage est plus complexe que ça. Dans ces trucs avec des pages qu’on appelle des livres, il est torturé à l’idée de tomber amoureux de Tonks : en tant que loup-garou, il ne veut pas lui offrir une vie pourrie et il a peur que leur gosse soit lui aussi un loup-garou. Il s’oppose aussi parfois à Harry ou Sirius et est beaucoup moins lisse que ce qu’on peut voir à l’écran.

7. Tonks

Franchement, vu comment elle est dans les films, ils auraient pu tout aussi bien ne pas la mettre. Elle est juste représentée comme une meuf souriante qui combat les méchants. Tonks, en « vrai », elle est elle aussi beaucoup plus torturée. Elle fait une sorte de dépression à cause de sa relation avec Lupin, et on en apprend aussi un peu sur ses parents qui aident l’Ordre du Phénix. C’est pas le personnage du siècle, mais elle est tellement inutile dans les films qu’on devait en parler.

8. Harry Potter

Les films sont centrés sur lui, et pourtant ils ont quand même réussi à le rendre assez lisse. Normalement, Harry, il aime bien faire des conneries, il est un peu impertinent, et parfois il en a trop marre de ses potes. Il est tout le temps en train de flipper, ce qu’on peut comprendre vu ce qui lui arrive, et quand il comprend qu’il doit se sacrifier pour tuer Voldemort, il est dégoûtéééé sa mère. Dans les films, il est pas nul, mais quand même un peu trop gentil et niais.

9. Ron Weasley

Ron, normalement, il est toujours partagé entre son amitié pour Harry et sa jalousie. Il l’admire vraiment et le soutient la plupart du temps, mais il est aussi hyper envieux parce qu’Harry a tout ce qu’il n’a jamais eu : du fric et de l’attention. Malgré ça, il arrive toujours à faire passer l’amitié avant et franchement SA SAI BO. Dans les films, tout ça se voit un peu moins, et du coup ça lui donne juste une image de pote un peu inutile.

10. Michel le Détraqueur

On le voit brièvement dans les films, en train d’essayer de faire le baiser à Sirius, mais on ne sait rien de lui. Normalement, Michel est un détraqueur loyal, honnête, qui aime donner de son temps aux autres et qui souhaite toujours un bon anniversaire à ses voisins. Ok c’est totalement faux, mais pourquoi on en sait si peu sur ces créatures ? Elles font quoi de leurs journées d’ailleurs ?