Certains aujourd’hui ont beau s’offusquer de la transidentité (mais bon généralement ceux qui s’offusquent, sont aussi offusqués par toute la communauté LGBT donc on n’est plus à ça près), il faut savoir que les transgenres ne sont pas nés de la dernière pluie. L’histoire a été traversée de grandes figures dont l’identité sexuelle n’était pas celle attribuée par leur sexe biologique. Transgenres, transsexuels, androgynes… Si on n’en retient qu’une poignée aujourd’hui c’est aussi bien sûr parce que c’était pas super fastoche d’assumer son identité sans se faire découper en rondelles.

1. Le chevalier d'Éon

Une des figures les plus connues dans le (trans)genre, abonnée aux définitions de mots croisés, honorée dans les paroles de Sans contrefaçon de Mylène Farmer (« Un mouchoir au creux du pantalon, Je suis chevalier d’Eon »), Charles-Geneviève-Louis-Auguste-André-Timothée d’Éon de Beaumont, dit le « chevalier d’Éon » est l’espion transgenre par excellence. Diplomate, homme de lettres, il/elle avait plus d’une flèche à son arc. Il se faisait ainsi passer le plus souvent pour une femme durant ses missions.

Crédits photo (creative commons) : Domaine public

2. Albert Cashier

Soldat durant la guerre de Sécession, né Irène, il a vite commencé à s’habiller en homme dès son enfance afin de trouver du travail plus facilement. Le soldat Cashier aurait servi dans une quarantaine de batailles. N’ayant jamais fait d’opération de changements de sexe, Cashier a donc été un des seuls soldats ayant servis tout en étant techniquement une femme ce qui constitue en soi une prouesse.

Crédits photo (creative commons) : Domaine public

3. Michael Dillon

Né en 1915 sous l’identité de Laura Maud, Michael Dillon a été la première personne transgenre à subir une phalloplastie en 1946 (opération qui consiste à recréer un pénis). Il a ainsi écrit sa biographie et aidé même le premier homme à vivre cette opération dans le sens inverse : Roberta Cowell.

Crédits photo (creative commons) : Fair use

4. Roberta Cowell

Pilote britannique né en 1918 avec un sexe masculin, elle a été la première femme a subir une chirurgie de réattribution sexuelle. Bonne amie de Michael Dillon qui l’a aidé à aller au bout de son choix (autant dire qu’à l’époque ce n’était pas ultra easy de demander ce genre d’opérations).

Crédits photo (creative commons) : Fair use

5. Jeanne d'Arc

EH bien oui figurez-vous. Cette bonne vieille Jeanne est souvent assimilée comme une figure transgenre de l’histoire. Tout simplement parce qu’elle était une femme et se travestissait en homme. Bien sûr c’est difficile de certifier que la pucelle d’Orléans aurait voulu être un puceau, peu d’élément nous permettent aujourd’hui de l’affirmer mais ça n’empêche pas Jeanne d’Arc d’être devenue une figure revendiquée par la communauté queer depuis les années 90.

Source photo : Giphy

6. Lucy Hicks Anderson

Née Tobias Lawson en 1886, Lucy est également une des figures pionnières des transgenres puisque c’est la première personne noire à avoir revendiqué sa nouvelle identité sexuelle. Elle s’est toujours présentée comme une femme à tel point que personne ne savait qu’elle avait un sexe biologiquement masculin. Elle ne se présentait même pas comme une personne transgenre (déjà parce que le mot n’existait pas) mais bien comme une femme, ni plus, ni moins.

7. Renée Richards

Née en 1934 sous le nom de Richard Raskind, elle a pu subir une opération pour devenir Renée. Ophtalmologue dans les années 60, elle est devenue joueuse de tennis professionnelle. Sauf que les médias ont eu la bonne idée de révéler sa transidentité au grand jour ce qui l’a empêchée de participer à l’US Open, elle a alors attaqué en justice et remporté le procès. Une grande victoire pour les transgenres ! On attend son biopic rapidos.

8. Lili Elbe

Artiste peintre danoise, née avec un sexe biologiquement masculin, elle fut elle aussi une des premières personnes à subir une chirurgie de réattribution sexuelle. La petite Lili n’était pas que trans, elle était aussi lesbienne. Sa vie a d’ailleurs inspiré au cinéma le récent film Danish Girl de Tom Hooper.

Source photo : Giphy

Sources :

Libération

Ranker