Le babyblues, c’est la plaie. Déjà que tu viens de te taper 9 mois de grossesse et un accouchement, en plus de ça tu te retrouves en larmes toutes les 5 minutes sans jamais trop savoir pourquoi. Tu as des pensées sombres et qui te paraissent folles, mais ne t’inquiète pas, ça va passer. Le tout c’est d’en parler et de ne pas garder ça pour toi.

1. Pourquoi j’ai fait ça ?

Ah, première question une fois que tu te retrouves avec ton nouveau né dans les bras et que la cicatrice de ton épisio te picote beaucoup trop. Tu as cet être rougeâtre qui pleure dans les bras, et tu ne sais pas ce qui as bien pu te passer par la tête il y a neuf mois pour vouloir créer un petit truc aussi dépendant de toi.

2. Je veux retrouver ma vie d’avant

Celle où tu pouvais sortir quand tu le voulais, faire la fête, dormir pendant des heures, faire ce que tu voulais, quand tu le voulais… Maintenant que tu as un nourrisson accroché à ton mamelon et que tu n’as pas dormi plus de 2h en 3 jours, c’est plus compliqué.

3. Je ne vais jamais y arriver

« C’est trop dur, je suis trop fatiguée, j’ai faim mais j’arrive pas à manger, je rêve de me doucher et d’avoir le silence autour de moi »… Toutes ces pensées te donnent l’impression que tu ne verras jamais la fin de ce que tu vis comme un calvaire. Alors que si, c’est promis.

4. Pourquoi mon bébé ne m’aime pas ?

Tu dis ça parce qu’il s’arrête de pleurer quand il est dans les bras de toutes les personnes qui viennent le voir, sauf les tiens ? C’est pas que toi, tu sens le lait, la bouffe, il te sent et il veut te manger, c’est normal.

5. Pourquoi je n’aime pas mon bébé ?

Parce que ça prend du temps ces choses là. Certaines personnes n’aiment pas leur bébé au premier regard, ce n’est ni anormal, ni grave. Apprenez à vous connaitre mutuellement, et ça viendra avec le temps.

6. Je veux qu’il retourne dans mon ventre

Oui alors techniquement, c’est pas possible hein. Mais cette volonté de vouloir que ton si petit bébé retourne dans le ventre, là où il sera protégé et épargné de la dureté de la vie, c’est normal.

7. Pourquoi je ne suis pas heureuse ?

Parce que tu n’as pas dormi depuis des lustres, que tes hormones sont en chute libre et que tu viens de vivre un tsunami émotionnel en donnant la vie à un autre être humain. On se détend, ça va passer. Et si ça ne passe pas, il faut consulter.

8. Je me trouve affreuse

Tout le monde se trouve dégueulasse après avoir couru un marathon. Oui parce que niveau équivalence, accoucher est digne d’une course à haut niveau. Alors laisse ton bébé à son papa ou autre et va prendre une douche, ça te reboostera le moral.

9. Est-ce qu’on peut rendre un bébé à la maternité ?

Oui et non. Sur le moment, tu penses que tu ne seras jamais capable de l’élever et qu’il y a plein de gens qui préfèreraient faire ça à ta place, mais en vrai je ne suis pas sûre que c’est vraiment ce que tu veux, si ?

10. Pourquoi tout le monde s’en sort sauf moi ?

Non, tout le monde sait très bien mentir, c’est tout. Tout le monde galère avec un nouveau-né, tout le monde est crevé, c’est juste que ces gens là ne le disent pas, sinon plus personne ne voudrait se reproduire et la race s’humaine s’éteindrait, c’est ballot.

Le babyblues c’est pas facile à vivre, c’est clair. Mais vraiment, j’insiste, n’hésite pas à parler de tes pensées les plus sombres à ceux qui te sont proches, et à consulter si tu n’arrives pas à te sentir mieux après quelques jours.