Le corps humain est surprenant, fragile, plein de ressources, souple, rigide, exploré et mystérieux… La complexité organique et anthropologique de tout cet enchevêtrement de systémiques compensatoires peut parfois en dépasser certains. En fait, ça nous dépasse oui, et on s’en fout des fois. Et si c’était juste beau, pour une fois ? Bravo Carl Warner pour le boulot.

1.

2.

3.

4.

5.

6.

7.

8.

9.

10.