Plus on voyage, plus on se rend compte qu’il y a quand même un paquet de pays en avance sur d’autres en matière d’écologie. Et comme si on en parlait suffisamment pas assez en ce moment, certains ont décidé de sérieusement se mettre à l’attaque et de niquer des mères en terme d’initiatives écolo plutôt que de niquer nos mers. Vous l’avez ?

1. En Angleterre, Londres encourage le passage aux véhicules propres

Afin d’améliorer la qualité de l’air, de réduire le bruit et plus généralement améliorer la qualité de vie à Londres, la capitale entend favoriser l’accès aux piétons avec une toute nouvelle stratégie mise en place. Ce plan annonce également que la moitié des rues seront sans voitures et que les transports en commun seront limités à 24 km/h.

2. En Inde, seules les voitures électriques seront autorisées d'ici 2030

Il suffit de se balader quelques secondes dans les rues de Chennai pour vivre la pollution, la vraie. Mais tout ça c’est du passé : si le quartier a démarré la construction d’une place exclusivement piétonne, à plus haute échelle le gouvernement a annoncé passer en mode 100% véhicule électrique d’ici une dizaine d’années.

3. Berlin construit une autoroute exclusivement réservée aux vélos

Depuis 2017, la capitale allemande favorise le déplacement à bicyclette et construit 12 nouvelles voies rapides pour les vélos, permettant par la même occasion de relier le centre-ville et les banlieues. Ce plan vise à lutter contre la pollution de l’air dans les rues des villes, et ça semble plutôt bien parti.

4. La Géorgie bannit la production et l'utilisation de sacs plastique

Depuis avril 2019, le Ministère de l’Environnement de Géorgie part à la chasse contre le plastique et promet une amende de 185$ aux manufactures qui enfreindrait cette nouvelle réglementation. Un mouvement adopté par l’Albanie, la Slovénie, la Pologne, les Pays-Bas, la Moldavie ou encore la Grèce.

5. Paris bannit les voitures à essence d'ici 2030

D’ici 2024, la marie de Paris prévoir d’interdir les voitures à diesel et d’ici 2030, toutes les voitures à essence. Cocori(é)co(lo) haha lol.

6. À Beijing, les voitures circulent seulement certains jours de la semaine

Afin de limiter la pollution, le système sera basé sur la plaque d’immatriculation du véhicule : les numéros impairs seront autorisés sur les routes un jour, les numéros pairs le lendemain. Et paf, ça fait de l’air tout pur.

7. Le centre-ville de Madrid expulse les voitures polluantes

Depuis fin 2018, le plan « Madrid Central » vise à interdire les voitures de la circulation afin de donner priorité aux transports publics, aux véhicules peu polluants, et bien évidement aux piétons et de facto, tenter de réduire la pollution.

8. À Oslo, les places de stationnement pour voitures sont transformées en pistes cyclables

À ce jour, plus de 700 places de stationnement ont été retirées afin d’encourager ses habitants à rouler à bicyclette dans le centre-ville. Radical, mais admirable.

9. La Norvège renonce à des milliards de dollars en s'opposant au forage dans les îles Lofoten

Et on le doit au parti travailliste, longtemps allié politique de l’industrie pétrolière, qui s’est finalement opposé au projet de forage de puits de pétrole dans les îles Lofoten qui visait à exploiter les ressources énergétiques de cet archipel. Jolie preuve que notre planète vaut bien plus que le portefeuille.

10. En Suisse, on utilise des blocs de béton pour stocker l'électricité

C’est la start-up energy Vault qui a pensé le système : il s’agit de soulever des blocs en béton « grâce à une grue alimentée par le surplus d’électricité du réseau où un algorithme détecte les excès d’énergie solaire ou éolienne (…) l’énergie gravitationnelle qu’ils génèrent est alors convertie en électricité. » selon le magazine l’Info Durable.

Et sinon, à petite échelle, on peut toujours faire ces petites choses.