Quand on parle de cinéma on a une fâcheuse tendance à penser directement aux Etats-Unis, Hollywood, plus gros producteur mondial de films. Eh bien non. Enfin si, c’est vrai que les Etats-Unis arrivent en troisième position du classement mais on oublie bien souvent qu’avant eux, il existe deux autres plus gros producteurs de films injustement oubliés.

1. L'Inde a produit 1986 films en 2017

Vous avez certainement déjà entendu parler de Bollywood, à la base le mot renvoie à l’industrie de cinéma musical indien basée à Bombay (d’où le « B » de « Bollywood ») mais par extension on l’utilise pour le cinéma indien en général. Vous feriez bien de vous enquérir de leurs activités parce quand on produit pas loin de 2000 films par an c’est qu’on a son mot à dire. En l’occurrence, le cinéma indien s’exporte assez bien surtout en Asie, en Afrique du nord et au Moyen-Orient.

Source photo : Giphy

2. Le Nigeria a produit 997 films en 2011

Oui les chiffres ne sont pas récents parce qu’il est très difficile d’établir précisément le nombre de films produits dans le pays qui n’en reste pas moins le deuxième plus gros producteurs de films au monde. Il est bien probable que le nombre total de vidéos produites à l’heure actuelle avoisine davantage les 2000 par an. On appelle d’ailleurs ce cinéma le « Nollywood » (contraction de « Nigeria » et « Hollywood » vous l’aurez compris, ce qui est marrant dans la mesure où Hollywood produit moins de film justement que Nollywood). Cette industrie a trouvé son essor à la fin des années 80 au sein du commerce de rue avec les vidéos amateurs enregistrées sur des VHS destinées justement à faire la différence entre les différents stocks de films proposés par les commerçants. Pourtant le pays compte très peu de salles de cinéma, les films sont donc directement édités en vidéo et ne connaissent pas vraiment de gloire internationale…

3. Les Etats-Unis ont produit 736 films en 2016

Je vous apprends rien, l’industrie cinématographique américaine s’impose dans le monde entier. C’est même un des seuls secteurs des Etats-Unis qui exporte plus de produits qu’elle n’en importe. Pour vous donner une idée, en 2001 80% des parts de marché du film au niveau international revenait rien qu’à Hollywood. Et, et, et… ça marche aussi pour le cinéma porno dont la Californie serait un des plus fastes producteurs mondiaux.

4. La Chine a produit 686 films en 2015

Le pays a même dépassé le nombre de salles des Etats-Unis avec 40 917 écrans (contre 40 759 salles américaines, looooooooser). Cela est en partie du à la montée en puissance du conglomérat Dalian Wanda Group qui regroupe tout un tas d’activités liées au tourisme, à l’hôtellerie et au cinéma.

5. Le Japon a produit 594 films en 2017

Pour tout cinéphile qui se respecte, le cinéma nippon est de grande envergure : Akira Kurozawa, Hayao Miyazaki, Takeshi Kitano, Isao Takahata (Le tombeau des lucioles), ou encore Ozu (pour les plus pointus). Bref en Occident on est plutôt friand de ce cinéma et c’est donc sans surprise que le Japon trouve sa place dans ce classement.

Source photo : Giphy

6. La France a produit 300 films en 2017

Youhouuuu cocorico la France. Le problème c’est que parmi toute cette quantité de films produits, il y avait La ch’tite famille. Et ça ça ne se pardonne pas.

7. Le Royaume-uni a produit 298 films en 2015

Même si l’industrie cinématographique britannique connait une forte influence du cinéma américain on lui doit naturellement des noms incontournables (et qu’on n’a pas intérêt à confondre avec des ricains) tels que Hitchcock, Ken Loach, Stephen Frears. On ne va pas refaire ici l’histoire du cinéma britannique mais il a toutefois connu une productivité en dents de scie certaines années étant formidablement plus productives que d’autres.

8. La Corée du Sud a produit 269 films en 2015

Et on prend de plus en plus de plaisir à découvrir les pépites du cinéma sud coréen avec des films absolument géniaux comme Old Boy, Memories of Murder, Dernier train pour Busan, The Host, ou encore J’ai rencontré le Diable… Et je ne parle là que d’une poignée de films qu’on a personnellement adoré mais grossomodo il n’y a pas grand chose à jeter dans les productions cinématographiques du pays.

9. L'Espagne a produit 255 films en 2015

Et non, ils n’ont pas tous été réalisés ou produits par Almodóvar.

10. L'Allemagne a produit 226 films en 2015

Et malheureusement, même si le cinéma allemand participe pleinement à la grande Histoire du cinéma, on ne connait pas très bien ce cinéma de Deutschland aujourd’hui notamment parce que leurs films sont davantage tournés vers un marché national. Mais on peut espérer qu’avec de nouveaux acteurs tels que Netflix, les productions allemandes intéressent peu à peu les marchés du film international (coucou Dark, OK c’est une série mais vous me pondez ça sous forme de film et j’achète DIREK).

Source photo : Giphy

On s’arrête là mais le classement se poursuit avec l’Italie, l’Argentine, le Mexique, la Turquie et le Brésil… Donc si ta carrière de comédien suinte la mort en France, tu sais désormais ou t’expatrier.

Source : Wikipédia, Profession spectacle, Stephen Follows, Les Echos, INA Global