Parce qu’il y a aujourd’hui des chefs d’Etat qui parlent un peu trop d’appuyer sur le bouton rouge et qui s’insultent sur Twitter comme des gamins de 8 ans dans une cours de récré, il convient de se demander ce qui se passera pour nous en cas de guerre. Où trouver refuge ? Au fin fond du Cantal ? En Lozère ? Non, on a mieux. Dans ces 10 pays-là, vous aurez vraiment une chance ! Enfin en principe hein…

1. La Suisse

La Suisse, c’est la neutralité par excellence. Elle ne prend jamais parti et est farcie de bunkers. Il existe par exemple à Lucerne un abri capable d’accueillir 20 000 personnes. Même si visiblement, vu les conditions de vie proposées et l’ancienneté du bunker, 2000 ce serait déjà trop. Mais bon, des abris, il y en a d’autres. Les Suisses sont prudents et bien armés. Et puis ils ont les montagnes qui offrent une protection naturelle non négligeable.

#Switzerland ? @sennarelax

A post shared by The Luxury Lifestyle Magazine (@luxurylifestylemagazine) on

2. Les Tuvalus

Placé sous l’autorité de la Reine Elisabeth II, l’archipel polynésien des Tuvalu est loin de tout, au beau milieu de l’océan Pacifique. Un vrai bon plan en cas de conflit mondial. Rien ici n’est susceptible d’attirer les convoitises. Pas de pétrole ou quoi que ce soit d’autre qui puisse être utilisé en temps de guerre. On consomme ce qu’on produit, on ne demande rien à personne.

3. La Nouvelle-Zélande

Un autre super plan. La Nouvelle-Zélande est à la fois très développée mais offre aussi de multiples cachettes, dans les montagnes ou ailleurs. La nature luxuriante offrant une protection, de même que la localisation du pays, qui même si tout le monde le connaît (contrairement aux Tuvalus), demeure relativement difficile d’accès. Sans oublier Gandalf et son fameux « vous ne passerez pas », qui offre une véritable garantie de sécurité.

4. Le Bhoutan

Au milieu de l’Himalaya, le Bouthan jouit d’un emplacement parfait en cas de conflit. Un pays de plus assez neutre d’un point de vue politique. En plus, l’anglais y est plutôt répandu. Ce qui facilite la communication.

Le spectaculaire nid du Tigre, vallée de Paro, #Bhoutan.

A post shared by Gary Lawrence (@garylawrence2008) on

5. Le Chili

L’océan d’un côté, la Cordillères des Andes de l’autre. Le Chili, pays plutôt prospère et accueillant, peut constituer une option tout à fait valable si une guerre s’engage. On y mange bien, le climat n’est pas mal non plus.

6. L'Islande

D’après l’Indice de Paix Globale de 2016, l’Islande est le pays le plus pacifique du monde. En plus, c’est loin, entouré d’eau, il y a des volcans plutôt impressionnants, la nature (les montagnes notamment) offre de belles opportunités de planques et il peut y faire super froid. Et en plus, c’est beau. On a vu pire comme plan de repli.

7. Le Danemark

Et par Danemark, on veut bien sûr dire le Groenland. C’est super grand le Groenland. On y rentrerait tous à coup sûr ! Et puis il faut arrêter avec le froid. Il peut y faire jusqu’à 10 degrés. Ok, le record de froid absolu est de – 66 degrés Celsius mais sinon, c’est vraiment un endroit parfait pour se planquer. Qui pourrait bien avoir envie de balancer des bombes sur le Groeland ? Personne voyons…

8. Malte

Si le Groenland est vraiment trop froid, optez pour Malte. Le climat y est beaucoup plus clément. Malte qui pourrait bien passer à travers les mailles du filet en cas de guerre, même si bien sûr, le pays est beaucoup plus exposé géographiquement.

9. L'Irlande

Actuellement, l’Irlande, aussi étonnant que cela puisse paraître, compte tenu de sa proximité avec les pays susceptibles de prendre part un jour à une guerre, peut offrir un abri tout à fait valable.

10. Les Fidji

Plus de 300 îles composent l’archipel des Fidjis. Voilà qui offre quelques belles possibilités. Aux Fidjis, où la vie est belle, loin du brouhaha du monde extérieur, en plein milieu du Pacifique, on se sentirait bien planqué en cas de guerre mondiale.

A post shared by Peter (@petercooper99) on

Le Larzac c’est bien aussi sinon…