Pieter_Bruegel_the_Elder_-_The_Tower_of_Babel_(Vienna)_-_Google_Art_Project_-_edited
Crédits photo (creative commons) : Pieter Breugel

En France, on est assez serein linguistiquement parlant, à part quelques Bretons qui parlent breton, quelques Corses qui parlent corse, quelques Basques qui parlent basque et quelques lillois qui porlent comssô, généralement on parle français. Mais ce n'est pas le cas partout et certains pays battent des records en terme de langues parlées par leurs habitants, on vous a fait un petit top pour vous expliquer tout ça :

  1. Papouasie-Nouvelle-Guinée
    En tête de ces pays babeliens, on retrouve la Papouasie. Ce pays parvient à faire rentrer 830 langues dans 400 000 km2. Cette diversité s'explique en partie par la centaine de groupes ethniques qui composent la population Papouane-Néo-Guinéenne.
    Le petit plus : si on faisait un peu de maths et qu'on divisait le nombre d'habitants (6 000 000) par le nombre de langues, cela nous donnerait 7229 habitants par langues. Vous en faites ce que vous voulez.
  2. Indonésie
    Le problème quand on est un pays composé de 17 508 îles, c'est que forcément c'est difficile d'assurer une cohésion, que ce soit politiquement, socialement, et linguistiquement. Avec 240 millions d'habitants se partageant 722 langues, la communication est un peu difficile. C'est pour ça que depuis les années 20, le gouvernement a imposé l'indonésien comme langue officielle.
    Le petit plus : suite à la colonisation hollandaise, certains créoles parlés aujourd'hui sont dérivés du néerlandais.
  3. Nigéria
    Au Nigéria on parle plus de 500 langues. Et c'est un peu le bordel. Pour faciliter l'unité du pays, pas le choix, il a fallu choisir une langue comprise de tous, l'anglais, celle des colons en fait. Elle reste néanmoins une langue de l'élite urbaine et à la campagne personne ne parle anglais.
    Le petit plus : de 1997 à 2004, le gouvernement a essayé d'imposer le français comme seconde langue officielle mais ça n'a pas marché du tout. La Françafrique est bien morte.
  4. Inde
    En Inde on n'est pas là pour beurrer des tartines quand il s'agit de linguistique : on dénombre pas moins de 22 langues officielles dans le pays. Deux langues principales, l'hindi et l'anglais ainsi que 20 langues régionales. S'ajoutent à ça près de 400 autres langues et plus de 4000 dialectes. Comme au Nigéria, l'Anglais n'est pas la langue parlée naturellement par la majorité des Indiens.
    Le petit plus : même le français fait partie des langues officielles, dans le territoire de Pondichéry.
  5. États-Unis
    On pourrait penser que l'anglais est la langue officielle aux États-Unis mais il n'en est rien. Sur le plan fédéral, aucune langue n'est considérée comme étant officielle mais plusieurs États ont voté des lois pour institutionnaliser l'anglais. On compte plus de 300 langues parlées sur tout le territoire. En 2009, 229 millions de personnes étaient anglophones, 39 hispanophones et 2,6 sinophones.
    Le petit plus : 13 million d’Américains descendent d'ancêtres français mais seuls 2 millions parlent la langue.
  6. Mexique
    297 langues existent pour les Mexicains qui pourraient quand même arrêter de nous emmerder et tous parler la langue des colons espagnols mais bon que voulez-vous, s'ils veulent parler maya ou nahuatl, on n'a pas vraiment le choix. Plusieurs millions de personnes parlent donc des langues aztèques et mayas, pour pas faire comme tout le monde.
    Le petit plus : à Chipilo, 33 000 personnes parlent vénitien, la ville ayant été fondée par des Italiens venus de Venise en 1882.
  7. Chine
    Ce n'est pas vraiment une surprise, mais en Chine il n'y a pas que le chinois. Non. Il y a 295 langues qu'on regroupe nous dans le chinois parce qu'a priori tout se ressemble, mais il y a plein de nuances subtiles entre le cantonais, le mandarin, le wu, le gan, le hakka etc. Et plusieurs millions de personnes parlent chacune de ces langues et des dialectes qui en découlent, même si beaucoup l'écrivent de la même façon. Vous feriez bien d'apprendre vite-fait une de ces langues, idéalement le mandarin, parce qu'ils arrivent, ILS ARRIVENT.
  8. Cameroun
    Au Cameroun, la population parle majoritairement français, héritage colonial oblige, et l'anglais, deuxième langue officielle moins populaire mais encouragée par le gouvernement. A côté de ça se côtoient près de 279 autres dialectes régionaux aux noms très chouettes comme le bamoun, le Tikar, le bankon, le Banen, l'éton, l'ewondo, le douala, le bassa, le yabassi, le dibom, le mbang, le ntoumou, le bakweri, le bulu, le peul, le kapsiki, le guidar, le moundang, le toupouri, le massa, le guizigua etc. Ça a l'air beaucoup plus cool que le français, qui peut le nier ?
    Le petit plus : la jeunesse camerounaise a mélangé le français, l'anglais, des langues camerounaises en ajoutant un peu de verlan, pour obtenir... le CAMFRANGLAIS.
  9. Congo-Kinshasa
    Le Congo est avant tout, comme le Cameroun, un pays francophone. Ce qui n'empêche pas les 75 500 000 habitants de parler près de 214 langues et dialectes différents. Cela s'explique par le nombre impressionnant d'ethnies du pays. Le Congo n'en demeure pas moins le plus grand pays francophone du monde, devant la France.
    Le petit plus : le passé belge du pays se fait encore sentir puisqu'au Congo, il n'est pas rare d'entendre des "septante" et "nonante".
  10. Australie
    L'Australie est un sacré melting-pot de langues. Outre l'anglais, qui a défaut d'être reconnue comme langue officielle est la langue la plus utilisée, on y trouve du mandarin, de l'italien, du cantonais, de l'arabe, sans compter toutes les langues aborigènes (à peu près 70) et de tribus autres, on atteint les 207 langues parlées. Ce n'est pas rien.
    Le petit plus : avant que les colons n'arrivent, il y avait près de 400 langues aborigènes. Ils ont bien fait le ménage les britons.

Kenavo !

Source : Axl