templeofdoom10
Crédits photo (creative commons) : Le Temple Maudit

« Sa place est dans un musée » affirmait Indiana Jones dans le troisième volet de ses aventures. Malheureusement, tous les archéologues ne sont pas aussi nobles que lui. Beaucoup, qu'ils soient un peu à l'arrache ou très professionnels dans leurs méthodes, se livrent à des pillages, depuis de très nombreuses décennies. Et si le Moyen-Orient est, compte tenu du contexte actuel, le plus touché actuellement, c'est loin d'être la seule région à voir son patrimoine historique appauvri par des voleurs de toutes sortes.

  1. Syrie (et tout le Moyen-Orient)
    Les terribles dégradations (le mot est faible) de Daech sur le site historique de Palmyre ne représentent qu'une fraction des dégâts infligés à l'extraordinaire patrimoine archéologique de la Syrie (et d'Israël, de la Turquie, d'Irak...). Si il détruit volontiers, l'EI opère également des fouilles illégales, qui représentent une importante manne financière. Et ce ne sont les seuls, comme l'affirme le journal Near Eastern Archaeology, qui a observé des pillages dans plusieurs régions du pays. L’œuvre du régime syrien et de groupes indépendants.
    Archeology_Site_Jerusalem_Israel
    Crédits photo (creative commons) : David King
  2. Grèce
    La crise que traverse la Grèce a affecté les fouilles qui y étaient régulièrement menées, comme en témoigne le cas du tombeau d'Amphipolis en Macédoine, objet de toutes les attentions il y a quelques mois et aujourd'hui confié à la surveillance d'un seul garde, prêt à recevoir tous les pilleurs de la région et d'ailleurs. La Grèce qui fut par ailleurs l'objet d'une « guerre » entre plusieurs puissances dès le XVIIIème siècle, qui pillèrent un patrimoine unique au monde sans la moindre vergogne pour alimenter ses musées.
  3. Egypte
    L'UNESCO tire la sonnette d'alarme depuis plusieurs années. Il faut dire que la crise que traverse le pays n'arrange rien en ce qui concerne le pillage des trésors archéologiques. Ce sont surtout les sites reculés qui sont visés comme celui des pyramides de Dahshur (et ses tombes vieilles de 4500 ans) ou de Saqquara au sud du Caire. Et en général, les pilleurs y vont comme des bourrins, en utilisant carrément des bulldozers. Même le musée archéologique du Caire a été pillé...
  4. Pyramid_in_Dahshur
    Crédits photo (creative commons) : Neithsabes
  5. Tunisie (et plus globalement tous les pays du Maghreb)
    En 2003, plusieurs pages du Coran bleu ainsi que des pièces archéologiques d'une valeur inestimable se sont retrouvés au programme d'une vente aux enchères. Un cas malheureusement pas si isolé que cela, si on en juge l'important trafic issu du pillage qui ravage les sites de Tunisie, du Maroc ou de l'Algérie. Des pays extrêmement riches en trésors de toutes sortes.
  6. Mexique
    Le Mexique compte près de 200 000 sites archéologiques. De quoi forcément attirer les convoitises des trafiquants, qui ont fini par mettre en péril le patrimoine pré-hispanique du pays. Il faut dire que certains de ces sites s'avèrent, de par leur situation géographique particulièrement difficiles à surveiller. De nombreuses saisies ont lieu mais pas suffisamment pour endiguer complètement le fléau qui dépossède le Mexique d'une partie de son histoire.
  7. Argentine (et plus globalement toute l'Amérique Latine)
    Le patrimoine pré-hispanique de l’Amérique du sud s'est vu menacé dès les années 60. Berceaux des civilisations Maya ou Incas, ces régions ont souffert de nombreux dommages mettant en péril des richesses inestimables. En Argentine, ou en Bolivie, les plateaux à hallucinogènes font par exemple l’objet de beaucoup de pillages, tout comme les églises.
  8. Mauritanie
    Il n'est pas rare que les douaniers interceptent des objets issus du pillage en partance pour le monde entier. Malheureusement, une quantité astronomique passe à travers les mailles du filet, alimentant un trafic monumental. Les lois existent bel et bien mais restent la plupart du temps inappliquées faute de moyens. En Mauritanie et dans toute l'Afrique, ce sont ainsi plusieurs sites, parfois révélés au grès des vents qui balayent les dunes, qui sont en proie à un pillage intensif. Les touristes pouvant par la suite trouver des reliques sur les marchés pour des sommes dérisoires.
  9. Indiana-Jones
  10. France
    En France, le premier venu peut ainsi se doter d'un détecteur de métaux et jouer à Indiana Jones en toute impunité. Des dizaines de milliers d'archéologues amateurs passent donc leurs dimanches à éplucher les livres d'Histoire et les cartes anciennes pour trouver un peu de ferraille ancienne. Le tout, sans avoir la moindre idée de ce que prévoit la loi. Les département d'Outre-Mer comme la Réunion ne sont pas non plus épargnés.
  11. Espagne
    Août 2015 : L'Express rapporte que deux français ont été arrêtés en Espagne, soupçonnés d'avoir pillé le site d'Empuries en Catalogne. Un endroit surveillé certes, mais très prisé par les pilleurs. En mars 2016, le blog Agir contre le pillage indiquait que 2 à 3 affaires similaires étaient rapportées par semaine en Espagne. Dernièrement, c'est l'aqueduc d'Osuna qui fut fouillé illégalement...
  12. Basilica-Empúries-Espagne
  13. Italie
    Tragiquement, il est logique que l'Italie et ses nombreuses merveilles soient devenues la cible de ceux que l'on appelle les Tombaroli. Des individus qui, un peu partout dans le pays, pillent sa relâche les sites archéologiques. Récemment, ce sont 45 caisses de vestiges qui ont été restituées à l'Italie par la Suisse.

Y-en a qui ont déjà pillé des sites archéologiques autour de la table ?

Pour bien te marrer, même en voyage, c'est Sokodo qu'il te faut.

Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :