Les pays portent des noms. C’est plus simple pour les désigner et après partir en vacances chez eux. Ou même pour se repérer un peu sur un globe parce que sinon on parlerait tout le temps de « là-bas » pour n’importe quel pays et ça voudrait rien dire. Mais figurez-vous que les noms de ces pays ne sont pas les mêmes dans toutes les langues. Alors on va pas traduire tous les noms de pays dans toutes les langues parce que ce serait un peu long et on aimerait bien faire deux trois autres trucs en 2019 mais on peut déjà vous traduire les pays dont les noms changent radicalement en engliche.

1. La Birmanie : Burma ou Myanmar

Bon alors là je vous le concède, on commence pas avec le pays le plus facile. A l’heure actuelle, la France est un des rares pays du monde à persister à appeler le pays Birmanie et non Myanmar. Petite explication : en 1948 le pays devient indépendant du Royaume-Uni et est alors nommé « Burma » par ce dernier. Mais en 1989 la junte militaire renomme le pays « Myanmar » qui désigne « premiers habitants du monde » (un nom techniquement légitime dans la mesure où le pays se dénommait ainsi autrefois), c’est un terme littéraire en opposition à « Burma » qui relève de la langue orale. Le nom officiel anglais du pays est donc Myanmar mais comme il a été imposé par le pouvoir dictatorial en place en 89, les opposants politiques (avec en tête Aung San Suu Kyi) lui préfèrent le nom « Burma ». Vous suivez ? Sinon faites un tour sur cet article.

2. L'Allemagne : Germany

L’Allemagne a un positionnement géographique bien particulier. Elle est au centre de l’Europe. Et sur le plan historique, elle n’a que tardivement été unie avec un seul et même nom pour la qualifier. C’est pourquoi elle connait des noms très différents d’une langue à l’autre : Deutschland en allemand, Germany en Anglais, Niemcy en polonais, en finnois Saksa, Germania en italien (qui appellent d’ailleurs les Allemands « Tedesco » ce qui achève de nous embrouiller).

En fait, il existe plusieurs racines étymologiques possibles qu’on peut regrouper sous 6 catégories : le vieux haut allemand diustic (qui a donné par exemple Deutschland), le latin Germania (qui donne Germany, littéralement pays des Germains), mais aussi le latin Alemannia (« pays des Alamans » qui donne Allemagne), le photo-germanique Sakhsan soit, les Saxons (qui donne Saksa en finnois ou Saksamaa en estonien), le vieux slave Nemets (qui donne Niemcy en Polonais ou Nemecko en Slovaque) et enfin le balte vaca qui renvoie probablement aux Vikings et donne Vokietija en lituanien ou Vacija en letton.

Source photo : Giphy

3. La Lettonie : Latvia

Pas vraiment d’explication enfin surtout pour la version française. Latvia se rapproche plus du nom du pays d’origine qui vient étymologiquement du groupe ethnique des Latgaliens. Comme dirait Feydeau, Lettonie est en avance ! MDR p’tite blague dramaturgique et littéraire du XIXème comme on les aime.

Source photo : Giphy

4. Les Pays-Bas : Netherlands

OUI OK JE VOUS VOIS VENIR ! Vous allez me dire « Mais dis donc espèce de grosse bouffonne, c’est normal qu’on dise Netherlands en anglais, c’est juste la traduction littérale de « Pays-Bas » donc c’est normal qu’on dise pas « Pays-bas » en anglais puisqu’on dit bien United Kingdom ou United States en anglais », ce à quoi je vous répondrai tout d’abord de rester poli. Mais je serai bien obligée par la suite d’acquiescer. Cela dit, faut vouer qu’avec les Pays-bas c’est le bordel, on les confond avec la région de Hollande, pourtant on dit qu’ils parlent néerlandais alors qu’en anglais le gentilé néerlandais se dit « Dutch » proche de « Deutsch » pour désigner le gentilé allemand, donc oui c’est compliqué tout ça.

Pour vous expliquer le nom « Pays-bas » (et donc par extension, Netherlands) il faut faire un petit tour au Moyen-âge à l’apogée du duché de Bourgogne. Il y avait des possessions au nord qu’on appelle « Etats de par-deçà » et la Bourgogne et France-Comté qu’on appelait alors « Etats de par-delà ». Vue que c’était un peu galère on a fini par se dire « Hey JP, laisse tomber avec ces noms de merde, on n’a qu’à dire Pays-Bas au nord et pour le sud on verra plus tard, deal ? ». Ainsi naissèrent les Pays-Bas. Et les Netherlands, en anglais du coup. Logique, bon sens.

5. Le Liban : Lebanon

Pas d’explication entre les différences francophones et anglophones, les deux viennent de la même racine étymologique : « lbn » qui signifie « blanc » faisant référence à la neige qui habille les montagnes du pays.

6. L'Autriche : Austria

Encore une fois, c’est les Anglais qui ont bon. Le nom originel du pays en latin est bien Austria (sa première mention date même de 796), et en vieil allemand ça donne Österreich. Du coup, en français on a mixé un peu les deux ce qui a donné Austriche puis Autriche en français moderne. A ne pas confondre avec l’autruche, qui est un animal.

Source photo : Giphy

7. Chypre : Cyprus

Au delà du fait que le mot « cyprus » est plus aisé à prononcer que celui de « chypre » pour les anglophones, c’est surtout son origine latine qui explique encore une fois cette différence de dénomination que les Anglophones reprennent à leur compte. Par ailleurs, concernant l’explication de cette dénomination, il existe une autre hypothèse selon laquelle les mines de cuivre étant abondantes sur l’île (et le cuivre se disant « cyprium » en latin), c’est de là qu’elle tirerait son nom.

8. La Biélorussie : Belarus

Et sans surprise c’est encore la France qui fait son originale alors que la communauté internationale a accepté le nom Belarus. Faut dire qu’au début du XXème siècle on l’appelait Russie Blanche (ou Ruthénie blanche). La Biélorussie s’est imposée par la suite comme francisation de son nom russe. Toutefois Bélarus reste le nom à utiliser obligatoirement dans les documents officiels. Par ailleurs, une hypothèse sur la composition du nom muni du préfixe « Biéla » défend que ce mot se traduit littéralement par « franche » et désigne donc une région insubordonnée aux Tatars.

9. La Suisse : Switzerland

D’où vient le mot Suisse ? Bah du village Schyz, c’est tout con. Autrefois on l’écrivait « Swis ». Et là, j’imagine que vous me voyez venir. En langue française on a conservé ce nom allemand et ça a donné Suisse. Pour les anglophones c’est à peu près le même cheminement sauf qu’on y a rajouté le « land » inhérent aux désignations de contrées telles que Scotland, Netherlands ou Disneyland.

10. La Cisjordanie : West Bank

Oui bon la Cisjordanie n’est pas vraiment un pays OK, mais ça reste un territoire connu par la communauté internationale, alors il est intéressant de se demander pourquoi il est ainsi renommé. Littéralement l’expression signifie « rive ouest », et l’intérêt c’est que formulée ainsi, elle présente l’avantage de rester neutre politiquement vis-à-vis de l’autre rive du Jourdain et des frontières avec l’Etat d’Israël. En somme, un simple nom peut simplifier beaucoup de choses.

Il m’aura fallu ce top et 31 ans d’existence pour réaliser qu’on est les seuls connards en France à genrer les déterminants de pays. L’enfer de nous.