Quels sont les pays du monde où les conséquences du changement climatique risquent d'être les plus graves ? Chaque année, le World Risk Report, établi par l'Université des Nations-Unies, propose un classement des pays les plus dangereusement exposés aux risques de désastres. Il prend en compte plusieurs facteurs : les évènements naturels (cyclones, tremblements de terre, tsunamis et autres joyeusetés), les conditions de vie des habitants (ont-ils élu domicile sur une plaque tectonique ?), et les capacités du pays à réagir et secourir sa population. Par exemple, même si le Japon est régulièrement frappé par des séismes, la mise en place de dispositifs antisismiques au pays du Soleil-Levant a considérablement diminué la vulnérabilité du pays, avec des exercices d'entraînement dès le plus jeune âge (c'est autre chose que l'alerte incendie qui permet de faire sauter une heure de cours, hein.) Ainsi, les dix vainqueurs de ce classement partagent une proximité à la mer (États insulaires ou côtiers) et des moyens limités pour faire face aux évènements climatiques.

  1. La République du Vanuatu
    Si vous avez lu Voltaire, plutôt que de faire votre fiche de lecture de Candide sur Wikipédia, ce nom doit vaguement vous dire quelque chose. Le Vanuatu est un archipel de l'Océan Pacifique, situé quelque part entre les Îles Salomon, la Nouvelle-Calédonie et les Fidji, à l'Est de l'Australie. Terre de nombreux volcans encore en activité, le Vanuatu est aussi exposé au risque sismique, aux tsunamis... Le cyclone Pam qui a frappé l'archipel en mars 2015 a littéralement dévasté le pays. Pas de quoi être optimiste, donc.


    Crédits photo (creative commons) : Niceley
  2. Le Royaume des Tonga
    Oui, aujourd'hui, c'est géographie. Jamais entendu parler des Tonga ? Nous non plus. Et surtout, on risque encore moins d'en entendre parler si ce petit État de Polynésie continue d'enchaîner les cyclones :Ivan en janvier 2015, Ula (et pas le 3615) en janvier 2016, Winston en février 2016...


    Crédits photo (creative commons) : Department of Foreign Affairs and Trade
  3. Les Philippines
    Les Philippines sont abonnées aux typhons et aux tempêtes tropicales, comme Haiyan, un des typhons les plus violents jamais enregistrés, avec des vents atteignant 315 km/h (ah oui, quand même). Décidément, il n'y a pas bon être un archipel dans l'Océan Pacifique, de nos jours.
  4. Le Guatemala
    Comme le reste de l'Amérique Centrale, le Guatemala est menacé par des catastrophes naturelles de type ouragan, séisme, coulée de boue... De quoi relativiser les 16 meurtres par jour recensés en 2010.
  5. Les Îles Salomon
    Retour dans le Pacifique où les choses ne s'arrangent pas. La montée des eaux a déjà fait disparaître cinq îles de l'archipel, non habitées mais d'une superficie allant parfois jusqu'à cinq hectares. Soit sept terrains de foot, oui.


    Crédits photo (creative commons) : NASA
  6. Le Bangladesh
    Habitué des classements peu réjouissants, le Bangladesh est touché presque chaque année par les catastrophes naturelles : inondations, cyclones, tornades et raz-de-marée. Comme le Vanuatu, le Tonga et les Îles Salomon, le Bangladesh est une ancienne colonie britannique membre du Commonwealth. À croire que les Rosbifs portent la poisse.


    Crédits photo (creative commons) : This file is lacking author information.
  7. Le Costa Rica
    Vous lorgniez dessus pour vos vacances, eh bien vous allez peut-être y réfléchir à deux fois : séismes, ouragans, éruptions volcanique frappent régulièrement le pays. Finalement, une randonnée dans le Vercors, c'est bien aussi.
  8. Le Cambodge
    Les conséquences du changement climatique y sont aggravées par la déforestation tous azimuts que connaît le pays. Et ce n'est même pas pour produire de la pâte à tartiner aux noisettes, mais pour fournir aux Chinois du caoutchouc.


    Crédits photo (creative commons) : Wikirictor
  9. La Papouasie-Nouvelle-Guinée
    Encore un pays membre du Commonwealth sujet aux tremblements de terre, aux éruptions volcaniques et aux tsunamis, et pas franchement armé pour y faire face. Il faut dire qu'avec plus de 800 langues recensées au total dans le pays, pas facile de se coordonner pour les Papous.
  10. Le Salvador
    Le Salva... quoi ? Mais si, El Salvador, voisin du Honduras et du Guatemala, en Amérique Centrale donc. Touché par les séismes, les ouragans et les pluies diluviennes, le pays est prisé des amateurs de surf et de plongée. Attention à ne pas boire la tasse, quand même.


    Crédits photo (creative commons) : Joshua Marin

Pour info, c'est le Qatar qui est considéré comme le pays le moins dangereux au monde, avec seulement 0,08% de sa population exposée aux risques climatiques. Mais bon, pour les vacances, on n'est pas encore sûrs.

Source :
Le site du World Risk Report

Pour bien te marrer, même en voyage, c'est Sokodo qu'il te faut.

Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :