Amis métalleux, headbangers devant l’éternel (celui avec des cornes pour respecter les bons vieux clichés), l’Eldorado en matière de Heavy Métal existe. Et c’est évidemment dans le nord de l’Europe que ça se passe. Top 10 des pays qui enregistrent le plus grand nombre de groupes de métal par million d’habitants ! Spoiler, la France n’est pas dans ce classement !

1. La Finlande avec 630 groupes de métal par million d’habitants

Ce n’est pas pour rien si la Finlande a remporté le concours de l’Eurovision en 2006 avec le groupe de métal Lordi ! Le pays est réputé pour son goût prononcé pour l’acier massif, teinté d’envolées aussi sombres que mélodiques, à moins qu’on ne préfère les gargarismes de hurleurs chevelus, ou le viking métal, croisement entre la mythologie nordique et les sonorités du black metal. On est pas mal là hein ?

2. La Suède avec 428 groupes de métal par million d’habitants

Cheveux longs et nuques épaisses, les métalleux suédois savent donner de la voix. Dans les années 90, c’est de là qu’un vent nouveau a soufflé sur la scène death métal avec des groupes comme Entombed, Tiamat, Carnage et autres Dismember. Preuve de l’influence métallique dans le pays, c’est le premier pays à avoir accordé une pension d’invalidité à un fan de métal reconnu incapable de travailler à temps plein à cause de son addiction aux gros riffs qui tâchent !

3. La Norvège avec 299 groupes de métal par million d’habitants

Réputée pour sa scène Black Métal, la Norvège a eu la bonne idée de créer le premier musée au monde dédié à cette cause nationale et situé à Oslo même. En 2016, un agneau nommé Batlam est même né dans le sud-ouest de la Norvège avec un maquillage sataniste autour des yeux digne des plus grands fans de Black metal ! De là à penser que les métalleux ne sont que des moutons comme les autres…

4. Le Danemark avec 154 groupes de métal par million d’habitants

Petit joueur par rapport à ses voisins scandinaves, le Danemark n’en reste pas moins un grand chevelu qui se respecte, que ce soit avec un petit penchant pour le maquillage à la Mercyful Fate, ou une version plus frontale avec un groupe comme Iceage.

5. L’Estonie avec 138 groupes de métal par million d’habitants

Metsatöll !!! Ça sonne comme un nom de bière mais ça secoue davantage. Enfin, à condition d’aimer le biniou et les instruments traditionnels moyenâgeux mélangés avec des vocalises guturales. On te parle de ce groupe, parce que c’est le seul qu’on a écouté dans une autre vie. Visiblement il y en a un paquet d’autres. Vu que les Estoniens sont un peu plus d’1,3 millions, on te laisse faire le calcul…

View this post on Instagram

Thank you Viljandi Folk!

A post shared by Metsatöll Official (@metsatoll) on

6. Les Pays-Bas avec 127 groupes de métal par million d’habitants

Le pays où l’herbe est plus « verte » aime aussi être bercé par des comptines métalliques. Les trashers s’endorment sur du Pestilence ou du Legion of the Damned, pendant que les adeptes du doom rêvassent sur du Asphyx, et les heavy metalleux comptent les rares cheveux qui leur restent sur le caillou en écoutant du Sinister.

7. L’Autriche avec 124 groupes de métal par million d’habitants

Petit pays (9 millions d’habitants à la louche) mais grosse communauté métalleuse. Les Haydn, Schubert, Strauss et Mozart (si on s’en tient uniquement à son lieu de naissance) en headbangueraient sans doute de bonheur !

8. L’Allemagne avec 122 groupes de métal par million d’habitants

Le métal allemand a longtemps été connu pour ses splendides brushings permanentés avant de mettre de l’ordre dans leur tignasse, et dans leur musique, avec juste ce qu’il faut de l’influence est-allemande. De quoi enfanter des êtres hybrides tels que Rammstein et autres créatures nées pour empaler nos esgourdes et nous secouer la nuque.

9. La République Tchèque avec 120 groupes de métal par million d’habitants

Pays réputés pour ses festivals d’été, la République tchèque en profite pour honorer chaque mois d’août, le Dieu Métal lors du festival Brutal Assault. 4 jours de camping avec des voisins très bruyants et juste ce qu’il faut de canettes de bière et de paires de fesses dévoilées à la face du monde.

10. La Slovénie avec 120 groupes également

Preuve de le renommée internationale du métal slovène, le groupe Laibach fut en 2015 le premier groupe de rock à se produire à Pyongyang pour le 70ème anniversaire de l’indépendance de la Corée du Nord. On notera au passage que le band est réputé pour son imaginaire légèrement fascisant à tendance totalitaire. Comme quoi les « grands » esprits se rencontrent toujours.

View this post on Instagram

#laibach #german #deutsch

A post shared by Zoran Jas (@zoranjas) on

Et le pays où le métal peine le plus à décoller est … sur jakubmarian.com