A moins de passer à l’électrique (alternative économique à défaut d’être vraiment écologique) ou de rouler à l’essence de betterave, les road trips vont vite devenir un luxe inaccessible pour le touriste lambda. Autant ne pas tarder donc pour se lancer sur les routes, et si possible en choisissant bien sa destination afin d’éviter de trop raquer à la pompe.

1. La Pologne : 1,180€/L d’essence

Gratulacja ! (« félicitation » en polonais d’après Google trad) La Pologne serait donc le pays européen où l’essence est la moins chère. A condition de rouler… à l’essence. Car pour le diesel, c’est une autre paire de manches. Ce dernier y est en effet plus cher que le sans plomb (1,23€/L) et surtout, il est possible d’en trouver à meilleur prix ailleurs, par exemple en Bulgarie. Ça fait un petit détour, mais ça peut valoir le coup/coût !

Source photo : Giphy

2. La Bulgarie : 1,187€/L d’essence

On vient de le voir, si la Bulgarie ne peut rivaliser face au prix de l’essence pratiqué par les polonais, elle se rattrape en proposant à la pompe, le diesel le moins cher d’Europe. C’est d’ailleurs le pays où le carburant est le moins taxé (47 % contre 61,7% en France et 65,75% aux Pays-Bas). Une bonne raison d’aller y faire un petit road trip par exemple entre le parc national du Pirin et la ville de Sofia.

3. La Roumanie : 1,205€/L d’essence

Le carburant vendu en Roumanie peut paraître bon marché à condition de ne pas travailler dans le pays. Proportionnellement au revenu moyen, l’essence représente en effet plus d’un quart des dépenses, contre un peu moins de 4 % en France par exemple. La bonne nouvelle, c’est qu’avec votre pouvoir d’achat de nabab, vous allez pouvoir vous la péter à bord d’une Dacia flambant neuve, à la découverte des merveilles roumaines.

Source photo : Giphy

5. La Lituanie : 1,242€/L d’essence

La Lituanie n’est pas seulement le pays où on trouve les clopes parmi les moins chères d’Europe (2,67€ le paquet… et pas des Gitanes hein). L’essence y est aussi bien moins chère qu’ailleurs. Par contre, pas sûr que vous en trouviez en Duty Free !

6. La République Tchèque : 1,289€/L d’essence

L’avantage d’un road trip en République Tchèque, c’est que vous pouvez traverser le pays du nord au sud ou d’est en ouest en moins de 3 heures, et en plus, ça ne vous coûtera pas un bras en essence. Par contre, gare aux péages ! Pour circuler, pensez à acheter une vignette disponible en bureau de poste et en station-service, ou préférez les petites routes.

View this post on Instagram

?Prague

A post shared by Spread The Love (@shakeup123123) on

7. Chypre : 1,313€/L d’essence

Alors certes, Chypre n’est pas immense (200 km de long), mais il faut pas mal de temps pour faire le tour de tout ce qu’il y a à voir, y compris dans sa partie nord, indépendante depuis 1983. Et ce n’est pas le prix de l’essence qui va freiner vos envies de road trip. Seule ombre au tableau, les chypriotes roulent à gauche… mais laissent la priorité à droite !

8. La Lettonie : 1,322€/L d’essence

On ne va pas faire semblant, le road trip en Lettonie n’a pas vraiment le vent en poupe. Tout se passe généralement à Riga, la capitale lettone surnommée à juste titre, « le petit Paris balte » pour la richesse de son patrimoine, mais avec des nuits moins pépères. Et si vraiment, vous décidiez de prendre une caisse (la voiture hein, pas la biture), sachez que faire le plein coûte un peu moins cher qu’en France, même si proportionnellement au revenu local, l’essence mérite son surnom d’or noir.

Source photo : Giphy

9. L’Autriche : 1,329€/L d’essence

Ah l’Autriche, le pays (dans le désordre) d’Arnold Schwarzenegger, de Conchita Wurst, de ce gros déconneur de Sigmund Freud, sans parler évidemment du psychanalyste de l’humour, Michel Muller, vaut vraiment le détour. Ça tombe bien, le carburant y est moins cher que dans la plupart des pays européens. Comptez 1,329€ le litre de sans plomb contre 1,6€ en France. Ce qui fait quand même une économie de 12€ environ sur un plein de 40 litres.

10. L’Espagne : 1,335€/L d’essence

Le carburant en Espagne fait partie des moins taxés d’Europe (51,9%) derrière la Bulgarie (47%), la Roumanie (51,14%) et la Pologne (51,54%), d’où des prix à la pompe sensiblement plus bas que chez nous, mais proportionnellement plus chers pour les habitants compte tenu de leur pouvoir d’achat. Comment on dit « gilet jaune » en espagnol déjà ?

Source : francetvinfo.fr