Alors qu’en France le débat sur la légalisation du cannabis demeure totalement sclérosé, avec une forte opposition conservatrice à la mesure, la liste des Etats ayant autorisé l’usage de la marijuana s’allonge. En Californie, le 1er janvier 2018 a marqué le début d’une nouvelle ère avec une vente encadrée et légale de la drogue la plus populaire du monde. De quoi faire un état des lieux des pays ayant autorisé l’usage du cannabis, avec bien sûr un large spectre de situations entre légalisation et dépénalisation, entre tolérance hypocrite et vente encadrée par l’Etat.

1. L'Autriche

En Autriche, l’usage personnel du cannabis est légal depuis 2008 et la suppression de la différenciation entre détention de petites et de grandes quantités. Du coup, on peut faire pousser et détenir ce qu’on veut, même si en soi l’usage du cannabis est illégal. Vous me suivez ? Moi non plus j’y vois pas bien clair.

2. La Jamaïque

Depuis 2015, l’usage du cannabis est légal en Jamaïque. Les Jamaïcains peuvent détenir jusqu’à cinq plants de marijuana et 57 grammes. En même temps qu’ils aient attendu jusqu’en 2015 pour autoriser ça au pays de la ganja, c’est plutôt marrant.

Source photo : Giphy

3. L'Uruguay

L’Uruguay, c’est un peu le paradis du fumeur de joint. On peut cultiver, posséder et vendre du cannabis comme on en a envie. Le cannabis se vend même en pharmacie là-bas. Urugouaiiiiis !

4. L'Espagne

Bon l’Espagne c’est le pays de la loi compliquée et hypocrite en matière de cannabis. En gros, l’usage est dépénalisé et et il est possible d’en avoir par prescription médicale ou via des clubs d’appartenance. On n’a en revanche pas le droit de consommer du cannabis dans l’espace public, même si dans les faits la tolérance règne. Il est également possible de cultiver du cannabis chez soi. C’est un droit constitutionnel.

5. Les Pays-Bas

Longtemps, les Pays-Bas ont été l’eldorado européen du consommateur de cannabis. L’usage du cannabis y est décriminalisé dans un maximum de détention de 5 grammes par personne et de 5 plants cultivés chez soi. La vente passe par des coffee shops qui doivent respecter des règles de vente et d’acquisition.

6. L'Afrique du Sud

Depuis 2017 et un arrêt de justice, l’usage personnel et récréatif du cannabis est désormais légal en Afrique du Sud. Il est légal de détenir et de consommer du cannabis chez soi, mais pas d’en vendre.

7. La Californie

C’est aujourd’hui qu’entre en vigueur l’autorisation du cannabis en Californie. Le cannabis est vendu dans des boutiques spécialisées et peut être détenu et consommé à des fins récréatives. Dans le cas des Etats-Unis, le problème est complexe : la drogue est illégale au niveau fédéral, mais certains Etats ont décidé de rendre sa consommation légale ou de la dépénaliser. En tous les cas, la Californie s’apprête à devenir le plus gros marché mondial pour la marijuana.

Source photo : Giphy

8. Le Nevada

En juillet 2017, le Nevada a autorisé l’usage du cannabis. Un marché juteux pour Las Vegas où les dispensaires de vente se sont multipliés. Ou comment être sûr de perdre tout son blé à la roulette une fois qu’on est bien défoncé.

9. Le Colorado

Pionnier de l’autorisation de marijuana, le Colorado en a expérimenté les retombées financières sans précédent. En 2015, l’Etat songeait réellement à reverser une partie de ses bénéfices à ses administrés, les taxes sur la vente de cannabis ayant rapporté un fric de dingue.

10. L'Oregon

L’Ouest américain a généralisé l’autorisation de la consommation de cannabis. Après l’Etat de Washington (Seattle) et l’Alaska, c’est l’Oregon qui a autorisé la marijuana en 2015. En Oregon, il est possible de détenir du cannabis et de faire pousser chez soi jusqu’à 4 plants de marijuana. Par ailleurs, une vingtaine d’Etats américains autorisent l’usage de la marijuana à des fins médicales.

Source photo : Giphy

Cannabis repetita.

Source : Wikipédia