Tu aimes bien remuer ton booty et taper du mocassin à gland sur le rythme de la musique ? Parce tu danses, danses, danses, tu danses avec tes pieds ? Bon eh bien sache que le remuage de cul chorégraphié n’est pas le bienvenu partout dans le monde. Ça semble bien fou mais oui il existe encore aujourd’hui des pays où on peut pas danser.

1. L’Iran

Si la Zumba est depuis peu interdite en Iran (ce qui n’est pas si grave sur le plan esthétique mais bien dramatique sur le plan humain) car elle ne correspondrait pas aux valeurs de l’Islam, il faut savoir que la danse en publique est de toute façon prohibée.

Source photo : Giphy

2. Le Koweit

La danse n’y est pas totalement interdite mais disons qu’elle est bien encadrée (ce qui revient un peu au même en somme). Ainsi, tu as juste le droit de faire un léger mouvement des hanches et à la rigueur d’applaudir. Du coup, il ne faut pas s’attendre à une super bonne ambiance en soirée…

3. L’Afghanistan

Sous l’emprise des Talibans, on peut pas faire grand chose de sympa. En gros, tout ce qui rappelle l’Occident et donc renvoie à une forme de liberté est à bannir des comportements. Du coup, pour tout ce qui est culture, art, et tout le tralala on peut repasser.

Source photo : Giphy

4. La Gambie

Pendant le Ramadan, faut pas espérer faire la teuf parce que la Gambie interdit la danse, la musique et le chant. SYMPA. Le moindre écart a cette interdiction mènera à une arrestation. SUPER SYMPA.

5. L’Allemagne

Surprenant n’est-ce pas ? C’est pourtant bien vrai. Bon alors rassurez-vous, cette interdiction n’est valable que pendant le week-end de Pâques. La faute à la loi « Tanzverbot » qui impose de respecter le jeudi saint, jour de recueillement où sont interdites toutes manifestations d’amusement. Bref va pas en Allemagne en boîte ce week-end là tu vas te faire chier.

Source photo : Giphy

6. La Suède

Ce qu’on appelle la danse spontanée en Suède ne peut être mise en pratique que dans un institut spécialisé qui a une dérogation. Sinon danser librement où tu veux quand tu veux, c’est interdit. Bon, en théorie, tout comme au Japon cette loi archaïque n’est pas vraiment appliquée dans les faits, encore heureux. Mais voilà la preuve que les Suédois ne sont pas si parfaits que ça.

7. Le Japon

Alors je rectifie, le Japon est désormais LIIIIIIIBRE, mais il faut savoir que jusqu’en 2016 une vieille loi datant de 1948 interdisait de danser dans n’importe quel lieu après minuit (c’était censé au départ lutter contre la prostitution, MALIN). Même si la loi n’était pas franchement appliquée, il aura tout de même fallu attendre juin 2016 pour que cette loi soit définitivement abrogée.

Source photo : Giphy

Alors, on danse ?

Sources :

Néon

Le Monde

20 Minutes

Karambolage