Le jour du dépassement. En voilà un truc bien flippant ! Calculé par l’ONG Global Footprink Network, le jour du dépassement marque donc ce moment fatidique où l’empreinte écologique dépasse la biocapacité de la planète. En d’autres termes, c’est le jour où les ressources que la planète peut mettre à notre disposition pour une année entière sont épuisées. Et c’est aussi le jour où l’humanité commence à taper dans les réserves. Un jour intervenant chaque année un peu plus tôt. En 2019, c’était le 29 juillet. Et en 2020, se sera peut-être le 15 juillet. L’humain qui accumule les agios sans trop se sourcier de les rembourser. Pour autant, tous les pays ne sont pas égaux quand il s’agit de puiser dans les réserves. Le classement qui suit permettant de connaître le nombre de planètes qu’il faudrait à l’humanité si tout le monde vivait comme des Américains, des Australiens ou des Français. Et c’est particulièrement éloquent…

1. États-Unis

5 planètes. En la matière, les Américains sont incontestablement les champions. Il faudrait donc 5 années de ressources naturelles pour contenter tout le monde si toute la planète vivait de la même façon que les États-Unis actuellement. Juste pour info, dans ces conditions, le jour du dépassement interviendrait aux alentours du 15 mars. Oui c’est tôt.

Source photo : Giphy

2. Australie

4,1 planètes. C’est plus surprenant, mais les Australiens aussi sont de gros gloutons. Pas autant que les Américains certes mais un peu beaucoup quand même.

3. Russie

3,2 planètes. Si nous consommions tous comme des Russes, nous aurions théoriquement besoin de toutes ces planètes. Le hic, c’est que nous n’en avons qu’une.

4. Allemagne

3 planètes. C’est plus raisonnable mais c’est déjà beaucoup trop…

5. Suisse

2,8 planètes. Là encore c’est plutôt surprenant. Mais en fait pas tant que cela quand on y pense un peu.

6. Japon

2,8 planètes. Les habitudes de nos amis Japonais sont moins « gourmandes » en terme de ressources que celles des Américains par exemple mais ne sont pas franchement terribles non plus.

7. Royaume-Uni

2,7 planètes. La famille royale mange à elle seule 2 planètes par an. Non, c’est une blague mais en attendant, ses sujets se gavent…

8. France

2,7 planètes. Enfin nous voilà ! Nous les Français et nos habitudes de consommation certes moins gloutonnes que celles des Américains ou des Australiens mais pas vraiment exemplaires pour autant. Il y a du progrès à faire.

Source photo : Giphy

9. Italie

2,7 planètes. En Europe, tout le monde se cale un peu sur le même rythme. Y compris les Italiens, qui ne sont pas les derniers quand il s’agit de piocher dans les réserves de notre chère planète Terre.

10. Portugal

2,5 planètes. En gros, il faudrait donc 2,5 planètes Terre à l’humanité si tous ses habitants vivaient comme des Portugais. L’Espagne aussi est à 2,5.

Source photo : Giphy

À titre de comparaison, l’Inde et ses 1,3 milliards d’habitants ne sont qu’à 0,7 planète. Et vu que sur Terre, les économies (souvent imposées) des uns bénéficient aux autres, on peut leur dire merci.

Source : WWF