Marquée par une histoire des plus violentes, la Serbie a su s’imposer avec les années comme une destination touristique de premier choix. Le tout grâce à un patrimoine culturel et naturel exceptionnel. C’est ainsi que le nombre de touristes ne cesse d’augmenter. Un succès amplement mérité pour une nation qui a beaucoup à offrir à ses visiteurs. Voici ainsi 10 choses absolument incontournables à y voir…

1. La maison de la Drina

On commence avec un lieu plutôt intimiste. Une petite maison aussi charmante que pittoresque construite en 1969 par un groupe de pêcheurs à la recherche d’un refuge, sur la rivière Drina. On peut la trouver, perchée sur son rocher près de la ville de Bajina Basta, dans l’ouest du pays.

2. La gorge de Derdap

Une magnifique gorge qui s’étend sur une centaine de kilomètres dans le parc national de Derdap. Parc qui reste l’un des plus fréquentés de Serbie. Celle que l’on surnomme la « Porte de fer » est aussi désignée comme une « frontière conçue par Dieu ». D’où ce visage très impressionnant sculpté dans la roche. Une façon de rendre justice à sa majesté.

4. La réserve naturelle spéciale d'Uvac

Peut-être la réserve naturelle la plus belle de Serbie. Le canyon, avec la rivière qui serpente au fil des méandres d’un paysage pittoresque à souhait, les animaux (dont le célèbre vautour fauve, qui y est protégé) et les 219 espèces de plantes rendent ce sanctuaire vraiment exceptionnel.

5. Davolja varos

Un lieu communément appelé « la ville du diable », qui regroupe plusieurs formations rocheuses issues de l’érosion. Des pyramides super impressionnantes, classées en 2007 à la 27ème position des Sept nouvelles merveilles du monde. Une légende raconte que les pyramides seraient en réalité les invités d’un mariage autrefois pétrifiés par dieu.

View this post on Instagram

Hybrid Moments

A post shared by Bojan Renduli? (@rendulman) on

6. La Forteresse de Golubac

Située à Golubac, cette forteresse du XIVème siècle n’aurait pas dépareillé dans Game Of Thrones. Perchée au dessus des eaux du Danube, elle se montre aussi intimidante que mystérieuse.

7. Küstendorf

Également connu sous le nom « Drvengrad », ce village en bois fut construit par le réalisateur Emir Kusturica pour les besoins de son film La vie est un miracle. Situé à 200 kms de Belgrade, il est né de la volonté du cinéaste de « remplacer » sa ville, détruite pendant la guerre. Si l’endroit est en lui-même magnifique, il remplit également une véritable fonction et n’est pas uniquement un décors de cinéma. On y trouve ainsi une école de cinéma et un pôle d’agro-tourisme, mais aussi des magasins, une église, un restaurant, un hôtel… Kusturica y vit avec quelques-uns de ses proches.

9. Novi Sad

Deuxième plus grande ville du pays, Novi Sad est souvent surnommée « l’Athènes serbe ». Réputée pour ses nombreux parcs et autres espaces naturels préservés, elle abrite plusieurs monuments d’exception, à l’image du monastère de Kovilj et de la forteresse de Petrovaradin. Même si une ballade dans les rues suffit à prendre la mesure de l’importance de Novi Sad sur un plan architectural et culturel.

10. Belgrade

Impossible de ne pas faire étape à Belgrade, la capitale, quand on vadrouille en Serbie. Ici, on peut faire la fête jusqu’au petit matin, se repaître de moult spécialités culinaires, visiter des musées, comme le Musée national et ses 400 000 pièces ou encore le Musée ethnographique (pour mieux comprendre l ‘histoire des Balkans), admirer les bâtiments, comme l’église Saint-Sava et le Théâtre national et bien sûr faire du shopping. Dans la rue Knez Mihailova par exemple, qui reste l’une des plus fréquentées de la ville.

Vous voilà Serbie !

Sources : Wikipedia, Culture Trip