Si le Laos est toujours moins populaire que la Thaïlande ou le Vietnam, c’est probablement car il n’a pas accès à la mer. Et tout de suite, quand il n’y a pas de plages, ça le fait moins. Enfin, pas vraiment car même sans plages, le Laos se défend. Riche de centaines de magnifiques temples, plongé dans une nature relativement bien préservée, il met en avant son histoire, sa générosité et sa richesse. Et puis qui dit moins populaire, dit forcément moins de monde…

1. Le Mékong

Si ce fleuve, l’un des plus longs du monde, prend sa source en Chine, il permet de s’offrir un extraordinaire panorama du Laos. On peut ainsi naviguer sur ses eaux pour une poignée de dollars, à partir de Nhong Kiaw par exemple, et remplir tranquillou son compte Instagram.

2. Vientiane

Avec approximativement 800 000 habitants, c’est la ville la plus peuplée du Laos. C’est aussi la capitale. Une cité notamment remarquable pour ses monuments, comme le sanctuaire de Vat Simuang ou le temple de Vat Sisakhet. Le plus vieux de Vientiane. On peut y admirer 10 000 Bouddhas. Dans le lot, d’après ce qu’on raconte, un serait capable d’exaucer les vœux. Prévoyez une bonne semaine pour le trouver. Tant qu’on y est, le Palais présidentiel vaut aussi le détour, ainsi que le Patuxai, le monument érigé à la mémoire des victimes de la guerre. Enfin, on ne saurait trop vous conseiller de faire un saut au marché. Pas mal pour se faire une idée des spécialités gastronomiques et profiter de l’effervescence du lieu.

3. Le Parc du Bouddha

On reste près de la capitale avec ce parc situé à moins de 30 bornes du centre-ville. Y sont entreposées 200 statues bouddhistes et hindoues. Créé en 1958, cet endroit est certes très touristique mais ce n’est pas vraiment une bonne raison pour s’en priver.

4. Le Vat Phou

Classé au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, ce site, depuis longtemps occupé par des temples, abrite une ancienne ville, en bordure du Mékong. Le sanctuaire principal se cache dans les frangipaniers. Enfin, il ne se cache pas vraiment mais vous avez saisi l’idée. Incontournable, il réserve sont lot de surprises et de merveilles, dont plusieurs artefacts déterrés durant les fouilles archéologiques.

5. La bouffe

Ah on y vient ! Le nerf de la guerre ! La bouffe ! Au Laos, elle est exceptionnelle ! Quelques exemples : commencez par une tom yam, une soupe à la viande ou au poisson aromatisée avec de la citronnelle, du lait de coco et de l’ananas puis continuez avec un mok, un pâté de viande ou de poisson cuit à la vapeur. Si il vous reste un peu de place, enfilez-vous un nem thadeua, une salade de riz au porc fermenté avec des légumes. En guise de dessert, nous pouvons vous proposer un khao lam, soit un riz bien gluant au lait de coco servi dans un tronc de bambou. Sans oublier les insectes frits très populaires sous ces latitudes.

6. Pour la fête

Le Laos est un pays très festif. Surtout quand on choisit d’y aller en pleine saison des festivals à la fin de la mousson. La Fête des lumières par exemple, voit la ville de Luang Prabang s’illuminer de mille feux. Il y a aussi la Fête des fusées à Boun Bang Fai, en mai, ou les courses de bateaux Boun Ok Phansa sur le Mékong en octobre.

7. Luang Prabang

Une ville moins connue mais tout aussi valeureuse que la capitale. Forcément moins peuplée, elle est aussi plus paisible même si ce ne sont pas les occupations qui manquent. Témoignant du passage des Français, elle raconte aussi l’historie du pays au fil de monuments plutôt spectaculaires comme le temple Vat Pa Phai et le Vat May. Occupée depuis 8000 ans avant J.-C., Luang Prabang est classée à l’UNESCO. Et ça, quoi qu’on en dise, c’est un vrai gage de qualité.

9. Vang Vieng

Une ville de 21 000 habitants autrefois surtout réputée auprès des amateurs de fête. Car oui, jadis, on venait ici pour picoler. Entre autres trucs plus ou moins légaux comme l’opium. Mais la ville s’est rachetée une image et aujourd’hui on y vient pour ses pitons karstiques, ses lagons et ses grottes. Car ici, c’est bien la nature environnante qui constitue la meilleure raison de faire le déplacement.

View this post on Instagram

Pic @_jeffreyhe

A post shared by Laos Tourism (@laostourism) on

10. Les gens

Les Laotiens ne demandent pas mieux que de vous faire découvrir leur pays. Sortez des sentiers battus et partez à leur rencontre. Respectueux, posés et généreux, ils s’ouvrent à tous ceux qui font preuve des mêmes qualités.

On est pas bien là, au Laos ?