En règle générale, retrouver la terre ferme plus tôt que prévu est rarement un bon signe quand on voyage en avion. Il arrive par exemple que des passagers se fassent logiquement débarquer par les membres d’équipage et pas pour des raisons de surbooking.

1. Expulsée de l’avion pour avoir refusé de regarder les consignes de sécurité

En Nouvelle-Zélande, une passagère a été débarquée sous escorte policière pour avoir refusé de regarder la vidéo de présentation des consignes de sécurité ! Il faut dire que la compagnie Air New Zealand avait décidé d’innover avec un clip faussement jeune ambiance hip-hop à la RUN DMC. Une vidéo un brin gênante certes, mais quand même pas de quoi refuser de la mâter quitte à se faire virer d’un avion…

2. Expulsée pour avoir traité ses voisins de gros

On ne plaisante pas avec les gros, surtout aux États-Unis. Une passagère qui se plaignait d’être coincée entre deux voisins obèses – « Je n’ai aucune idée de la façon dont je vais supporter les quatre prochaines heures. C’est tout simplement impossible ils m’écrasent, c’est incroyable. Je ne peux m’asseoir car ils sont aussi gros l’un que l’autre à ma gauche et à ma droite » – s’est faite expulser de l’avion par le personnel de bord sur l’insistance des passagers incommodés.

3. Expulsée à cause d’un décolleté jugé trop plongeant

C’est en tout cas la version présentée par la jeune femme de 31 ans débarquée d’un vol Easyjet en provenance de Malaga. En cause, un petit chemisier en dentelles très échancré avec vue panoramique sur une généreuse poitrine que sa propriétaire avait pris soin de masquer à l’aide de sparadrap sur le bout de ses tétons… Un artifice pas suffisant selon certains passagers et le personnel de bord qui l’obligèrent, elle et son compagnon, à quitter le navire.

4. Expulsé après avoir tenté de passer de l’alcool servi en First Class à ses potes en classe éco

Boire des coups tout seul pendant que tu sais que tes potes doivent s’enfiler du jus de tomate, c’est moche. Mais ce qui l’est encore plus, c’est de se faire gauler avant le décollage en train d’essayer de leur passer en loucedé des petites bouteilles d’alcool servies en première classe. Un trafic qui coûta au contrevenant altruiste sa place dans l’avion avec un retour précipité sur le planché des vaches.

5. Expulsés pour s’être plaints des flatulences d’une passagère

En février 2018, sur un vol entre Dubaï et Amsterdam, une bagarre a éclaté à bord d’un vol à cause des pets nauséabonds d’un passagère. Ses voisins incommodés s’en prirent à l’intéressée avant que le personnel de bord ne vienne à sa rescousse pour faire retomber la pression. En vain. Une baston éclata avec les 4 passagers incommodés, qui durent être débarqués lors d’une escale improvisée. Quant à la pétomane, elle fut autorisée à poursuivre son vol. Bon vent !

Source photo : Giphy

6. Expulsés à cause d’un gâteau d’anniversaire trop volumineux

D’abord placé dans le compartiment à bagages au-dessus de leurs têtes, une famille de 4 personnes a du déplacer à plusieurs reprises le gâteau d’anniversaire qu’elle trimbalait avec elle. Problème : ça emmerdait visiblement tout le monde, au point que l’agent d’escale décida de débarquer tous les passagers du vol, pour réussir à faire sortir le gâteau sans en mettre partout. Autant dire que leur propriétaire en ont fait tout un cake !

7. Expulsé à cause de ses jambes qui gênaient le passage

Le problème quand on est volleyeur professionnel et qu’on mesure 2m mètres 0 (ce qui est loin d’être notre cas), c’est qu’on ne sait jamais ou mettre ses jambes une fois installé dans son siège. C’est la mésaventure qui est survenue à un certain Alexander Kimerov sur un vol d’une compagnie low-cost russe. Le personnel de bord l’invita à quitter l’appareil car ses jambes dépassaient logiquement dans l’allée et les emmerdaient pour faire leur service…

Source photo : Giphy

8. Expulsé à cause d’un jean taille (trop) basse

La mode plombier avec raie au milieu ne plaît visiblement pas à tout le monde, en tout cas pas aux US. Sur un vol entre Chicago et Orlando, un passager adepte du jean taille basse a été prié de remonter son falzar sous peine de s’asseoir sur son billet d’avion. Le bon goût pouvant aller se rhabiller, la fashion victime préféra être débarquée plutôt que de compromettre son look.

9. Expulsé de l’avion après avoir poursuivi un papillon jusque dans les toilettes

Un papillon clandestin dans un avion c’est déjà rare, mais un papillon clandestin qui sort de la pochette du siège sous le nez d’un passager qui décide de le prendre en chasse pour lui faire la peau… ça l’est encore plus. Alerté par le comportement bizarre de l’individu, le commandant de bord déclencha la procédure d’alerte à la bombe et détourna le vol vers l’aéroport le plus proche afin de débarquer l’illuminé. Quant au papillon, aux dernières nouvelles, il « court » toujours.

Source photo : Giphy

10. Expulsé à cause de son odeur pestilentielle

Un célèbre guitariste russe a du être débarqué d’un vol lors d’une escale improvisée, à cause de l’odeur qu’il dégageait. Celle-ci était tellement insupportable qu’elle provoqua des vomissements chez certains passagers et poussa le personnel de bord à enfermer l’individu dans les toilettes. En vain. Le pilote décida d’atterrir en urgence au Portugal où Andrey Suchilin fut pris en charge par les services sanitaires de l’aéroport. On découvrit que l’homme de 58 ans souffrait en réalité d’une fasciite nécrosante, une infection due à une bactérie « mangeuse de chair », qui se manifeste pas une nécrose des tissus. Malheureusement, aucun traitement ne permit d’enrayer l’infection et il décéda une semaine après son arrivée à l’hôpital.

Source photo : Giphy

Vous aussi vous avez déjà eu envie de débarquer un passager (mais en plein vol) ?