Bon, on ne va pas se mentir : ça arrive qu’une engueulade se produise devant les gosses, alors qu’il faudrait l’éviter le plus possible. Mais parfois, un mot de trop et paf, ça part. C’est un peu dommage, et il faudrait vraiment éviter de le faire.

1. Des études prouvent que ça leur bousille un peu le cerveau

Plusieurs études scientifiques prouvent que de s’engueuler devant les enfants fait vraiment du mal à la construction de leur cerveau. Sans parler des troubles psychologiques que ça implique, ça peut vraiment faire des dégâts à terme.

Source photo : Giphy

2. L’enfant peut croire qu’il est la source du conflit

S’il vous voit vous engueuler devant lui, sans forcément comprendre quelle est la source de la dispute (parce que c’est un enfant hein, pas un psy), il pourra penser que c’est de sa faute, culpabiliser, s’en vouloir, et développer des grandes anxiétés.

3. Ça va l’inquiéter

Genre « papa et maman ne s’aiment plus », « ils vont divorcer », « c’est la merde », tous ces trucs pas forcément rassurants pour un enfant qui se retrouve au milieu de tout ça.

4. Son stress augmente

Logique: il vous voit vous engueuler, vous énerver, et il stresse. Donc on se détend, on respire et on se calme.

Source photo : Giphy

5. Si vous devez vraiment vous engueulez, faites-le quand il n’est pas là

Genre une fois qu’il est couché, réglez vos comptes. Mais ne croyez pas qu’il ne s’en rendra pas forcément compte, la tension palpable entre vous peut déjà bien le mettre sur la piste d’une crise conjugale.

6. Ne culpabilisez pas non plus trop trop quand ça arrive

Ne vous fustigez pas si vous ne pouvez pas vous contenir devant lui: les disputes, ça arrive, le tout est de se réconcilier après, devant lui aussi pour le coup.

7. Il va vous regarder avec les yeux du chat de Shrek

Et ça, c’est chaud à assumer. Visualisez la scène : vous êtes à deux doigts de balancer l’intégralité des assiettes sur la gueule de votre moitié, quand vous croisez le regard de votre petit bout qui vous regarde avec des yeux larmoyants. Ça calme, non ?

8. Faudra pas vous étonner s’il vous imite ensuite

La violence appelle la violence. Si vous ne donnez que ce modèle à votre enfant, faudra pas vous étonner s’il reproduit ce genre de communication avec ses potes, ou même avec vous.

Source photo : Giphy

Allez, on respire, on boit une tisane, on se calme et on attend que l’orage passe.