Star ou pas star, on peut être joueur. Soit qu’on aime le casino et claquer toute sa thune, soit qu’on aime avoir raison et se retrouver avec un tatouage ridicule sur le bras pour avoir fait des paris un peu vite. L’avantage, quand on est connu, c’est qu’en général on a le fric et le statut qui vont avec, ce qui évite de se retrouver endetté à vie pour un pari fait un peu vite.

1. George Lucas se retrouve à devoir 40 millions de dollars à son pote Steven Spielberg

Alors qu’il tournait Star Wars, Lucas était terrifié à l’idée que son film fasse un four. Il s’en plaignait h24. Y compris sur les plateaux de tournage de ses potes, dont Steven Spielberg, alors occupé à préparer Rencontre du troisième type. En visitant le plateau du film de Spielberg, Lucas a été pris d’une terreur atroce : Rencontre du troisième type allait marcher cent fois mieux que Star Wars, rafler tout, la critique, le succès public, l’argent, tout tout tout. Et Lucas de proposer à Spielberg le marché suivant : chacun donnerait à l’autre 2,5% des recettes de son film. Pas fou, Spielberg accepta.

Au final, Rencontre du troisième type marcha très bien, mais rien à voir avec Star Wars qui rapporta 800 millions de dollars de l’époque. En gros, Spielberg a dû toucher quelque chose qui, ramené à l’inflation d’aujourd’hui, représente 40 millions de dollars. La folie.

2. Tom Hardy se retrouve à se faire tatouer "Leo sait tout"

Sur le tournage du Revenant, Leonardo « He killed my boy » Di Caprio paria avec Tom Hardy que celui-ci gagnerait l’Oscar du meilleur acteur dans un second rôle, ce à quoi Tom Hardy, apparemment pas si prétentieux, ne croyait pas une seconde. Sauf qu’il a décroché l’Oscar et que maintenant quand il couche avec une fille, il doit être obligé d’expliquer pourquoi il a un tatouage de Di Caprio sur le corps.

3. Werner Herzog se retrouve à sauter dans des cactus

Alors qu’il tournait Même les nains ont commencé petit (c’est un vrai film et je l’ai vu), Herzog faisait face à plein de problèmes avec ses gentils petits acteurs : un nain malchanceux s’est ainsi fait renverser par une bagnole avant, quelques jours plus tard, tout simplement de prendre feu. Bref, c’était le bordel et Herzog a fait une déclaration dont il avait le secret comme quoi si tout le monde sortait indemne du tournage, il se jetterait dans des cactus.

Et heureusement pour tout le monde mais malheureusement pour Herzog, tout le monde est sorti indemne du tournage. Et Herzog s’est exécuté, comme en témoigne cette vidéo.

4. Joe Dante, le réalisateur des Gremlins, doit toute sa carrière à un pari

Dans les années 70, Joe Dante bossait comme monteur de bandes-annonces et se faisait un peu chier. Jusqu’au jour où, sans qu’il le sache, le très célèbre réalisateur de série B+ (ou A-) Roger Corman fasse un pari avec son pote Doe Davison : pour Davison, il était évident que l’on pouvait produire un film pour moins de 90.000 dollars – Corman, lui, n’y croyait pas. On passa à l’action pour voir si c’était possible, et Davison chercha un réalisateur qui ne lui coûterait pas un rond, et ça tomba sur Joe Dante, qui bossait sur ses bandes-annones. Et Dante se démerda en truffant son film de plans réalisés par la boîte de prod de Corman et non utilisés. Résultat : un film un peu décousu pour 80 000 dollars. Il s’appelle Hollywood Boulevard, est sorti en 1976 et a rapporté un million de dollars. La carrière de Dante était lancée.

Crédits photo (creative commons) : Licensing:

5. Stephen Baldwin, le petit frère moins connu d'Alec Baldwin, s'est fait tatouer les initiales d'Hannah Montana sur l'épaule

Ce pauvre Stephen Baldwin n’a pas la carrière de son grand-frère. À part un rôle dans Usual Suspect, il n’a à peu près rien fait de sa carrière et s’est même retrouvé dans l’émission de télé-réalité de Donald Trump, c’est dire. Le mec est tellement désespéré qu’en 2008, il a pris au mot Miley Cyrus qui lui avait promis un rôle dans Hannah Montana s’il se faisait tatouer les initiales de l’héroïne sur l’épaule. Ce pauvre Stephen s’est exécuté et n’a même pas obtenu de rôle. Ce qui est bien, c’est qu’il dispose désormais d’un stigmate qui lui rappelle les dangers de la naïveté.

 

6. Penelope Cruz est obligée de se déguiser en petit caca Noël pour honorer un pari fait avec Johnny Depp

Sur le tournage d’un épisode de Pirates des Caraïbes, Johnny Depp et Penelope Cruz, en bons intellectuels, ont commencé à délirer autour du caca. Et qu’on sortait les coussins péteurs, et qu’on faisait des bruits avec la bouche, tout ça tout ça. Bref, tout ça s’est terminé en pari dont on ignore la teneur exacte, tout juste sait-on que le perdant du pari devait se déguiser en Monsieur Hankey, le petit caca Noël, un personnage de South Park qui, comme son nom l’indique, est un caca géant coiffé d’un chapeau de Noël. Penelope Cruz perdit le pari et se retrouva dans le costume fabriqué maison lors d’un événement. Il existe des photos. On est preneur.

7. Morgan Freeman se retrouve à enregistrer le message de répondeur de Zach Braff

 

Lors du tournage de Braquage à l’ancienne, de Zach Braff (qu’on avait connu plus inspiré sur Garden State), Morgan Freeman et Braff s’engueulèrent à propos de la dernière apparition du personnage joué par l’acteur dans le film. Pour Braff, ça marchait, pour Freeman pas du tout. Braff proposa à son acteur, connu aussi pour faire à peu près toutes les voix off de documentaires aux États-Unis, le pari suivant : s’il avait raison, Morgan Freeman devrait enregistrer son message de répondeur. Du coup, quand on appelle Zach Braff, ce que je fais assez rarement, et qu’il ne décroche pas, on tombe tout simplement sur la voix de Morgan Freeman. Voili. Voilou.

8. Guy Carlier se retrouve avec le visage de M. Pokora sur le torse

L’an passé, Guy Carlier s’est engagé à la radio à se faire tatouer le visage de M. Pokora sur les fesses si le PSG perdait son match contre Barcelone après la ballade parisienne de l’aller. Rappelons que ce match a engendré pas mal de paris cons, tous conséquemment perdus. Bref, après que le PSG s’est pris 6/1, Carlier s’est retrouvé comme un imbécile à devoir se faire tatouer la gueule d’un chanteur qu’il ne pouvait pas saquer ; mais il a honoré son pari, sur le torse et non sur les fesses. Bravo Guy.

9. Richard Branson se retrouve à jouer les hôtesses de l'air sur un vol pour honorer un pari

En 2010, le PDG de Virgin fait un pari avec un concurrent, Tony Fernandes, comme quoi l’écurie de Formule 1 possédée par son groupe terminera devant celle de l’autre à l’issue de la saison. Le perdant devait se déguiser en hôtesse de l’air et servir les voyageurs lors d’un vol régulier d’une des compagnies aériennes des deux groupes concurrents. Comme Lotus a battu Virgin Racing, Branson s’est donc retrouvé à servir du champagnes sur Air Asia, une compagnie détenue par Fernandes, jambes rasées et talons hauts. L’expérience a duré 5 heures entre Perth et Kuala Lumpur.

10. Bruce Willis joue gratos dans Friends parce qu'il perd un pari contre Matthew Perry

En 2000, Bruce Willis et Matthew Perry se retrouvent sur le tournage du film Mon voisin le tueur, comédie semi-drôle semi-nanardisante. Et Willis ne le sent pas trop : il pense que le film va faire un four. Perry, lui, est persuadé que ça devrait marcher. Matthew Perry a donc proposé à Bruce Willis le pari suivant : si le film se classait numéro 1 au box-office américain, Willis devrait venir jouer gratos dans Friends. Or, le film a fini numéro 1 au box-office pendant trois mois. Et Willis s’est retrouvé à jouer Paul pendant plusieurs épisodes, ce qui lui a valu un Emmy Award.

Je parie une pipe et un Mars que ce top fait 1 milliard de vues.

Sources : Cracked, Huffington Post, Time.com, Marie Claire, Purepeople