Après la typologie des parents que tu croises toujours à la crèche, il y a maintenant celle des parents que tu croises tous les matins devant l’école. Bizarrement, ça ne change pas trop, que voulez-vous les gens sont tous les mêmes, c’est fou ce manque d’originalité tout de même.

1. Ceux qui n’ont pas le temps

Ils ont exactement 2 minutes et 37 secondes pour déposer leur gamin, leur faire un bisou, et filer à la bouche de métro la plus proche pour aller au taf jusqu’à 18h pétante. Tout est réglé comme du papier à musique, et si jamais ils débordent ne serait-ce que de 3 minutes sur le petit dej ou l’habillement du petit dernier, tout tombe à l’eau et c’est la merde.

2. Ceux qui sont en pyjama

Ils sont free-lance, au chômage, ou alors ils commencent à taffer qu’à 10h, donc hors de question pour eux d’enfiler autre chose qu’un vieux jogging en guise de pantalon. Et si ça ne tenait qu’à eux, ils viendrait même en chaussons, tasse à café à la main.

3. Les stressés

Ils vérifient 4 fois le cartable pour être certain de ne pas avoir oublié le doudou / le cahier de liaison / le goûter / les devoirs terminés la veille à 23h / une culotte de rechange / l’autorisation de sortie signée à l’arrache le matin même avec une trace de café dessus. Ils sont un peu tremblants en laissant leur môme s’éloigner vers sa classe, et partent à toute vitesse au boulot pour ne pas être en retard.

4. Ceux qui connaissent tout le monde

Le concierge de l’école, tous les ATSEM, les maitresses de toutes les classes, les dames de la cantine, la directrice et même l’homme de ménage. A croire qu’ils bossent à l’école eux aussi, ou alors c’est qu’ils sont juste un peu trop omniprésents.

5. Ceux qui continuent à chialer tous les matins

La rentrée est terminée depuis le mois de septembre, mais y’a rien à faire, ils n’arrivent pas à se faire à l’idée que leur petit bébé va à l’école, et tous les matins c’est le même drame pour eux, le moment où ils ont l’impression qu’on leur arrache un bout de leurs entrailles. Buvez une camomille putain.

6. Ceux qui n’arrivent pas à se barrer

Ils continuent à trainer autour de la salle de classe pendant de longues minutes alors que leur gamin est déjà installé à sa place et en a clairement plus rien à foutre de leur présence, et il faut que la maitresse les foutent gentiment à la porte pour qu’ils comprennent que c’est le moment de partir. Mais même devant les grilles à l’extérieur, ils ont du mal à décoller.

7. Ceux qui détestent les grèves

Et surtout les grévistes, et du coup les profs, ces putains de privilégiés qui font grève tous les quatre matins. Ils n’hésitent pas à demander chaque semaine si une grève est prévue, sont les premiers à insulter la maitresse si elle décide de faire grève, et traitent tout le personnel de l’école de prolétaires et de syndiqués. Il est au bout du bout là.

8. Ceux qui sont toujours en retard

Ils savent, ILS SAVENT que l’école ferme ses portes à 8h30 tapante, et qu’il ne faut pas arriver en retard, sous peine de rester dehors. Bah non, eux ils n’ont pas la même notion du temps que les autres, et pensent qu’en étant en pyjama à 8h17 ils sont « laaaaaarges ».

9. Ceux qui ne sont clairement pas réveillés

Ils se rendent compte en arrivant devant l’école qu’ils ont oublié le gamin à la maison, ils ont encore une belle trace d’oreiller sur la joue, puent de la gueule parce qu’ils viennent juste de se réveiller et n’ont pas eu le temps de se brosser les dents, et se plantent même d’école en arrivant.

10. Ceux qui sont un peu trop content de se débarrasser de leur môme pour la journée

On les repère facilement, c’est ceux qui ressortent de l’école le matin avec un grand sourire aux lèvres, proposent aux autres parents d’aller boire un café, envisagent d’aller se recoucher un peu avant d’aller taffer, bref ils vivent clairement leur meilleure vie là.

Et vous, vous êtes quels types de parents ?

Et hop, voici quelques idées cadeaux pour enfants. Et des idées de fournitures scolaires, au cas où tu es à la bourre.