Parce que l’Australie ne se résume pas à Sydney, Brisbane ou Melbourne et Perth (même si elles font partie des villes à voir en Australie), une visite de l’Outback et de ses alentours s’impose. Parce que l’Outback, c’est l’Australie sauvage et aride. Une terre qui peut parfois être inhospitalière mais qui réserve néanmoins son lot de (bonnes) surprises et de sites à tomber à la renverse. N’oubliez pas de faire le plein d’eau car il peut être nécessaire de marcher…

1. Uluru

Également appelée Ayers Rock, cette gigantesque formation de grès de 348 mètres de haut est vieille de 700 millions d’années. Un site sacré pour le peuple Aborigène, situé au centre du pays et classé à l’UNESCO, qu’il convient d’observer à bonne distance, en se promenant autour par exemple. Ne serait-ce que pour faire preuve de respect et de pas imiter les touristes mal avisés qui tentent de l’escalader, parfois au péril de leur vie. Une autre façon de capturer toute la beauté d’Uluru ? Attendre le coucher de soleil et en prendre plein la vue !

View this post on Instagram

Awe-struck in its presence always

A post shared by 7travel (@7travelofficial) on

2. Les Kata Tjuta

Un imposant massif de dômes d’arkoses en inselbergs, que l’on peut admirer dans le parc national d’Uluru-Kata Tjuta, à quelques 365 kms d’Alice Springs. Une randonnée autour de ces 36 dômes est vivement conseillée. Il convient par contre de bien se préparer car ici, c’est vraiment le désert.

3. Le Kings Canyon

Situé à 310 km au nord d’Uluru, ce canyon du parc national de Warrtaka se visite à pied. Là est le meilleur moyen d’en saisir toute la beauté. Plusieurs circuits sont disponibles, plus ou moins difficiles et plus ou moins longs. Le plus ardu faisant 22 kms. Fatalement, c’est aussi celui qui vous permettra de voir un maximum de trucs. Car oui, ici dans l’Outback, la beauté a un prix…

5. Les Gorges de Katerine

Ville incontournable pour quiconque transite par le centre du pays, Katerine est la parfaite porte d’entrée vers le parc national de Nitmiluk. Un parc dans lequel on trouve quoi ? De magnifiques gorges ! Une croisière le long de celles-ci est vivement recommandé. En canoë par exemple, en prenant son temps, histoire de voir les animaux du coin, comme des tortues, des varans et bien sûr de gentils crocodiles.

6. Les Edith Falls

Celles que les Aborigènes appellent Leliyn se présentent à leurs visiteurs en une série de cascades pour le moins magnifiques. Située dans le Nitmiluk National Park, ce site extraordinaire se parcourt également à pied, le long de sentiers aménagés permettant de passer au-dessus des chutes d’eau. Chutes par ailleurs connectées aux Gorges de Katerine.

8. Le Parc national Litchfield

On reste un peu dans le coin avec le parc national Litchfield. À 100 bornes au sud-ouest de Darwin, ce sanctuaire est notamment connu pour ses chutes d’eau (les Florence Falls faisant partie des plus célèbres) et pour ses impressionnantes termitières.

View this post on Instagram

Some more animals of the outback (other than crocs)????? • Picture 1: giant termite mounds nearly 100 years old and 2m high. Amazingly they are built with the narrow edge pointing north-south acting like a magnetic compass to reduce exposure to the sun on their long side. • Picture 2: the toxic cane toad, these amphibians were everywhere in our camp on the second night (even in the showers). • Picture 3: A “children’s python” we found in our kitchen. It’s small and non venomous and really quite shy. • Picture 4: the incredible nest of a bowerbird, this is built to impress a female where the male must also do a dance to win her over before she choses him as a partner. • Picture 5: a wallaby outside my tent. That night the place was covered with them and you could hear them everywhere around you in the dark. • Picture 6: a green tree ant nest. These ants are actually eaten by the Aborigines, I tried one and just as I put it in my mouth it nipped my tongue, tasted surprisingly nice - like strong citrus. • Picture 7: some kind of cockatoo I believe, but I have no idea. • Picture 8: a scarily large male red kangaroo known as a jack. • Video 1: a tree packed with giant fruit bats, they were airing themselves to keep cool in the insanely hot 43 degree weather. • Video 2: another snake we found outside our camp, this time it was venomous, but only slightly apparently. • • #animals #australia #northernterritory #wilderness #nature #naturelovers #termites #magnetic #toad #amphibian #snake #reptile #poison #venom #ants #birds #bats #mammals #kangaroo #wallaby

A post shared by Matt Lynch (@walk_wild_) on

9. Le cratère de Wolf Creek

Créé par la chute d’une météorite de 50 000 tonnes il y a très très longtemps, ce cratère de 875 mètres de diamètre et de 60 mètres de profondeur reste relativement immanquable dans la région de Halls Creek. C’est de plus le théâtre du premier volet de la saga horrifique Wolf Creek, dans laquelle Mick Taylor, un autochtone complètement barjot, s’en prend à des touristes pour ensuite leur faire goûter à son sens somme toute particulier de l’hospitalité.

10. Alice Spring

Incontournable, cette ville d’un peu plus de 23 000 habitants, située en plein milieu de l’Australie, est une sorte d’oasis où il fait bon recharger ses batteries entre deux visites de parcs nationaux (au sens littéral, car il peut assez difficile de trouver de l’électricité dans le désert). Alice (pour les intimes) qui peut constituer un excellent point de départ pour tout périple dans le Bush.

Et attention aux Kangourous. Sauf si vous voulez vous déguiser en kangourous.

Et sinon tu peux voir les trucs qui surprennent quand tu arrives en Australie.Source : Wikipedia, The Intrepid Guide