Certains objets ont fait leur temps depuis belle lurette pour utiliser une expression qui leur correspond. Inutiles et souvent bien moches, on les retrouve souvent dans les maisons de nos grands-parents. Pour beaucoup ils nous foutent le bourdon et nous rappellent qu’avant, c'était vraiment pas toujours mieux.

  1. Une brosse à douche qui gratte bien
    Alors peut -être que c'est pratique, mais très franchement, à part Dingo dans un vieux dessin animé, on n'a jamais vu quelqu'un se servir de cet objet barbare. Typiquement le truc qui se marie bien avec un bonnet de douche, autre objet de grand-mère indéniablement flippant. On préfère clairement avoir le milieu du dos crade pour l'éternité que de se servir de cette brosse, qui semble plus faite pour récurer les chiottes ou le sol que notre pauvre petit corps.

    brosse-pour-le-bain-en-bambou
    Crédits photo (creative commons) : webmarchand
  2. Le couteau électrique pour le rôti du dimanche
    Dans les années 60 c'était le must du must, l'objet d'après-guerre qui fleurait bon la réussite sociale, et le renouveau de la France d'après guerre sponso par Moulinex. Sauf qu'à l'époque, les objets fabriqués avaient la fâcheuse tendance à ne jamais se péter. Du coup, votre grand-mère l'a toujours ce machin. On ne peut pas dire qu'il soit dépassé technologiquement, les gens ont juste arrêté de s'en servir... parce que c'était bien moche, et bien inutile aussi.

    85675593_p
    source photo : lafolieduvintage
  3. Un Bonnet de nuit qui fait une belle tête de gland
    Dans le genre truc qui ne sert à rien, on atteint des sommets, voire le pompon pour faire un jeu de mots à la Ruquier. Oui il y a eu une époque pas si lointaine où les gens portaient ces saloperies, oui des gens, pas des farfadets. D'après nos recherches c'est surtout au 18e qu'ils étaient à la mode, car de nombreuses personnes de l'époque portaient des perruques et n'avaient pas un poil sur le caillou. Du coup, vu qu'une perruque le soir ça le fait pas trop, ils portaient des bonnets pour ne pas se balader crâne à l'air dans la baraque. Si vous en voyez un chez votre grand-mère c'est peut-être qu'elle a déjà une Barthez.

    bonnet-de-nuit-a-rayures
    source photo : webmarchand
  4. Des ronds de serviettes en bois avec des noms dessus
    Instrument indispensable de toutes les grands-mères, le rond de serviette a le don pour filer un bourdon pas possible. Témoin d'une époque révolue fait de serviettes Vichy et de repas gargantuesques, il persiste tant bien que mal ans les chaumières des plus de 70 ans. Il doit en rester un ou deux fabricants quelque part en France, et Jean Pierre Pernaud a forcément fait un reportage dessus.

    rond-de-serviette-en-bois-grave-1
    source photo : cadeaux.com
  5. Un chausse-pied qui pue la mort
    Contrairement à de nombreux objets présents dans la liste, le chausse-pied est utile, voire très utile. Seulement, il souffre d'une image vieillotte et mis à part dans les maisons de campagne, où les bottes remplies de boues sont de mise, il déserte de plus en plus les appartements. On en voit encore chez nos mamies et papys, et quand on voit leurs chaussures en bois ou en cuir de nubuck passé, on comprend pourquoi ils en ont besoin.

    chausse pied
  6. Un soufflet bien crado
    Forcément, les cheminées d'appartement se font de plus en plus rares, ce qui explique partiellement la disparition progressive de cet objet ingrat. Sorte d'accordéon disgracieux, tout fait de cuir, il fait plus penser à un instrument sexuel du moyen âge qu'à un outil pour faire le feu. Il partira bientôt de sa belle mort et on ne le regrettera pas.

    soufflet
    Crédits photo (creative commons) : Quistnix
  7. Un ramasse-miette qui a fait son temps
    Des années 60 aux 80 le ramasse-miette a connu la belle vie : patron de toutes les tables de France, touché par de nombreuses femmes, il était clairement le boss du rap game du ménage. Et puis, la roue a tourné, le mini aspirateur électrique est apparu et l'a cruellement mis hors jeu. Depuis, il a trouvé refuge dans les bras des vieilles dames, et on le voit resurgir çà et là au cours des repas de famille. Il renaîtra de ses cendres tel le phénix, quand une catastrophe nucléaire s'abattra sur la France et coupera toute l'électricité. En attendant qu'il crève à petit feu.

    ramasse-miettes-a-rouleau-3039-350x350
    source photo : cuisinstore
  8. Des coussins boudins pour les fenêtres et la porte
    Celui-là ne se retrouve pas QUE chez nos parents, certaines personnes voient encore une utilité au "boudin". C'est louable, un brin de nostalgie ne fait pas de mal. Mais à y regarder de près, ça reste une saloperie disgracieuse et surtout plus crade qu'un chiotte de boite de nuit. Bourré de poussière, d'acariens et de boue, il tente de maintenir son rôle tant bien que mal. Quel est son rôle d'ailleurs : empêcher les courants d'air ? Protéger les coins pour ne pas qu'on se cogne ? Créer un écosystème à base de crasse ?

    32745
    source photo : vitrinemagique
  9. Un protège télécommande en plastique
    Celui qui a déjà fait tomber la télécommande chez ses grands parents sait de quoi on parle. Pour vous c'est "pas grave" pour eux c'est un cataclysme. Il faut les comprendre : la télécommande a été leur premier contact avec le "futur". Pour eux la "zappette" est une entité hyper fragile qu'il faut protéger comme si c'était un enfant. D'où le protège telecommande, qui n'a jamais servi à rien et qui rend le toucher de l'objet très désagréable, mais qui rassure les grands-parents. Ils tenteront de dire qu'ils ont acheté cette saloperie pour que "les gosses ne se fassent pas mal avec" mais c'est bien "leur précieux" qu'ils veulent protéger. Et ne tentez pas d'appuyer sur "tous les boutons" non plus, parce "qu'à force vous allez la casser".

    protege tele
    source photo : metronic
  10. Le tapis de toilettes bien épais aka "l'éponge à pisse"
    Vous connaissez ce tapis, il est souvent de couleur vive pour qu'on oublie son rôle et il a ce trou au milieu pour épouser parfaitement la forme du chiotte. Souvent, il pue, et tout le temps il vous donne le cafard. Le fait qu'il ait plus de trente ans joue pour beaucoup dans les deux cas.

    tapis toilette
    source photo : laredoute

On en a tous au moins un ou deux chez nous...