Certains meubles en veulent à notre vie, leur objectif est d’empoisonner petit à petit notre quotidien. C’est tellement drôle de nous voir souffrir. Le mal est partout, Satan conspire avec eux pour nous achever. Ils nous voient, ils sont parmi nous et ils auront notre peau…

1. L'ouverture facile

Le seul objectif de ces emballages est de rabaisser l’estime de soi pour donner une bonne grosse dépression. Le mot « facile » est un piège. Non, ce n’est pas facile. Personne n’y arrive JAMAIS et l’on finit toujours par lacérer la boîte au couteau de cuisine.

Source photo : Giphy

2. Le rideau de douche

Le rideau de douche est d’humeur très câline. Trop câline. Sa passion ? Se coller à nous pour assumer ses pulsions perverses et nous assassiner. La douche, ce moment de calme et de volupté, se transforme subitement en lutte pour sa survie. A la fin, il n’en restera qu’un.

Source photo : Giphy

3. Les robinets « eau froide » et « eau chaude » inversés

Ou comment vouloir se servir un verre d’eau et se retrouver au service grands-brûlés. Merci à ces cons qui ne savent pas différencier la droite de la gauche et qui nous envoient brûler dans les flammes de l’enfer.

Source photo : Giphy

4. La machine à laver

Sûrement la plus grande énigme de toute l’histoire de l’humanité. On met deux chaussettes, on n’en récupère qu’une seule. Alors soit la machine à laver est un passage vers un monde parallèle, soit sa petite copine chaussette a du lui faire un sacré coup bas pour qu’elle décide de se barrer du jour au lendemain sans donner de nouvelles… Dans les deux cas, on a bien l’air con avec nos chaussettes dépareillées.

Source photo : Giphy

5. Le tabouret de bar sans repose-pieds

Tous les tabourets ont des repose-pieds. Tous sauf quelques irréductibles dont l’unique objectif et de nous faire chuter et perdre toute dignité. Déjà qu’après la troisième pinte, on est un peu instable, le tabouret nous envoie tout droit sur le carrelage. Sympa.

Source photo : Giphy

6. La barre de chocolat coincée dans la machine

Elle est là, elle nous pend au nez… Elle y est presque… et puis non, elle reste coincée derrière la vitre. On assiste impuissant à cette tragédie et on pleure.

Source photo : Giphy

7. Le portable

Oh ! C’était chouette au début, toutes ces applis, la 4G, les selfies… mais le bonheur est de courte durée. Les portables complotent contre nous. C’est toujours quand on doit appeler quelqu’un qu’on a plus de batterie. C’est toujours quand on veut faire un selfie avec une célébrité que la mémoire est pleine. Ils se rendent indispensables, ils nous asservissent et ils nous lâchent quand on a besoin d’eux. Le portable est pire qu’un ex.

Source photo : Giphy

8. Le meuble Ikea

Cela paraît tellement simple à monter avec ces petites images. Détrompez-vous, c’est une horreur. On y passe des heures et il reste TOUJOURS une pièce. Le meuble Ikea détruit des couples, ravage des après-midi et peut même envahir la Pologne. Une preuve de plus qu’Abba reste encore ce que la Suède a fait de mieux.

Source photo : Giphy

9. Le papier peint

Cela paraissait tellement évident quand on voyait Valérie Damidot maroufler élégamment les murs du salon. Sauf que la vie n’est pas une émission de télévision et que le papier a tendance à vous tomber dessus et vous couvrir de colle. Ce qui peut donner un certain style à vos cheveux, mais pas à votre maison.

Source photo : Giphy

10. Le coin de meuble

Le plus vicieux de tous, Le Lucifer de l’ameublement, le Staline de la vie quotidienne. Il ne dort jamais, il ne mange jamais et il n’attend qu’une minute d’inattention pour se précipiter sur le petit doigt de pied. Le temps de comprendre, il est déjà trop tard. Notre corps est meurtri et l’on pleure en PLS sur le sol. Adieu monde cruel.

Source photo : Giphy

Voilà, maintenant on va tous se rouler en boule pour pleurer.


Ce chouette top nous a été envoyé par un utilisateur de Topito. Si toi aussi tu veux être publié, tu peux tenter ta chance par ici

Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :