Ce qui est cool avec la technologie, c’est qu’elle nous permet de nous rapprocher chaque jour un peu plus de l’état de larve dans un canapé. Il faut avouer que ça fait rêver. Mais il y a aussi un ou deux mauvais côtés à la modernité, comme l’arrivée de nouvelles maladies. Pas top, tout ça.

1. La cirrhose sans alcool

Désolé de vous apprendre ça, mais les alcooliques n’ont pas le monopole de la cirrhose. En effet, la consommation trop importante de produits sucrés, et particulièrement de sodas est également très mauvaise pour le foie et peut entraîner de graves problèmes au niveau de cet organe, la cirrhose n’étant qu’un d’entre eux.

Source photo : Giphy

2. Le cybermalaise

Le cybermalaise est le symbole même des maladies causées par les nouvelles technologies. En effet, le cerveau peut avoir du mal à différencier les mouvement en 3D que l’on voit sur un écran, particulièrement quand le reste de l’environnement ne réagit pas comme ce que les yeux perçoivent. Cela peut entraîner des nausées, des troubles oculaires, ou encore des étourdissements.

3. Le syndrome du téléphone fantôme

Concrètement, ce syndrome consiste à penser que son téléphone vibre dans sa poche, voire sonne alors qu’il n’en est rien. Cela peut être dû à un frottement sur la jambe ou à un bruit du quotidien mal interprété et 90% des utilisateurs de téléphone portable seraient touchés.

Source photo : Giphy

4. L’ulcère de Buruli

Cette maladie est une nouvelle preuve que l’action de l’Homme sur la nature n’est pas terrible, même pour sa propre santé. En effet, dans les régions tropicales, la déforestation entraîne une réduction de la chaîne alimentaire qui permet le développement d’agents infectieux dans notre nourriture. Et tout ça, ça se termine en ulcère.

5. Le trouble borderline

Egalement appelé « état limite », le trouble borderline n’est pas réellement une nouvelle maladie mais a été découverte il y a très peu. C’est une forme de trouble bipolaire puissance 1000 : La personne vit en permanence sur la corde raide, sans parvenir à contrôler ses émotions violentes, entre colère et désespoir.

6. L’orthorexie

On ne peut en vouloir à personne de vouloir manger sain, même s’il nous arrive de nous moquer des gens obsédés par ça. Sauf qu’être obsédé par ça, c’est une véritable maladie, qui pousse les gens atteints à passer leur vie à préparer leurs repas et à perdre leurs moyens à l’idée de manger une salade pas totalement bio.

Source photo : Giphy

7. La mélioïdose

Cette maladie, nouvelle en Europe, mais relativement plus ancienne en Asie, est très contagieuse est peut être mortelle. Le principal problème de cette maladie, c’est qu’elle est extrêmement difficile à diagnostiquer, puisque ses symptômes sont très similaires à ceux de la tuberculose et de la pneumopathie. Elle est d’ailleurs surnommée « la grande imitatrice ».

8. La pollucondrie

La pollucondrie regroupe l’ensemble des maladies liées à la pollution : bronchite chronique, asthme, cancers, AVC, infarctus… Ces maladies sont quand même responsables de plus de 7 millions de morts par an dans le monde, ce qui est un score honorable.

9. La bigorexie

Un peu à la manière de l’orthorexie, la bigorexie est la dépendance excessive à l’activité sportive. Encore des mecs dont on se fout de la gueule parce qu’ils ne peuvent pas s’empêcher de se lever le à 6h du matin pour faire un footing, alors qu’ils sont malades.

Source photo : Giphy

10. La robophobie

Le nom de cette maladie est assez transparent, mais les médecins redoutent qu’elle soit de plus en plus répandue avec la multiplication des robots et leur évolution toujours plus poussée.

Un jour, on sera tous névrosés et on pourra monter un club.

Sources : IRD

Bioalaune

Theglobserver

Sciences et Avenir