Pays d’Amérique Centrale plutôt méconnu, contrairement à son voisin le Costa Rica, le Nicaragua s’impose comme une destination nature par excellence ! De plus en plus plébiscité par les touristes du monde entier, qu’ils viennent chercher l’aventure ou la détente pure et simple, le Nicaragua a le vent en poupe. De notre côté, on parit qu’une fois que vous aurez fini de lire ce top, vous n’aurez qu’une envie… Partir dans les plus brefs délais !

1. Aller voir les tortues (géniales)

Le Nicaragua est un des pays les plus indiqués pour observer les tortues. Plusieurs fois par an, elles se pointent par centaines sur les plages (tout le long du littoral mais surtout sur les plages Chacocente et La Flor) pour pondre. Des excursions sont même organisées pour être sûr d’aller au bon endroit pour observer ce fascinant phénomène. Par contre, la discrétion est de mise. Le but du jeu est de ne pas les déranger afin qu’elles fassent leur petite affaire le plus tranquillement possible.

#turtle #refugio #chacocente #vida #silvestre #conservacion DE #flora y #fauna #naturaleza

A post shared by Alimoña (@alimonamusic) on

2. Faire du volcano boarding

Glisser sur la pente d’un volcan ça vous branche ? Le Nicaragua offre cette possibilité. On grimpe tout en haut d’un volcan comme le Cerro Negro (le plus jeune volcan d’Amérique Centrale, dont la dernière éruption remonte à 1999) et on glisse sur une luge ou un snowboard jusqu’en bas. On peut facilement louer tout le matériel sur place. On peut même savoir, une fois arrivé en bas, à quelle vitesse on a dévalé la pente. Ça change des pistes de ski.

3. Visiter la réserve naturelle de Miraflor

Un endroit étonnant à plus d’un titre. Dans le parc de Miraflor, on peut trouver trois climats différents et des centaines d’orchidées. Ici, elles poussent partout et on en dénombre environ 200 espèces différentes. Plusieurs formules sont disponibles pour profiter pleinement de tout ce que le site a à offrir. On peut y rester une journée et se balader dans la forêt, profiter des chutes d’eau et en prendre plein les yeux, ou carrément y séjourner plusieurs jours en logeant chez l’une des familles qui y vivent à l’année. Immersion garantie !

4. Visiter les îlots de Granada

Le lac Nicaragua abrite 365 îles. Une pour chaque jour de l’année. Des îles parfois habitées par des particuliers qui y possèdent des résidences secondaires, où la végétation est luxuriante. Plusieurs excursions sont disponibles pour serpenter en bateau entre ces îles. Une bonne occasion d’aller saluer les singes de Monkey Island. Des animaux amicaux et hospitaliers, épanouis dans un milieu naturel qu’ils ne rechignent pas à partager avec les visiteurs.

5. Faire du surf

Paradis des surfeurs, le Nicaragua attire les sportifs chevronnés et les amateurs de glisse du monde entier. À San Juan Del Sur notamment, on peut profiter de conditions exceptionnelles pour rider de grosses vagues ou même pourquoi pas s’initier aux joies de ce sport si enivrant.

#nicaragua#sanjuandelsur#playamaderas

A post shared by Cindy Puppy S. (@cindy_puppy_s) on

6. S'exiler sur les Îles du Maïs

Avis aux amateurs de plages paradisiaques, de palmiers et de soleil. En plus, sur les Îles du Maïs, qui se situent donc à 75 km des côtes du Nicaragua, dans la Mer des Caraïbes, deux formules sont disponibles : soit on choisit de vraiment s’isoler et on opte pour Little Corn, la plus sauvage des deux îles, où les voitures n’ont pas le droit de circuler, soit on préfère Big Corn, qui propose des restaurants et plus globalement plusieurs commodités. Dans les deux cas, on peut aussi s’adonner à la plongée.

7. Se perdre sur l’Île Ometepe

Revenons un instant sur le Lac Nicaragua. Vous savez celui qui possède 365 îles. C’est là que se trouve l’Île Ometepe, et ses deux volcans aussi impressionnants qu’inoffensifs; Un endroit à l’incroyable écosystème, connu pour sa végétation abondante, ses rochers, ses singes hurleurs et ses plages. Si le paradis avait un nom, il pourrait s’appeler Ometepe.

8. Nager dans le Canyon de Somoto

Un secret bien gardé qui offre la possibilité de plonger à partir de falaises de calcaire pour ensuite nager paisiblement dans l’eau qui serpente entre les rochers. On peut le trouver à environ 2 heures de la ville d’Estelí. Somoto qui ne fut d’ailleurs découvert qu’au début des années 2000. C’est dire à quel point le Nicaragua regorge de trésors dont certains n’ont encore peut-être pas été mis à jour.

Cañón de Somoto #somotocanyon #nicaragua #somoto #canyon

A post shared by Adriana Z. (@adrianazeag) on

9. Visiter Granada

Le point de départ idéal pour un tour du Nicaragua. Granada qui vaut notamment son architecture coloniale très bien conservée (on compte plusieurs bâtiments remarquables et quelques endroits vraiment spectaculaires comme la Place de l’Indépendance) et pour l’accueil généralement réservé aux touristes.

10. Manger et boire

Quand on voyage, il est impératif de goûter aux spécialités locales. Le Nicaragua propose donc plusieurs plats à essayer absolument. Des plats comme les quesillos, des espèces de tortillas au fromage coulant et aux oignons, ou les nacatamales, une pâte de maïs enrobée dans une feuille de bananier largement garnie de viande, de riz, de pomme de terre, de poivrons et d’oignons. Deux fameux exemples. Il y a aussi le café, délicieux. On peut en cela se balader le long de la Route du Café, visiter des fermes, déguster…

Tous au Nicaragua !