La musique classique traverse les âges et les temps. Elle les traverse si bien que de nombreux chanteurs de sont appropriés les plus grands tubes de Mozart à Beethoven en passant par Bach. Pour le meilleur, mais surtout pour le pire. Préparez-vous, ça fait mal aux oreilles.

1. Prélude n°20 de Chopin : un massacre qui s'étend sur plusieurs générations

Chopin doit se retourner dans sa tombe quand il sait ce qu’on a fait de son oeuvre. D’abord avec la chanson « Could It Be Magic » de Adrienne Anderson et Barry Manilow qui constitue déjà une belle atteinte à la bienséance.

Puis avec Alain Chamfort qui apporte son grain de sel tranquillou l’air de rien.

Et pour finir, Alliage qui jette un pavé dans la marre de la bienséance. Je vous ai joint une petite version karaoké de leur plus beau tube pour que vous preniez encore plus de plaisir.

2. Nâdiya, terroriste musicale, prend en otage la valse Op 64, No 2. de Chopin dans "Amies Ennemies"

J’ai fait une tentative de suicide après avoir écouté ce clip mais je me suis ratée, du coup j’ai perdu l’usage de mes jambes à vie parce qu’en fait sauter du troisième étage c’est pas une garantie de mort assurée. Donc non seulement, je ne suis pas morte, mais j’ai plus de jambes et le clip de Nâdiya existe toujours.

La bonne version à écouter ici.

3. Vitaa qui pisse sur Beethoven et sa Sonate Clair de lune dans "À fleur de toi "

Attention, l’écoute répétée de cette chanson peut créer un tumeur cérébrale de la taille d’un ballon de football. Bon je crache sur Vitaa mais Nana Mouskouri avait déjà ouvert la voix vers le Mal.

La bonne version à écouter ici.

4. Sylvie Vartan qui se tape un trip en version italienne sur Symphonie no. 40 de Mozart avec "Caro Mozarts"

En en plus ça deviendra un disque d’or en Japon en 1973. Malheur aux nippons.

La bonne version à écouter ici.

5. Fauve qui marche sur l'honneur de Franz Schubert et de son "Piano Trio in E Flat Major" avec son tube "Voyou"

De Barry Lyndon à Fauve il n’y avait qu’un pas désormais franchi sauf que la marche était cassée et qu’on a atterri directement dans l’antre du diable.

La bonne version à écouter ici.

6. "L'herbe tendre" de Julie Zenatti qui ruine radicalement le prélude No. 2 de Bach

Dans une version lente et dégueulasse qui emplit ton conduit ORL de guimauve périmée.

La bonne version à écouter ici.

7. Sia Furler met fin à sa carrière musicale avec "Taken for Granted" qui reprend "La danse des chevaliers" de Prokofiev mais tue leurs chevaux

Franchement même Jean-Paul Goude dans la pub Chanel avait mieux réussi son coup.

La bonne version à écouter ici.

8. Quand George Moustaki est en panne de musique, il prend le Canon de Johann Pachelbel et il met des paroles dessus et ça donne "Le temps de vivre"

Faut dire que le canon est repris dans plein de tubes dont « Je me souviens » de Menelik, « C U When U Get There » de Coolio, ou plus récemment « La petite marchande de porte-clefs » d’Orelsan. Mais c’est tout de même George Moustaki qui remporte la palme de la qualité supérieure.

La bonne version à écouter ici.

9. Nino Ferrer met un terme au respect en chantant "L'année Mozart" sur La marche turque de Wolfgang

Alors j’aime bien Nino hein. Mais là c’est un grand non. Et pour Michel Delpech c’est pareil. Parfois il faut savoir garder le silence, je vous promets.

La bonne version à écouter ici, s’il vous plaît.

10. Mireille Mathieu dans "Enfants d'amour et d'avenir" dégueule sur L’Adagio d’Albinoni de Remo Giazotto

Et c’est vraiment pas gentil. Les compositeurs morts auraient du songer à une close éternelle interdisant Mireille Mathieu de toucher à leur chanson, mais bon forcément ils savaient pas.

La bonne version à écouter ici.

11. Jane Birkin fait un affront à Chopin dans "Jane B"

Elle est mignonne, mais ça reste un non.

La bonne version à écouter ici.

12. Maurane chante Bach "Sur un prélude de Bach" et ça fait mal dans le cœur

L’enfer sur terre a désormais un clip promotionnel.

La bonne version à écouter ici.

13. On a quitté Beethoven et sa symphonie no. 9 pour Dave et son "Quel que Soit le Coin de Terre"

Avec des paroles qui dont réfléchir : « Quel que soit le coin de terre, Où l’on naît, on est toujours, Un terrien à part entière, Par le pouvoir de l’amour, Pourquoi voir dans nos différences, Des raisons à nos différends, L’alibi de la violence, Ne vient d’aucun dieu vivant »

La bonne version à écouter ici.

14. Mylène Farmer "Jardin de Vienne" versus l'ouverture de l'opéra Tannhäuser de Wagner

En même temps « Farmer », « Wagner » c’est quasiment pareil si on prononce vite.

La bonne version à écouter ici.

15. Michel Sardou reprend Beethoven dans "Beethoven"

Si Johnny Hallyday avait fait de même avec son « Poème sur la 7ème », on peut pas dire que le résultat soit aussi réussi avec ce bon vieux Michel.

La bonne version à écouter ici.

Nous réactionnaires ? Ça m’étonnerait.

PS : j’ai pris soin de ne pas citer Nana Mouskouri.

Source